Forum Social Mondial des Migrations : du réveil citoyen à une stratégie globale

Constatant une tendance mondiale à la dégradation des droits à la mobilité des populations, la présence d’un discours liberticide du tout sécuritaire et à la montée des gouvernements d’extrême-droite dans plusieurs États-nationaux, les participantes et participants à la 8ème édition du FSMM à Mexico se mobilisent pour essayer de dresser une stratégie globale à partir de leurs expériences locales.

Le 8ème Forum Social Mondial des Migrations (FSMM) commence le 02 novembre à Mexico. Pendant trois jours, mouvements sociaux, associations, ONGs, acteurs et actrices de la Société civile de plus de 70 pays seront réunis pour discuter, analyser et partager leurs différentes expériences.

Cette année, le FSMM a comme objectif majeur de faciliter la rencontre des mouvements œuvrant dans plusieurs régions du monde afin de construire collectivement des stratégies pour la période qui s’ouvre. Des caravanes de migrants en Amérique latine et en Afrique du nord, en passant par les expériences associatives d’accueil et défense des droits fondamentaux au Forum pour changer l’ordre des choses, en Italie, l’enjeu central est de construire des alternatives aux politiques migratoires menées actuellement sur la scène internationale.

Parmi les 1000 participantes et participants, une délégation française rassemble 15 organisations dont le Secours Catholique, CCFD-Terre Solidaire, France Amérique Latine, IPAM, IDD, FORIM et Emmaüs International. Avec un groupe de plus de 100 personnes, la délégation coordonnée par le CRID - la plus large délégation française depuis la création du FSMM - essayera de tisser des partenariats et échanger sur les différentes problématiques soulevées.

 Pour une stratégie des mouvements sociaux alternative au Pacte mondial de l’ONU

 Le Forum Social Mondial des Migrations à Mexico se tient en amont de la rencontre internationale organisée par les Nations Unies au Maroc en décembre prochain pour la ratification du Pacte mondial pour une Migration régulière, ordonnée et sécurisée.

Déjà contesté par les mouvements sociaux et différentes organisations de la société civile des plusieurs pays, ce Pacte mondial est fortement marqué à la fois par son caractère non contraignant mais également par la non garantie des droits fondamentaux des populations.

FSMM FSMM

La tenue de la 8ème édition du Forum Social Mondial des Migrations permettra de porter les points de vue et analyses des mouvements, associations et collectifs citoyens qui constituent aujourd’hui un vrai contrepoids aux atteintes aux droits fondamentaux des populations migrantes, à l’arrivée au pouvoir de l’extrême-droite ainsi qu’aux politiques anti-migratoires menées dans plusieurs pays au monde.

Pour la délégation française, le FSMM à Mexico permettra d’envisager les suites et le renforcement de dynamiques portées par différents mouvements et organisations sur l’hexagone, telles que par exemple les Etats Généraux des Migrations, l’association nationale des villes et territoires accueillants ou encore les mobilisations à Calais ou autour de la frontière italienne.

 

Contact Presse

Glauber Sezerino

+33 6 59 61 25 49

glauber@reseau-ipam.org

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.