Ceméa
Les Ceméa (Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active) sont une association regroupant des militant.e.s sur toute la France métropolitaine et d'Outer-mer et développent des actions en référence à L'Education nouvelle et populaire.
Abonné·e de Mediapart

86 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 oct. 2021

Ambassadeurs et ambassadrices des maisons des ados à l'écoute sur les réseaux sociaux

Les adolescent·e·s utilisent de plus en plus les outils numériques dans leurs relations sociales. Un nouveau moyen pour les professionnels d'entrer en contact avec eux et repérer leurs difficultés.

Ceméa
Les Ceméa (Centres d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active) sont une association regroupant des militant.e.s sur toute la France métropolitaine et d'Outer-mer et développent des actions en référence à L'Education nouvelle et populaire.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les jeunes sont très présents dans l’espace numérique. C’est maintenant aussi dans ces lieux virtuels que les travailleurs sociaux vont pouvoir les rencontrer, nouer une relation, commencer un accompagnement, ou les orienter vers des structures. Dans le cadre d’un DU de cyberpsychologie, Maëlle Musseau a effectué une recherche sur un dispositif d’« aller vers » en ligne, initié par la Maison des adolescents de Strasbourg, à destination des jeunes en difficultés. Elle nous présente les résultats de son étude.

Les écrans sont devenus des appuis de la sociabilité adolescente. Notre pratique professionnelle auprès d’adolescents dans une Maison des Ados nous le démontre tous les jours : les adolescents se lient et se délient avec leurs pairs notamment à travers les réseaux sociaux. Les récits des adolescents sur leurs usages du numérique et des réseaux abordent ces nouvelles formes de liens, ces rapports au temps, à l’image et au langage, la question de l’intimité et l’extimité comme l’a montré Serge Tisseron. 

Les Ambassadeurs des MDA : un dispositif créé par la Maison des Ados de Strasbourg

Créées en 2004, les Maisons des adolescents ont pour mission d'accueillir, d’informer et d’accompagner les adolescents dans une approche globale des différents aspects de leur vie. Elles s’adressent en priorité aux jeunes rencontrant des difficultés ainsi qu’à leur famille. 

Dans le cadre de notre activité à la Maison des Ados, j’ai découvert un dispositif mis en place par la Maison des Ados de Strasbourg1. 
Pendant la crise de la Covid-19, la MDA de Strasbourg a créé et mis en place un dispositif à destination des jeunes sur les réseaux sociaux : « Les Ambassadeurs des MDA »2. Ces Ambassadeurs sont des étudiant·e·s en psychologie ou travail social, formé·e·s et accompagné·e·s par la MDA de Strasbourg. Ils vont à la rencontre des jeunes sur les territoires numériques et plus précisément sur les réseaux sociaux. Les missions des Ambassadeurs sont de créer et/ou renforcer des liens avec les jeunes, rompre leur isolement et réduire les inégalités, proposer des espaces de paroles, d’échange, de débats individuels et/ou collectifs, favoriser l’éducation aux médias et à l’information, lutter contre « les fausses informations », diffuser de l’information et des messages de prévention en santé (physique et mentale). Le rôle de la MDA de Strasbourg est de coordonner et animer le réseau et le dispositif, en proposant des temps de formation, et d’analyse de la pratique à la promotion des Ambassadeurs. L’institution propose également un accompagnement très régulier des pratiques individuelles des Ambassadeurs. 

Dans le cadre d’un diplôme universitaire en Cyberpsychologie3, je me suis intéressée à ce dispositif en posant une question de recherche : en quoi un dispositif tel que les Ambassadeurs des MDA, permet-il à travers les réseaux sociaux de tisser des liens d’écoute et de soutien avec des adolescents ? Afin de mener cette recherche, j'ai réalisé des entretiens semi-directifs auprès de quatre Ambassadrices et coordinatrices volontaires de ce dispositif. 

Les résultats montrent que le dispositif des Ambassadeurs des MDA utilise les fonctionnalités et les spécificités numériques des réseaux sociaux, notamment Instagram, pour tisser des liens avec des adolescent·e·s. Les Ambassadeurs publient des contenus autour de la santé globale, contenus permanents (posts) ou éphémères (stories). L’explicitation de leurs missions, statut ainsi que la publication de ces contenus permettent aux adolescent·e·s intéressé·e·s de les contacter par messages écrits. Ceux-ci sont des adolescent·e·s ayant besoin d’être écouté·e·s, soutenu·e·s, rassuré·e·s et qui évoquent majoritairement leur anxiété/stress et leurs liens familiaux. Les réseaux sociaux permettent aux adolescent·e·s de se montrer ou se cacher. Les résultats divergent concernant la question de l’anonymat et de l’image : les adolescent·e·s se présentent de manière anonyme ou pas, affichent leurs photos ou pas. Concernant le genre, les Ambassadeurs se repèrent avec un faisceau d’indices.

Ce dispositif utilise précisément les spécificités des réseaux sociaux, pouvant soutenir des désirs tels que le désir d’intimité et d’extimité et le désir de se raconter comme le montre Serge Tisseron. Les réseaux sociaux servent des désirs très anciens : valoriser ses expériences du monde en les racontant, n’être jamais oublié, pouvoir se cacher et se montrer à volonté, maîtriser la distance relationnelle. Et l’auteur précise ensuite toutes les nouvelles caractéristiques des réseaux sociaux, par exemples : immédiateté, anonymat, apprendre avec les pairs, identités multiples, universalité, etc...

  1. https://www.fondationdefrance.org/fr/sur-les-reseaux-sociaux-une-brigade-dambassadeurs-pour-soutenir-les-jeunes-en-difficulte
  2. https://www.maisondesados-strasbourg.eu/ambassadeurs/
  3. 2021 Université de Paris DU Cyber psychologie MUSSEAU Maëlle

L'intégralité de l'article est à retrouver sur yakamedia.cemea.asso.fr

Cet article a été réalisé pour la revue numérique Délié, publiée sur la médiathèque de ressources pédagogiques Yakamédia.

DÉLIÉ (Dossier Éducatif pour Lutter contre les Inégalités et l'Exclusion)

Professionnels de l'accompagnement, qu'il soit éducatif ou soignant : leur dénominateur commun est d'être aux côtés de publics fragilisés que ce soit par leur santé, leur handicap, leur situation sociale, leur souffrance psychique ... Ces publics sont nombreux, diversifiés et les pratiques pour les aider sont multiples.

Dorénavant tous les trois mois, un mini-dossier thématique multimédia publié exclusivement sur Yakamédia viendra présenter une problématique, un public, des actions. Chaque Délié (Dossier Éducatif pour Lutter contre les Inégalités et l'Exclusion) abordera des thématiques qui concernent les acteurs de terrain de l'accompagnement social, éducatif, psychique. Les choix militants des Ceméa sont en œuvre dans la constitution de ces dossiers : textes de professionnels, présentations de pratiques, réflexions, prises de position, etc.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard
Journal — International
Soudan : un mois après, le coup d’État n’est pas achevé
En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — France
De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila
Journal — Culture-Idées
« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »
Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
par Joseph Confavreux