Merci les bleues !

Merci aux bleues qui nous ont fait vibrer lors de cette coupe du monde féminine 2019 de football. Certes la finale, espérée comme objectif fixé par le président de la FFF, n’est pas atteinte mais ça aura été un vrai plaisir de les voir jouer. En France, cette année 2019 marquera un tournant dans la perception du foot féminin jusque là plus ou moins délaissé.

Merci aux bleues qui nous ont fait vibrer lors de cette coupe du monde féminine 2019 de football.  

Certes, la finale, espérée comme objectif fixé par le président de la FFF, n’est pas atteinte mais ça aura été un vrai plaisir de les voir jouer. 

En France, cette année 2019 marquera un tournant dans la perception du foot féminin jusque-là plus ou moins délaissé. Il sera dorénavant pris au sérieux grâce notamment aux joueuses qui ont montré tout leur talent. Ces dernières, dans la suite de celle qui fut la meilleure en France et reconnue de niveau mondiale Louisa Necib, n’ont pas démérité et l’honnêteté voudrait qu’on salue leur parcours. Elles se sont arrêtées en 1/4 de final mais face à une équipe des USA expérimentée et ayant en son sein d’excellentes sportives qui ont gagné plusieurs fois la coupe du monde. C’est cette expérience qui manque encore à l’EDF mais avec le temps et les épreuves les françaises sauront l’acquérir.

D’autre part, certains ont critiqué le fait qu’elles aient gagné plusieurs matchs grâce à des penaltys discutés dont un retiré. D’autres, sur les plateaux tv, s’en prennent aux choix de la sélectionneuse ou sur sa manière de communiquer. Oui, l'équipe de France et son encadrement devront s’améliorer sur plusieurs points et entendre les critiques qui leurs sont adressées, mêmes si certaines sont excessives. C’est ainsi qu’on peut mieux construire une nouvelle équipe de foot déterminée sans négliger aussi l’apport de jeunes joueuses prometteuses qui sauront répondre présentes. 

Enfin, elles ne seront probablement pas invitées à l’Elysee et ne recevront pas la légion d’honneur, que l’on donne de nos jours parfois trop facilement, mais elles ont montré qu’elles étaient volontaires, généreuses et parfois radieuses sur les terrains de foot au point de créer un réel engouement chez les supporters. Elles sont déjà des exemples pour de nombreuses jeunes filles dont elles ont déjà gagné les cœurs. Beaucoup de ces gamines s’inscriront dans les clubs de foot de plus en plus nombreux à s’ouvrir aux équipes féminines.   

Pour tout ça, encore merci les bleues !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.