Faire société en Europe : plaidoyer pour la rencontre et la diversité

Aller au delà de la simple mobilité physique lors des séjours à l'étranger grâce à l'accompagnement des personnes dans leur préparation et leur retour au voyage, telle est l'action des Ceméa, mouvement d'éducation. Cette éducation à la mobilité fait partie intégrante du projet européen : devenir citoyen européen actif. Entretien avec Sandrine Dickel.

 

Interview par Isabelle Palanchon et Michel Ponthieu © Cemea

Sandrine Dickel, ingénieure de recherche à l'université de Bordeaux, ancienne directrice de l'Agence Erasmus + France Éducation Formation.

Dialogue avec des grands témoins

En 2017, les Ceméa, les centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active, fêtent leurs 80 ans. A cette occasion, nous avons choisi une dizaine de sujets qui ont été pour nous des sujets de réflexions et d'engagements tout au long de notre histoire. Nous avons souhaité aborder l'actualité de chacun de ces sujets, la résonance particulière qu'ils ont aujourd'hui dans la société française, en entamant un dialogue avec une personnalité qualifiée, un grand témoin.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.