Charles Kabango
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

212 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 févr. 2020

Griveaux - Pavlenski- de Taddeo: plan à trois.

Ont été convoqués, pour tenter de sauver l'honneur de l'enfant Griveaux: russologue en carton, journaliste de pacotille, ex actrice porno néo-féministe , député de la France Insoumise dit de l'opposition, Ministre d'Etat, avocat célèbre mais tout en purée, démocrate, etc...

Charles Kabango
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Benjamin Griveaux n'est pas coupable, c'est une victime" a martelé l'Insoumis Eric Coquerel sur France Inter, ce 15 février 2020.

Quelle insoumission!  On balance 24 000 amendements à l'Assemblée Nationale sur la réforme des retraites qui finiront sans aucun doute à la poubelle, et on vient  pleurnicher sur le cas Griveaux? Peut-on confondre les misères de la démocratie française et les malheurs de Griveaux?

Qu'est-ce que Eric Coquerel cherche à prouver, à démontrer?  Le gouvernement de Macron ne représente t-il pas le danger le plus lourd et affreux qui pèse sur la démocratie française? Certes, pour Macron, c’est Poutine ou la Russie la menace...

Que valent les "performances", les "excès", "les atteintes à la vie privée" d'un Piotr Pavlenski à côté des "performances", des "excès", des "atteintes à la vie privée" d'un Macron, d'un Hollande ou d'un Sarkozy? Absolument rien. Piotr Pavlenski, artiste sans art (talent) à son arc, est prodigieusement insignifiant.  

Rappelons que, dans le projet de la loi de finances 2020, pour lutter contre la fraude fiscale, le gouvernement prévoit d' « autoriser l'administration à collecter en masse » des informations publiées sur les réseaux sociaux et les sites marchands. Il va de soi qu'une telle initiative ne s'attaque nullement au problème de l'évasion fiscale (100 milliards d'euros par an). Rappelons que Sarkozy a saccagé sans état d’âme la Libye, en suivant les conseils bien avisés du philosophe LVMH ou BHL. Rappelons que, sous  son règne, Hollande a commandé en douce une dizaine de meurtres ciblés. L’atteinte  à la vie privée peut donc aller très loin...

L’intrusion de l'Etat dans nos petites vies ne connait aucune limite. Aucune morale. Au nom de quoi?  De quel intérêt général? 

Piotr Plavenski, sa copine, et leur intellectuel Juan Branco: simples cas sociaux. Si Griveaux est une "victime", ces trois esprits viraux le sont également. Mais Griveaux n’est nullement une "victime". Il n’est pas non plus « coupable ». Même sa femme, je me permets, gagnerait à l'épargner de sa rage. 

Griveaux est moins à plaindre que les milliers de gens, femmes en particulier, impuissants, qui découvrent un beau matin qu’elles sont actrices porno parce qu’un plan cul, un ex, un client... a publié  une vidéo qu’il avait enregistré (parfois en cachette ) durant leurs ébats. Il suffit de faire un tour sur les sites porno dit amateurs. Les victimes se ramassent à la pelle. Et les conséquences pour ces femmes anonymes sont sans appel. Elles n'ont derrière elles aucun ministre de l’Intérieur pour les soutenir. 

La France découvre t-elle la face de la pornographie 2.0 avec l’acteur et réalisateur  Griveaux ou son producteur Piotr?  Ce serait drolatique! 

Griveaux est également trop banal pour être un coupable. Il manque d’épaules pour les « crimes » qu’on voudrait lui imputer.

Se masturber, se filmer en train de manger, d’acheter une paire de basket, de faire dodo....voilà les fonctions premières de nos smartphones.

L’une des figures des Gilets Jaune, Jacqueline Moreau, s’est fait connaître grâce  à une  vidéo de Facebook où elle poussait un coup de gueule dans sa cuisine.

Rappelons que,  Mélenchon, Insoumis en chef,  nous a fait assister à une perquisition dans son beau domicile grâce à son smartphone, grâce aux réseaux sociaux.

Griveaux n’est donc même pas coupable de s’être filmé. Dans notre société actuelle, c’est une banalité quotidienne que de se filmer, que de filmer un jeune qui se fait poignarder, un sdf qui agonise, un concert auquel on assiste ....

Griveaux est outrageusement banal. L’affaire qui porte son nom, comme du reste, sa candidature à la Mairie de Paris, est sans intérêt. Sans morale! Sans politique! On ne peut tirer aucune leçon. 

Quel est le point commun entre ce Benjamin Griveaux et ce Piotr Pavlenski? C’est Alexandra de Taddeo.

Son parcours « amoureux » est politiquement intéressant. C’est une Marcheuse. Je ne dis pas qu’elle est péripatéticienne ....attention...elle est simplement, comme Griveaux, En Marche. Et lorsqu’on marche, on tombe sur n’importe quoi: mégots de cigarette, canettes de bière, cailloux, Piotr....

De Griveaux à Piotr, le chemin est court.

Tandis que Griveaux déversait chez la bonne dame son trop plein d’énergie, compulsivement...Pavlenski, lui, se sert de la même bonne dame pour ses ambitions révolutionnaires ou de purification.

Le corps de cette dame est objet de tous les trafics. Une offrande pour ces messieurs! 

Griveaux jouit en premier. Deux ans plus tard,  Pavlenski l’artiste, lui, souhaite recueillir le fameux  sperme de son devancier dans le con de son amoureuse. Voilà le tableau ! 
 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet d’édition
2022, ma première fois électorale
Voter ou ne pas voter, telle est la déraison.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel