Bonne année 2021 à Mediapart et à ses abonnés, ciblés par Valeurs Actuelles

Dans un article daté du 31/12/2020 intitulé « Islamisme, antisémitisme, haine anti-flics… Le “club”, côté obscur de Mediapart », Valeurs actuelles s’en prend comme à son habitude à ce qui dérange le plus la fachosphère. C’est à dire la liberté d’information et d’expression qui dénonce la propagande raciste et haineuse exprimée sans complexe par de nombreux excités médiatiques.

Une sagesse orientale dit : 

« Le Seigneur a de la compassion pour quatre types de destins humains terrestres :

-un glorieux qu’on humilie

-un riche honnête qui est devenu pauvre,

-un homme de connaissances égaré parmi les ignorants, 

-et enfin un indulgent assailli par les intolérants ».

Dans un article du 31/12/2020 intitulé « Islamisme, antisémitisme, haine anti-flics… Le “club”, côté obscur de Mediapart », Valeurs actuelles s’en prend comme à son habitude à ce qui dérange le plus la fachosphère. C’est à dire la liberté d’information et d’expression qui dénonce la propagande raciste et haineuse exprimée sans complexe par de nombreux excités médiatiques.

On a assisté récemment au licenciement brutal de l’humoriste Sebastien Tohen voulu par M. Bolloré le patron des chaînes Canal+ et Cnews. Il lui reproche juste le fait d’avoir parodié le racisme décomplexé et les propos anti musulmans de l’émission « l’heure des pros » du névrosé Pascal Praud et d’un de ses acolytes réguliers le franco-égyptien Messiha qui a d’ailleurs été écarté du RN pour ses propos extrémistes. Dans la foulée M. Bolloré a aussi licencié pour l’exemple le journaliste sportif Stéphane Guy juste pour avoir osé soutenir le comédien abusivement remercié. Au sujet de ce dernier Paul Le Guen, ex-international de football a publié une tribune dans Le Monde : « Monsieur Bolloré, vous devez laisser l’incontrôlable Stéphane Guy nous informer, nous agacer, nous enthousiasmer »*.

Voilà longtemps que le capitalisme s’est immiscé dans le monde des médias de l’information pour envahir ses mécanismes et museler une liberté d’expression dérangeante. Pire, depuis quelques années on assiste à une dominante médiatique extrémiste de droite qui instaure un climat de peur au point qu’on a peu de réaction et de  protestation face au comportement abusif des patrons de chaînes quand un personnel ose sortir des lignes directrices imposées. Dans le même temps, sur Cnews M. Zemmour, plusieurs fois condamné par la justice pour incitation à la haine raciale et religieuse, poursuit sans aucune conséquence ses chroniques racistes et anti musulmans comme le souligne Gérard Noiriel qui le compare à l’antisemite Drumont **.

Il s’agit bien de s’en prendre à la liberté de création et d’expression surtout si elle s’oppose à l’ambiance actuelle dominée par le discours populiste.

Dans ce registre, la revue VA, toujours impunie après sa diffusion des caricatures racistes représentant la députée Mme Obono en esclave, nue et enchaînée, s’attaque à Mediapart mais aussi à : « la section qu'il réserve à ses abonnés et où chacun est libre d'exprimer son point de vue sur divers sujets, les meilleurs pouvant ensuite être repris sur la page d'accueil, leur offrant une tribune de choix. »

Cet article de VA, qui dénigre les contributeurs sur Mediapart qui enrichissent le débat dans le respect de sa charte, rejoint par certains points les commentaires qu’on rencontre parfois écrits par des infiltrés reprenant des thèses extrémistes islamophobes des identitaires. Cette fachosphère agit de concert quand elle est contrariée par le monde de « l’intellectuel » représenté par des journalistes, des écrivains, ou des universitaires taxés eux aussi « d’islamogauchistes ». Pour ces attaques, Mediapart et ses abonnés sont une cible privilégiée surtout quand ils expriment des avis différents en matière d’islam et de musulmans.

-Voici ci-joint le lien de l’article de VA dont on peut lire une partie quand on n’est pas abonné. Mais c’est suffisant pour que chacun puisse juger par lui même :
https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/islamisme-antisemitisme-haine-anti-flics-le-club-cote-obscur-de-mediapart-127082

*Tribune de Paul Le Guen publiée dans Le Monde : https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/12/30/paul-le-guen-monsieur-bollore-vous-devez-laisser-l-incontrolable-stephane-guy-nous-informer-nous-agacer-nous-enthousiasmer_6064795_3232.html

** « Le Venin dans la plume. Édouard Drumont, Éric Zemmour et la part sombre de la République », Gérard Noiriel, La Découverte, 2019.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.