La France est prête.

Macron n'est pas à sa première sortie scabreuse sur l'immigration. Au nom de quoi, après les Chirac, Sarkozy et Hollande, ce jeune représentant de la finance n'aurait-il pas droit, à son tour, de distraire le "peuple" avec cette vieillerie qu'est l'immigration? C'est le moment ou jamais!

Il y a Trump. Il y a Bolsonaro. Il y a Orban. Il y a Salvini.....Mais surtout, il y a Macron. C'est la même équipe. Le même clan. Dans un clan, les querelles sont inévitables. La différence des physiques est normale. Les styles qui les incarnent. Mais, le clan c'est le clan. Les liens familiaux l'emportent. La parenté est éternelle.

Ces dirigeants, les propagandistes qui tiennent  en captivité les radios et télévisions les affublent et affabulent du sympatoche épithète de "populistes". Et pourtant! L'Occident s'aveugle lui-même. Il se raconte des bobards sur ce qu’il est, sur ses dirigeants, sur ce que sont les autres, et sur leurs dirigeants. 

Avant-hier, entre Salvini et Macron, hier entre Bolsonaro et Macron, nous n'avons qu'assisté à des querelles familiales. La France et l'Italie, ce n'est pas rien, c'est une grande histoire inextricablement liée, que ce soit au Moyen-âge, à la Renaissance ou même à la Révolution Française. Il y a donc, entre ces deux pays, pour le meilleur et le pire, un lien qu'on ne peut briser...une cohérence parfaite. "(...) L'Italie, notre grande nourrice à tous, et la patrie commune du monde civilisé." écrivait le grand esprit Michelet en 1854 à un jeune officier italien. Nul besoin d'attendre une Le Pen au pouvoir, Macron est déjà là. Il n'a jamais caché sa capacité de nuisance extrême. Il est là pour vendre la France, alors si cela implique la distraction de l'opinion nationale en surfant sur les passions identitaires et délires immigrationnistes, il peut se montrer plus compétitif que Sarkozy. 

Lorsque Macron proclame : '' La question est de savoir si nous voulons être un parti bourgeois ou pas. Les bourgeois n'ont pas de problème avec l'immigration. Les classes populaires vivent avec.", il est évident qu'il est En Marche à destination de la même fosse que le patriarche Le Pen et ses héritières. Et s'il est vraiment persuadé par ce qu'il dit, il ne lui reste plus qu'à virer son Edouard Philippe et former un gouvernement d'Union Nationale avec Marine Le Pen ou sa nièce.

Le propos de Macron, on l'a déjà entendu mille fois chez les militants ("classes populaires") du Rassemblement National. Lors des meetings, on les entends souvent scander: " On est chez nous! On est chez nous! On est chez nous!"....Liberté, on est chez nous! Egalité, on est chez nous! Fraternité, on est chez nous!

Effectivement, vous n'allez pas entendre pareil cri, dans les universités d'été du MEDEF. Là-bas, on applaudit un Sarkozy pour tout autre chose.

Macron liquide la France aux plus riches, et ce sont les pauvres étrangers qu'il livre en holocauste à la vindicte populaire. Ce ne sont pas les pauvres étrangers qui sont responsables de la situation immobilière à Paris: 10.000 euros le mètre carré. Ce ne sont pas eux qui menacent la paix en France ou dans le monde. Y a t-il meilleur républicain dans ce pays qu'un travailleur sans papiers?  Bien sûr, on peut toujours trouver quelques canards boiteux. 

Macron veut-il nous faire croire qu'il a été élu par les "classes populaires"?  Le mouvement qu'il représente est essentiellement bourgeois. En Marche!...ça ne peut qu'être l'à-coup d'un bourgeois. A l'analyse, les simagrées, les déclarations chocs et choquantes sur l'immigration en France, sont très anciennes. Elles relèvent de la banalité. Et la banalité, c'est la caractéristique première du clan (Trump, Salvini, Macron et consort...). Les injures de Bolsonaro contre l'épouse de monsieur Macron sont du même ressort, de la même "logique politique" que la récente déclaration de Macron sur l'immigration. 

Macron oppose les fameuses"classes populaires" aux "immigrés". Mais enfin, les "immigrés" ne font-ils pas partis des "classes populaires"? Battez-vous, pauvres gens.....Pauvres français, regardez ces immigrés comme ils s'habillent chez nous...ce n'est pas possible, la France n'est plus la France (pétainiste)...

 L'Occident et son "champion de la terre" qu'est Macron veulent sauver la planète du désastre climatique, mais par contre, il continue leur antique pratique, consistant à jeter les "étrangers" vivant sur leur territoire en pâture.  On laisse périr des millions de gens en faisant semblant de ne rien voir, et on affirme vouloir sauver le monde et sa biodiversité. Sacrée hypocrisie! 

Quelle conscience écologique, dans un paysage mondial rongé et dévasté par les inégalités et les égoïsmes nationaux? Quelle conscience écologique, dans une humanité plus tout à fait humaine, au sein de laquelle tout homme n'est pas homme? Que Greta Thunberg et ses organes de presse osent donc répondre à ces questions?

 Dans les conditions actuelles de notre humanité, une extinction de la race humaine, du fait du changement climatique, en vérité, ne peut qu'être la chose la plus juste et saine qui puisse arriver à la planète ou à l'espèce humaine. Ce serait une justice ultime et salvatrice que les malheurs de congolais prennent fin le même jour que le bonheur des capitalistes de ce bas-monde....que l'enfer des somaliens s'achève au même moment que le paradis Suisse...que la pauvreté saharienne disparaisse à la même minute que les incroyables fonds nordiques (norvégien en l'occurrence). Quelle planète veut-on sauver et pour en faire quoi? L'humanité ne mériterait t-elle pas de périr d'une manière égalitaire après des millénaires d'inégalités savamment construites?

Et pendant que la France entière chie comme ça sur ces vaillants étrangers sans parole, sans-papiers, travailleurs, les médias s'épanchent sur la pauvre madame Balkany. Son amoureux, l'homme qu'elle aime depuis 40 ans, est injustement en taule. Alors, on nous sert et ressert la voix éplorée de cette pauvre dame à la vie si difficile....On nous fait rentrer de force dans l'intimité de cette femme, elle nous apprend que son richard d'époux est malade. Ah il souffre! C'est donc un humain comme nous autres. Il est allé en taule, même pas eu le temps de prendre son médicament. Du jamais vu! Quel prisonnier ce Balkany! Son avocat Dupond Moretti nous a d'ailleurs rappelé que le père de son client était juif. Qu'il fut déporté à Auschwitz. Il faut donc un peu comprendre son client au-delà de la banale accusation qu'est la fraude fiscale. Son client n'est pas un criminel.....mais il est surtout un fils de juif qui avait toutes les bonnes raisons de cacher son magot dans le paradis Suisse.

Et il faut voir avec quel sérieux s'applique le déliquescent Eric-Dupond Moretti. Il symptomatique de cette France fin prête pour le sale boulot. Tout le monde doit subir les simagrées de Maître lorsqu'il défile devant les écrans, ses airs, ses balivernes. Au nom bien sûr de l’information, de la démocratie, de la justice. Avec Moretti, les médias pratiquent ce que les professionnels de l’univers pornographique appellent sans langue de bois le gonzo. C'est à dire du porno hard, brut, gros plan sur les organes sexuels....Inutile de vous faire un dessin. Chacun s'imagine les scènes.Chacun peut aller regarder les passages télé, radio...de l'avocat émérite.

Le Kitsch en France atteint les sommets. Marine Le Pen n'est plus vraiment nécessaire....La France est prête,sans elle, pour le sale boulot.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.