La rencontre entre l'Education populaire et le Festival d’Avignon

L’accessibilité de la culture pour les publics doit être une rencontre, une réflexion sur la construction de la société. Paul Rondin, directeur délégué du festival d’Avignon revient sur les actions des Ceméa, mouvement d’éducation : l’accueil et l’expérience collective des centres de jeunes permettent de vivre le festival, au-delà de la consommation de spectacle qui répond à l’esprit du festival.

 

La rencontre entre les Ceméa et le Festival d'Avignon par Paul Rondin, Directeur délégué du festival © Cemea

Paul Rondin est directeur délégué du festival d'Avignon depuis 2013.

Dialogue avec des grands témoins

Pour leur 80 ans, les Ceméa (Centres d'Entraînement aux Méthodes d’Éducation Active) ont choisi une dizaine de sujets qui ont été pour nous des sujets de réflexions et d'engagements tout au long de notre histoire. Nous avons souhaité aborder l'actualité de chacun de ces sujets, la résonance particulière qu'ils ont aujourd'hui dans la société française, en entamant un dialogue avec une personnalité qualifiée, un grand témoin.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.