Macron doit tomber en hiver

Il faut que, démocratiquement, Macron puisse être chassé du pouvoir, avant la fin de son mandat, c'est à dire cet hiver. Il faut foudroyer Jupiter. Ou sinon, c'est Jupiter qui finira par nous briser les os, un à un. Il est très fort.

 #Macron invite 6 millions de personnes à traverser la rue pour avoir du boulot. Pour lui, les chomeurs sont coupables de leur chômage. Où vit cet homme ? Qui a jamais insulté plus odieusement les Français en difficulté ? a twitté tout à l'heure notre ami, chef des Insoumis.

Oui monsieur Mélenchon. Pour la énième fois votre républicain de président, dans la plus grande décontraction, insulte les "derniers de cordées". Ce n'est guère une nouveauté. On le constate, ça semble vous énervez. Donc, en plus d'être xénophobe, il est ça le président, un affreux arrogant. Où mène t-il la France aussi tranquillement?

Cependant, je ne voudrais pas faire comme les chaînes d'info en continu, zapper vite fait. Il faut mettre les responsables politiques, tels que vous, devant leurs responsabilités. Il faut donc parfois rabâcher. Recoller les morceaux. Fourmiller. Mettre en perspective. Ironiser. 

Ainsi, Sir Mélenchon, lorsque vous  avez fortuitement rencontré monsieur le Président Macron, et qu'au lieu, ou de vous cacher, pour ne pas avoir à outrager la magistrature suprême, le Chef des armées, ou avoir à dire dans le calme à ce président tout le mal qu'il fait aux classes populaires, vous avez tenu à ce que la pose photo soit une réussie. Vous avez tenu à ce que le Président vous considère comme un "ami opposant".  Vous lui avez  même promis une carte postale, et une semaine plus tard.... sur twitter, rebelotte, vous excellez, vous ragez, vous protestez. Comme nous autres qui n'avons jamais vu Macron, Dieu merci, on on aurait pu également succomber aux civilités républicaines,vous voulez vous satisfaire de tweets et d'interviews. 

La question en trois que je dois poser aux insoumis est la suivante: qu'est-ce que le combat politique? Qu'est-ce que France insoumise? Qu'elle est votre stratégie pour battre Macron?

 

Que l'Hiver emporte Macron

 

On ne va pas continuer à pousser des cris d'orfraie, contribuant ainsi à la publicité du produit Jupiter, à chaque fois que Macron méprise les nôtres. Non seulement, son objectif est de sacrifier la France aux seuls intérêts privés, mais le faisant, il nargue chaque "dernier de cordée" qu'il rencontre.

Va  t-on finir tout un quinquennat en s’accommodant d'un tel représentant du capital?  Va t-on démocratiquement attendre 2022? Hé bien, les Marches pour le Climat, les journées sans voitures, les cagnottes pour les cheminots, les fêtes à Macron, les fêtes de l'Humanité....hé bien, tout ça, c'est fort sympa. Cependant, vient un moment où il faut envoyer un vrai signe à l'ennemi, qu'on est peut-être en situation de faiblesse, mais on est pas en situation de se laisser marcher dessus. Il s'agit donc de renvoyer le représentant du Capital qu'incarne Macron chez ses pairs. Qu'il soit banquier, mais président, ça suffit. La coupe est pleine.

La courtoisie républicaine, visiblement, n'est qu'une affaire d'élus. Macron, lorsqu'il n'est plus devant le chef des Insoumis, il sort ses dents et ses griffes. Il donne les leçons, moralise, civilise....Il se sent fort. Mais comment ne pas se sentir fort lorsqu'on a été sous l'aile de Benalla? 

Un Benalla qui, lui, a ce privilège de dire qu'il n'a "aucun respect" pour les sénateurs. En plus de tabasser les citoyens anonymes, il toise messieurs les parlementaires, lui Benalla, ce grand homme.

Il faut chasser Macron de l'Elysée. C'est une urgence politique de premier stade. Pour ce qui est de l'urgence climatique, mesdames, messieurs, nous avons encore un peu de temps. Il ne faut pas que s'installe, dans l'opinion, l'idée que monsieur Macron est paisiblement en train d'installer.

On ne peut compter sur le parlement. C'est "la chose" de Macron. Son armée de godillots.

Il faut que les classes populaires opposent un non ferme et vigoureux au jeune Macron: "Macron, dégage!" Attention, ceci n'est pas du dégagisme. Juste une mise au point.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.