La cagnotte des forces de l'ordre: un succès d'inhumanité.

La cagnotte lancée en ligne par les "gilets jaunes", en soutien à un des leurs, a indisposé le camp d'en face. Jouissant du "monopole de la violence ou contraindre légitime", il a précipité autoritairement la fermeture de la cagnotte des "révoltés", pour instituer et lancer sa contre-cagnotte visant à soutenir les forces de l'ordre. Qui pour s'indigner de cette corruption ?

En moins de 48 heures, la cagnotte pro forces de l'ordre a dépassé le million d'euros. Jeudi soir, elle atteignait déjà les 1 146 384,51 d'euros. Nombre d'âmes ayant contribué à cette quête sans faim: 41840. Soit 27,39 euros par tête. 

Marlène Schiappa a souhaité que l'on puisse révéler l'identité des gens qui ont manifesté leur solidarité à l'égard du boxeur. Pourquoi pas, ce que femme veut, Dieu veut....Mais, il faudrait étendre ce principe de transparence de la vie publique à la cagnotte pro forces de l'ordre, et là, on verra qui est qui, qui fait quoi, qui est pour qui, et pourquoi

La liberté de conscience

Lorsqu'on a affaire à l'Etat en France, les libertés individuelles n'existent plus, elles s'évaporent, se décantent. Seul compte, l'oppresive Raison d'Etat, la servitude des forces de l'ordre dont les coups, blessures et crimes n'ont jamais, au grand jamais, suscité l'indignation de nos petits secrétaires d'Etat.

Un manifestant boxe puissamment le casque d'un policier. Y'a pas mort d'homme, c'est la Révolution, comme l'a écrit le président de la République.....et la Révolution ça passe ou ça casse. Mais, le boxeur n'est pas un mauvais garçon. Il regrette. Sa colère a dépassé les bornes. Il a été anti-républicain avec ses coups de poings. Il décide alors de se présenter himself à la police pour faire son mea culpa. Avouons-le, les révolutionnaires ou voyous de ce type sont plus que rares. Le boxeur sait bien qu'il sera condamné,  il n'espère pas grand chose de son méa culpa...la video de lui qui circule dans le monde entier est trop humiliante pour les forces de l'ordre...La police lui a promis une leçon. Comme si c'était à elle de rendre justice. Nul n'a pensé à rappeler à la police qu'elle ne devait pas dire ça...Bref, le boxeur étant dans des sales draps? Que faire? Sa sœur du boxeur s'est naturellement adressé aux "gilets jaunes". Certes, ils sont là, pauvres, mais pas sans mémoire, ou sans cœur.Les "gilets jaunes" sont dans l'action, ils se fichent de savoir combien ils ont dans le compte....  ils décident de se cotiser. Car, mine de rien, le boxeur aura contribué à remonter le moral de certains manifestants...

Quoi????? Hurlent gardiens du temple et chiens de garde. Dans cette affaire, ils n'y voient que le malheureux casque du policier. Ils n'y voient qu'un policier en difficulté....Ils auraient souhaité que la terre entière exécute le boxeur Place de la République. Pas de procès...juste une sentence. 

Dans ce cas, Mesdames, Messieurs les Républicains, garants de l'Ordre, de la Morale, du Bien, de la Justice, pour votre Vie.... rétablissez la peine de mort et  osez légiférer sur la pensée unique. Pourquoi appliquez-vous le contraire de vos lois? Qu'est-ce que la liberté de conscience pour l'Etat? Une fumisterie. Le soutien financier des "gilets jaunes" à leur "héros", qui répondra devant la loi, est aussi, ce qu'on appelle "assistance en personne" en danger. Oui, la prison est un danger. C'est démontré par maints experts: on y entre innocent, on en sort pour commettre son premier véritable crime. Hormis les gens comme Ghosn, Fillon, Benalla, Sarkozy...pour qui, délits et crimes, semblent être des professions de foi.

Il était du devoir, des amis et proches de ce boxeur (que je n'apprécie pas du tout...mais on s'en fiche), d'apporter leur soutien ...sinon, qui l'aurait fait? Qui aurait regardé ce boxeur comme homme ? Qui l'aurait assisté?  Toute la société aurait craché sur lui ....pour avoir frappé le casque d'un flic. Heureusement, ces proches sont là, bien présents, pour tempérer nos excès, nos emportements, nos raisons, nos jugements.

Les DSK ont été soutenu dans leur moment de criminalité........Pourquoi voudrait-on empêcher, criminaliser le soutien des "gilets jaunes" (mouvement qui me sort par les narines) à un gilet jaune? Cela prouve bel et bien que ces gens restent des femmes, des hommes.....Des épouses, des époux, des amis...Si les Républicains ne peuvent pas comprendre ce b.a..ba de la solidarité humaine, alors ils ont un sérieux problème avec l'humanité. 

Ceci n'est pas un éloge ou une déclaration d'amour à l'endroit des "gilets jaunes"....juste une attestation qu'ils ne sont pas mes ennemis, mais des gens à "récupérer", bien qu'ils se soient vendus dans la presse comme "irrécupérable politiquement", ils disaient non à la récupération politique. Moi, je pense qu'il gagnerait à rejoindre l'autre bord, à être récupérer par "nous". Le chemin dans lequel ils avancent chaque samedi, avec une curieuse auto-satisfaction, est sans réelle perspective, sans véritable avenir, sans commun.

La cagnotte pour les flics

C'est un Sénateur, c'est à dire, un vieux de la vielle, qui a lancé le truc. Il s'est dit, si ce truc est interdit pour les "gilets jaunes", alors il doit être autorisé pour "nous" qui croyons aux forces de l'ordre, à la République...."Nous" qui voulons leur dire merci pour tout le service rendu.

Les flics ont pourtant un salaire. Je ne vois pas pourquoi il faudrait sur-remercier ces gens....I y a déjà avec les primes spéciales de Macron, les augmentations de Castaner, et maintenant la cagnotte de Muselier.

A qui les flics ont-ils déjà dit merci? Ont-ils déjà adressé leurs vifs remerciements aux agriculteurs ? aux infirmières? aux citoyens exemplaires? aux étrangers contrôlés abusivement et qui ne boxent pas? Ont-ils déjà remercié le calme des familles de toutes leurs innocentes victimes?

Le Salut aux flics? Je passe mon tour. 

Dans quelle société veut-on nous faire croire qu'on vit? Nous serions tous redevables à messieurs les flics....et eux, seraient juste là, à protéger l'Etat, enfin à se soumettre à l'Etat. Car, si on presse les citoyens à s'agenouiller devant la matraque, c'est pour que la matraque ait un peu de fierté, car son job, est tout ce qu'il y a de plus horrible sur terre. On devrait sous payer ces gens, afin d'en dissuader le plus grand nombre...Mais bon, pour faire respecter les ordres venant d'en haut, généralement, sont bien bas, il faut mobiliser tout le temps, la reconnaissance populaire et républicaine. 

Le policier continue de se croire si précieux pour tout un chacun. Il est précieux, mais avant tout et surtout pour la République. Qu'est la République? Le Bon ordre pour tout le monde. Qu'est-ce que le Bon Ordre pour tout le monde? L'Ordre Injuste pacifique. Le policier est donc celui qui assure, en tout lieu et en tout temps, cet Ordre Injuste Pacifique.

Parmi les revendications des "gilets jaunes", on peut lire:

-"plus de moyens pour la justice, la police, la gendarmerie et l'armée (Accorder des moyens conséquents à la justice, la police, la gendarmerie et l'armée. Enfin payer les heures supplémentaires des forces de l'ordre ou les faire récupérer)".

Il serait intéressant que les "gilets jaunes" qui sont entrain de payer les frais de la fameuse police, déjà suréquipée, nous disent ce qu'ils appellent "moyens", et aussi contre qui pensent-ils que la police devrait déchaîner ses"moyens". Idem pour "l'armée"....que les "gilets jaunes" nous éclairent un peu sur cette revendication très République En Marche.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.