CenS
Collectif formé pour la protection de l'environnement naturel, architectural et du citoyen
Abonné·e de Mediapart

32 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 févr. 2016

CenS
Collectif formé pour la protection de l'environnement naturel, architectural et du citoyen
Abonné·e de Mediapart

Le Cirque de l'Essonne, un espace naturel et agricole menacé

Les associations demandent l'arrêt de tout "grignotage" et la sauvegarde de cette entité naturelle essentielle pour la future agglomération Grand Paris Sud - Ces maires qui ont refusé les logements sociaux et qui aujourd'hui sont contraints de détruire des espaces essentiels par manque d'étude en amont... Incompétence des communes ayant de graves conséquences sur l'Environnement ?

CenS
Collectif formé pour la protection de l'environnement naturel, architectural et du citoyen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le Cirque de l'essonne

Avant tout un espace agricole et des zones humides menacés par des projets immobiliers et routiers avec pour argument le manque de logements sociaux sur la commune. Une erreur dans l'aménagement du territoire suite aux élus qui refusaient de voir construire des logements sociaux sur leur commune. N'y aurait-il pas eu une autre solution si le problème avait été vu en amont plutôt que de refuser les logements sociaux pendant des années ? 

Ces maires qui refusaient de voir construire des logements sociaux sur leur commune, le Club des maires reconstructeurs de Mme Pécresse par exemple qui pendant plusieurs années ont bloqué des opérations pour faire pression :

 http://www.darchitectures.com/regionale-2015-lr-ile-de-france-instrumentalise-architecture-pour-faire-campagne-a2744.html

Aujourd'hui, le préfet d'Ile de France se retrouve à prendre des décisions qui pourraient porter atteinte à l'environnement et aux populations alors que :

L’année 2015 a été déclarée « année internationale des sols » par l’ONU. Ressource indispensable au développement humain, les sols sont pourtant fortement menacés. Leur rôle de régulation des gaz à effet de serre leur confère une place particulière dans le cadre de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), organisée fin 2015 à Paris. Focus sur les enjeux en Île-de-France. Les sols assurent de multiples services essentiels à la vie : ils sont à la base de notre alimentation, fournissent une eau de qualité, accueillent une grande biodiversité et régulent le climat. Limiter la consommation d’espace est aujourd’hui un principe d’aménagement du territoire, surtout en Île-de-France, mais la prise en compte des sols en tant que tels reste limitée. Pourquoi et comment faut-il mieux valoriser cette ressource ?

En savoir plus : Les sols, ressource méconnue : les enjeux en Île-de-France

Note rapide Environnement, n° 707

Et en ce moment les Journées mondiales des zones humides entre le 30 janvier et le 7 février 2015 commémorent l'anniversaire de la convention de Ramsar pour la protection et la mise en valeur des zones humides.

 Autres exemples, la commune d'Etampes qui se rebelle contre le SDRIF 2013-2030 : pourquoi ses projets ne sont pas identifiés sur ce schéma directeur alors que la révision du SDRIF s'est faite en 2012 - 2013 et que le travail avec les collectivités s'effectue depuis 2004 avec l'IAU ?

De 2004 à 2013, l'IAU île-de-France a assuré la maîtrise d'œuvre de la révision du Schéma directeur, en appui à la Région Île-de­­­­-France et à ses services. Cet exercice de planification concertée s'est fait en association étroite avec l'État, le Conseil économique, social et environnemental régional d'Île-de-France (Ceser), et en relation avec les collectivités territoriales, les partenaires socio-économiques et les acteurs associatifs.

Le schéma « Île-de-France 2030 » a été approuvé par décret n° 2013-1241 du 27 décembre 2013.

En savoir plus : http://www.iau-idf.fr/savoir-faire/nos-travaux/planification/ile-de-france-2030/le-schema-directeur-de-la-region-ile-de-france-sdrif.html

Sujet délicat que nous ne connaissons pas très bien, le plateau de Saclay et sa collecte de dons :

https://www.helloasso.com/associations/les-jardins-de-ceres-association-de-maintien-de-l-agriculture-paysanne/collectes/10-euros-pour-la-bataille-juridique-du-plateau-de-saclay

Ou encore Marne la Vallée le Village Nature avec l'association RENARD qui agit pour que les compensations soient bien mises en oeuvre et le respect des zones humides.

Sur le Cirque en soutien avec eux sur le terrain, Communiqué Liaison N°170 - février / mars 2016  :

En savoir plus sur les projets du Cirque : http://acvigneux.blogspot.fr/p/le-cirque-de-lessonne.html

Ne pas oublier en cours de procédure sur Vigneux : Le parc de Rouvres "espace boisé classé" en zone naturelle vendu à un promoteur immobilier alors que les terrains auraient pu être échangé et préservé. La CPAM avec son espace de respiration essentiel pour la biodiversité en ville. Et le lieu-dit de la pierre à Mousseau qui devrait être restauré avec son corridor écologique.

- Parc de Rouvres : corridor écologique en pas japonais.

- CPAM, les Briques Rouges : Continuités écologiques en milieu urbain.

- Lieu-dit de la pierre à Mousseau : corridor fonctionnel à restaurer entre les réservoirs de biodiversité de la coulée verte.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo, 5 ans après : notre émission spéciale
Le 5 octobre 2017, un mot-dièse va faire le tour de la planète : #MeToo (« moi aussi »), une expression pour dire haut et fort les violences sexistes et sexuelles. Cinq ans plus tard, les rapports de domination, de pouvoir, ont-ils vraiment changé ?
par À l’air libre
Journal
MeToo, plus de cinq ans d’enquêtes
Parmi les centaines d’articles publiés et émissions réalisées par Mediapart, ce dossier rassemble une sélection d’enquêtes marquantes, du monde du travail à celui de la musique, de la politique au cinéma, et fait la chronique des défaillances de la justice.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Face aux affaires, l’opposition s’indigne, l’exécutif se terre
Les dernières mises en cause par la justice de deux figures du pouvoir, Alexis Kohler et Éric Dupond-Moretti, sont venues perturber mardi la rentrée parlementaire. Face à des oppositions plus ou moins véhémentes, l’exécutif et la majorité en disent le moins possible, en espérant que la tempête passe.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Exécutif
Kohler, Dupond-Moretti : et soudain, il ne se passa rien
Le président de la République n’a pas jugé nécessaire de réagir après l’annonce du procès à venir de son ministre de la justice et de la mise en examen de son bras droit. Il mise sur le relatif silence des médias. Et ne s’y trompe pas.
par Michaël Hajdenberg

La sélection du Club

Billet de blog
Après les élections, vers le post-fascisme
Aujourd'hui, en Italie, l'institutionnalisation du fascisme va porter l'agression raciste et patriarcale à un niveau supérieur. Avec cette combinaison du fascisme et de la technocratie, le gouvernement Meloni ne sera probablement pas simplement un gouvernement Draghi plus raciste. Nous verrons dans quelle mesure les alliances internationales, l'Union européenne et la Présidence de la République pourront limiter et contenir les dégâts. 
par Bruno Montesano
Billet de blog
Ouvrir les yeux sur le fascisme qui vient
Un peu partout, « la loi et l’ordre » s’imposent, sous une forme directement inspirée des années 40 comme Italie, ou de façon plus insidieuse, comme chez nous. De L’écofascisme au post-fascisme en passant par l’autoritarisme policier ultra-libéral, c’est cinquante nuances de brun. Et il va falloir commencer à sérieusement s’en inquiéter, si on ne veut pas voir nos gosses grandir au son des bottes.
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
L'Italie post-fasciste : en marche vers le passé
La victoire du post-fascisme, déflagration annoncée, menace nos systèmes démocratiques imparfaits et l'Europe qui subit une guerre de conquête et un bouleversement interne avec ces extrêmes-droites qui accèdent au pouvoir. Faut-il attendre les catastrophes pour crier ? La remise en cause de vieux réflexes ne demandent-elles pas une actualisation pour agir sur notre époque sans se renier ?
par Georges-André
Billet de blog
La grande nostalgie
Les nostalgiques de l'ère fasciste s'en donnent à cœur joie pour ressortir les reliques de l'époque. Dimanche matin à Porta Portese, le plus grand marché aux puces de la capitale, j'ai trouvé un choix impressionnant de memorabilia de l'ère Mussolini.
par D Magada