Cathédrale Notre-Dame: Genèse de l’apocalypse

Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité. Quel avantage revient-il à l'homme de toute la peine qu'il se donne sous le soleil?

"Puis, j'ai considéré tous les ouvrages que mes mains avaient faits, et la peine que j'avais prise à les exécuter; et voici, tout est vanité et poursuite du vent, et il n'y a aucun avantage à tirer de ce qu'on fait sous le soleil." Ecclésiaste chapitre 2, verset 11.

La fin du monde pourrait donc advenir plus tôt que prévu. Et la cause ne sera pas forcément due au changement climatique. 

                            Le jugement dernier

Dieu lui-même, ne serait-il pas de mèche avec les "gilets jaunes"? Tout porte à le croire. Pendant que les créatures s'occupent de mettre le feu au Fouquet's, le créateur, en bon pyromane qu'il a toujours été, se consacre à mettre le feu au temple que lui ont bâti ses enfants. Mais pourquoi donc?

J'ai entendu au 20h de France 2 que ce seul monument divin attirait à lui seul plus de 14 millions de touristes par an. Bravo! Prêtons-nous au jeu des écologistes, des urgentistes, et demandons-nous ce que représente l'incendie d'une partie de la Cathédrale Notre-Dame comparé à la pollution permanente et perpétuelle des touristes à échelle de l'humanité? Tous ces millions de visiteurs pour la Cathédrale, quel est le bilan écologique? 

Et si Dieu était devenu écolo?...N'est-ce pas le véritable enseignement eschatologique de cet évènement? Dieu merci, il n'y a pas eu de perte en vie humaine. Nul ne semble se réjouir de cet état de chose. On a même vu le magnifique Stephane Bern, partenaire soluble de la FDJ,  faillir verser quelques larmes....Rien n'est plus cher à monsieur Bern que le patrimoine, son patrimoine. L'interview de monsieur Bern au 20h de France 2 n'était pas très catholique. Et Dieu, je le sais, n'est pas très content lorsqu'il voit ce genre de choses. Tout comme il ne s’est pas réjoui de voir la République à genoux aux obsèques du délinquant fiscal Johnny Hallyday à l'église de la Madeleine. Ce dernier a d'ailleurs chanté: Allumer le feu, allumer le feu /Et faire danser les diables et les dieux ....Faire danser les diables et les dieux, ah ça, Johnny était un génie.

La Cathédrale Notre-Dame était, enfin re-conjuguons, est un sacré lieu plus qu'un lieu sacré. Sa beauté gothique crève les yeux. Elle fascine oeil et esprit....Mais on dirait que sa grandeur architecturale a aussi contribué à élever les pierres, les murs, dans le cœur des Hommes. La preuve, Macron, qui devait discourir, et annoncer des mesures pour les pauvres gens, pour le pays tout entier, a annulé son allocution pour pouvoir se rendre sur place, non pour prier le Seigneur d'éclairer sa voie, non pour éteindre le feu,  mais pour saluer la foule, se faire filmer, interviewer, se prosterner devant les dernières fumées noires s'échappant dans le ciel éternel.  J'espère que, comme ce n'est pas un acte terroriste, il n'y a pas d'union nationale à respecter. 

Doux jésus, je comprends votre colère. Comment avec toutes ces immenses cathédrales, vos enfants, par millions, dorment à la belle étoile? Vos maisons appartiennent désormais aux seuls enfants-touristes ayant un smartphone. Ainsi va la planète. Amen. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.