Charles Kabango
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

223 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 avr. 2018

Charles Kabango
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

Frappes ponctuelles

Un petit comité de 2..3..présidents, portant le nom de communauté internationale, ont frappé la Syrie. Et pour cause, Une « ligne rouge » aurait été franchie, dans la Ghouta. Assad aurait fait lancer des gaz létaux sur des civils. Avec l'appui de la Russie.

Charles Kabango
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Qu'est ce Macron? C'est Sarkozy plus Hollande et plus un style que n'avait ni le républicain Sarkozy, ni le socialiste Hollande. Qu'est-ce que Trump? C'est Obama à l'envers, sans le style, sans la volonté de plaire. Qu'est ce que May? C'est David Cameron au féminin. Rien de plus, rien de moins. 

Les démocraties occidentales ne se renouvellent que pour mieux se pérenniser. D'ailleurs, dans la République française, il est un principe admirable qui s'appelle le "principe de la continuité de l'Etat", art 5 et 16 de la constitution. En ce qui concerne la République fédérale des Etats-Unis, c'est sur la bible que tout se passe, chaque président vient poser sa main sur la bible et jure. Quant à l’Angleterre, la couronne est là. Inamovible! Brexit ou pas....

Et dans le cas de la France, faut bien voir  que le sémillant et jeune Macron a gardé à ses côtés le vieux ex socialiste Le Drian, aux affaires étrangères. Le Drian, ce grand cerveau indispensable, si compétent que sa mort provoquerait une crise grave au sommet de l'Etat,  a fini de servir François Hollande 5 ans durant au Ministère de la défense.

Un mot sur Hollande. Lui, il a bonne mine, ces derniers temps, il écume les plateaux télés,  afin d'informer le "peuple", ou disons de distiller au peuple quelques leçons du pouvoir. Il nous apprend alors que si les choses vont mieux maintenant, c'est surtout grâce à lui. Nous n'en doutons point. Grand bien lui fasse! 

 Les frappes en Syrie de samedi matin, il faut pouvoir les voir au-delà des figures qui l'ont piloté. On se souvient de Bush, après les attentats de 2001, il avait décrété deux axes: celui du Mal et celui du Bien. Hé bien, nous y sommes!

L'axe du Bien: Washington, Paris et Londres. L'axe du Mal: Syrie, Russie. Quoi de plus simple!

Samedi matin donc, l'axe du Bien a effectué quelques frappes aériennes sur les usines qui fabriqueraient des armes chimiques, puisque Assad a franchi la "ligne rouge", que le Seigneur Macron avait tracé, tout calmement et sagement, depuis Paris.

Il faut s'imaginer BHL heureux! Oui, le philosophe qui avait éclairé le chemin non pas de Damas, mais de Tripoli à l'aveugle Sarkozy.

Les inégalités du monde c'est aussi ça! Trois Etats ont la liberté de s'émouvoir quand ils veulent, d'intervenir où ils veulent, de dire ou de refaire le droit international. Mais quel droit internationale? Celui des résolutions, des mandats....bref le droit des puissants.

Pauvres syriens! Stockés en Turquie,  et maintenant aidés par les missiles de la Sainte Trinité. Les missiles intelligents. C'est à dire des missiles qui ne font pas n'importe quoi, pointus, précis, rapides. 

Et puis, blague à part, cette histoire de Ghouta-là, d'où vient-il que les civils qui meurent sous l'effet d'un gaz seraient plus à "venger" que ceux qui croulent depuis tant d'années sous les obus?

Et tous ces experts militaires, en droit internationale, spécialiste du Moyen-Orient, spécialiste de Macron, spécialiste de la paix qu'on voit défiler alors sur les plateaux pour nous expliquer sagement le pourquoi du comment, franchement grotesque.

Et si ce qui vient de se passer en Syrie, c'était ça le véritable terrorisme? Oui, la terreur! 

 L'Oxydent, voilà le gaz le plus cruel du moment.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste