Islam : à Cnews on a besoin d’une psychothérapie de groupe

Sur Cnews lundi 1er février 2021 d'abord Zemmour et ensuite Praud et les invités de ce dernier dans son émission « l’heure des pros » qualifiée « d’heure des prouts » par Télérama, on a assisté à un déchaînement anti musulman. Les intervenants s’en prennent directement à la religion de l’islam

Sur Cnews lundi 1er février 2021 d'abord Zemmour et ensuite Praud et les invités de ce dernier dans son émission « l’heure des pros » qualifiée « d’heure des prouts » par Télérama, on a assisté à un déchaînement anti musulman. Les intervenants s’en prennent directement à la religion de l’islam accablée de tous les maux par de parfaits ignorants  n’ayant pas la moindre connaissance en ce domaine. Ils ont vraiment besoin d’une psychothérapie de groupe. En effet, ces incultes s’en prennent à une religion sans connaître une bribe de son enseignement qui pourtant n’est guère différent de celui des autres cultes monothéistes judaïsme et christianisme. Elle se veut d’ailleurs leur continuité. Ce qui dérange ces personnes au point de les rendre très excités c’est que la loi sur les séparatismes qui est débattue actuellement au Parlement ne cible pas et ne nomme pas l’islam. C’est ce qui a été répété par M. Praud mardi matin au ministre de l’intérieur invité à 9h sur cette chaîne extrémiste Cnews. Ce reproche a aussi été fait par Mme Charlotte d’Ornellas une journaliste de la revue raciste Valeurs Actuelles et qui se définie comme catholique pratiquante.  

C'est scandaleux ! Ils étaient fortement déchaînés contre l’islam et les « 8 où 10 millions de musulmans » selon M. Dassier. Son comparse M. Rioufol journaliste d’extrême droite du Figaro s’en est pris au voile y compris celui porté par la mère du soldat musulman première victime abattue par le terroriste Mehra à Toulouse en 2012. L’ensemble de ces interventions était appuyé par un journaliste du Point M. Béglé un habitué de ce plateau télé. Dans leurs échanges ils ont ressorti un sondage de l’Ifop en disant que « 50% des jeunes musulmans de moins de 25 ans mettent la religion au dessus des lois de la République ». Un sondage à la limite de la légalité car basé sur la croyance religieuse ou supposée des interrogés qui ont été ciblés ainsi. De plus, l’Ifop s’adresse à un public jeune n’ayant généralement guère d’instruction religieuse et en majorité non pratiquant. Tout indique que les réponses de ces sondés sur ce genre de question le sont plus par provocation ou par avis personnel sans valeur. Que diraient les jeunes d’autres confessions interrogés de cette manière ? Dans la réalité les lois s’appliquent à eux comme à l’ensemble des citoyens y compris aux députés qui auraient voté contre. Plus sérieusement, seuls des théologiens musulmans peuvent être autorisés à donner un avis sur cette question. Ces derniers ont toujours affirmé la prépondérance de la loi civile du pays où l’on vit. Il a aussi été discuté le fait qu’à l'école des élèves « musulmans » contestaient la théorie de Darwin refusant l’idée que l’homme descende du singe. Ce phénomène d’opposition existe aux USA mais cela ne devrait pas empêcher les professeurs d’enseigner ce chapitre du programme scolaire et libre à chacun d’y adhérer ou pas sans que les cours en soient perturbés.

On se demande ce que fait le CSA? En tout cas ça mériterait des droits de réponse car le but de ces névrosés c’est d’enfermer l’islam comme s’il était la source de la violence et de la radicalisation ce qui n’est jamais démontrée. S’exprimant sans contradicteurs ils lancent des affirmations sans jamais étayer leurs accusations de la moindre référence ou justificatif pour vérifier les anathèmes qu’ils adressent à l’islam. Le problème c’est que la communauté musulmane de France n’a pas encore trouvé les représentants qu’elle mériterait pour apporter la contradiction. Le Cfcm créé en 2003 par Sarkozy ministre de l’intérieur semble décrédibilisé. Bien qu’il existe depuis 17 ans on a vu tout le mal que cet organisme a eu pour établir une charte qui de surcroît a suscité nombre de contestation au sein même du Cfcm. D’autre part, Cnews n’invite jamais les concernés à s’exprimer dans ces sempiternels débats sur la question de l’islam qui prennent une place considérable. Le nombre d’émissions et les heures d’antenne qui sont consacrés à l’islam et aux musulmans sont surdimensionnés si on les compare à ceux consacrés au fléau de l’inceste qui touche pourtant près de 7 millions d’enfants en France ou celui de la pédophilie. 

Précision rajoutée : mercredi matin 04/02/2021 la même émission « l’heure des pros », toujours en présence de MM. Dassier et Béglé, le premier thème proposé dans l’émission de Praud ce n’est pas la pandémie du Covid et ses 3 260 000 cas et ses près de 80 000 décès ou les 26 000 nouveaux contaminés quotidiens ou encore les plus de 350 morts en 24 heures. Non ! Le sujet proposé était : « faut-il interdire le voile dans l’espace public ? ». Comme invité à distance on a eu cette fois non pas l’habituel maire de Béziers Robert Ménard mais l’imam de Bordeaux M. Oubrou connu pour ses positions sur la non obligation coranique du voile contrairement à celle prônée par l’Evangile (Saint Paul 1ère Êpitre, chapitre 11). Le religieux musulman a essayé de modérer les uns et les autres relevant la difficulté juridique d’une telle interdiction. En effet, en France on est encore en République pas dans un État totalitaire. Durant ce débat M. Praud a passé un extrait de l’intervention de M. Ciotti au Parlement qui proposait « l’interdiction d’accès à l’université de femmes voilées ». Son amendement a été rejeté, M. Ciotti est connu pour son islamophobie notoire notamment quand il se permet de parler « d’islam fasciste » expression reprise souvent sur Cnews par un autre habituel comparse de Praud Yvan Rioufol mais absent du plateau. Dans l’histoire des religions c’est la première fois qu’on qualifie abusivement et injustement une religion de « fascisme » comme s’il existait un christianisme ou un judaïsme « fascistes » ? Et que dire du Bouddhisme alors qu’on assiste au nom de cette foi à la persécution religieuse suivie de massacres systématiques de la population civile musulmane des Rohingyas en Birmanie dont plus de 700 000 personnes ont fui les tueries, les tortures et les viols ?

Devrait-on rappeler à chaque fois que l’islam est la seule religion qui reconnaît nommément les autres cultes monothéistes et non l’inverse ? Il y a de très nombreux versets coraniques qui l’évoquent comme celui-ci : « Et ne discute avec les gens du Livre (juifs et chrétiens) que de la manière la plus courtoise ». (Chapitre 29 verset 46)

Ou encore cet autre verset du Coran : « Ceux qui croient, ceux qui pratiquent le Judaïsme, ceux qui sont Chrétiens ou Çabéens, ceux qui croient en Dieu et au dernier Jour, ceux qui font le bien : voilà ceux qui trouveront leur récompense auprès de leur Seigneur. Ils n'éprouveront plus alors aucune crainte, ils ne seront pas affligés. » (Chapitre 2 verset 62)

Et aussi sur le plan de la liberté de croyance ce verset 256 du chapitre 2 : « Pas de contrainte en matière de religion ». 

Il en est de même de l’interdiction du meurtre : « Ne tuez pas votre semblable que Dieu a déclaré sacré ! ». (chapitre 6, versets 151).

Heureusement qu’il y a des réactions qui relèvent les propos qui dérapent souvent lors de ces émissions de Cnews. C’est de la propagande dangereuse qui poussent au rejet et au séparatisme des citoyens musulmans. Mais malheureusement leurs idées non contredites sur le moment peuvent avoir une influence sur une opinion publique déjà très préoccupée par la pandémie du Covid. Il est indéniable que ces personnes, toujours les mêmes sur cette chaîne info, qui tiennent un discours populiste portent un tort considérable à la communauté musulmane et ils déstabilisent la société. Leurs ressentiments contre une croyance n’apportent aucune solution aux réels problèmes que rencontre le pays.

Voici deux exemples de réaction :

-Sur Twitter BalanceTonMedia (@BalanceTonMedia) qui a tweeté à 10:19 PM on lun., févr. 01, 2021 : 
 https://t.co/DpKGxuVUMO
(https://twitter.com/BalanceTonMedia/status/1356351547739951107?s=03)

-la CHRONIQUE de Daniel Schneidermann reproduite ci dessous. 

LA MÉTHODE BOLLORÉ EXPLIQUÉE AUX ENFANTS

Daniel Schneidermann

Daniel Schneidermann

02 février 2021 Maj: 02 février 2021

Après une télé d'extrême-droite, une radio d'extrême-droite ? Ayant guigné sans succès le rachat d'Europe 1, le milliardaire Bolloré, qui a caporalisé et zemmourisé CNews et Canal+, guigne aujourd'hui RTL, que souhaite vendre son propriétaire allemand Bertelsmann. Il n'est pas le seul. Bouygues et Drahi sont aussi sur les rangs. La queue du Mickey, croit-on comprendre à la lecture d'une excellente enquête du Monde, reviendra à celui des trois qui saura le plus artistiquement contourner la réglementation sur les concentrations.

On ne relève pas, ici, chaque appel à la haine, que déverse quotidiennement la télé "mille collines" de Bolloré. Le site tout entier n'y suffirait pas, et l'équipe ne ferait plus rien d'autre. Peut-être aussi, à tort, nous habituons-nous à voir monter la température, comme la grenouille du bocal. Les réseaux sociaux faisaient resurgir hier, par exemple, à l'occasion de sa nomination... parmi les quelques centaines de candidats au prix Nobel de la paix (!) l'appel de la polémiste Zineb El Rhazoui, adressé à la police, à "tirer à balles réelles"dans les quartiers populaires. CNews avait alors tenu à rappeler qu'elle avait été fermement rappelée à l'ordre par l'animateur, Pascal Praud.

La recette fonctionne parfaitement. C'est d'ailleurs ainsi que la télé de Bolloré se préserve des poursuites, car il reste tout de même, dans ce pays, quelques textes de loi antiracistes. Quelques moues, quelques "vous allez trop loin", et le tour est joué. Hier encore, le même plateau du même Praud a offert le même numéro de comparses de ligue d'impro   : "Tant qu’on s’adressera à des classes qui comprennent 75% de Noirs, d’Arabes, j’en passe et des meilleures, on n'y arrivera jamais" s'envole l'ex-journaliste Jean-Claude Dassier, buffet indéplaçable de toutes les émissions de CNews. Alors Praud : "Qu'est-ce que vous voulez dire ? Des musulmans, mais pourquoi vous dites Noirs ? Quel est le rapport ?"

Il ne faut pas manquer, dans la vidéo, le coup d'œil à Praud du chroniqueur et directeur-adjoint de la rédaction du Point Jérôme Béglé, qui signifie : "Là, il passe la ligne, attention, ça va être à toi de donner la réplique". Il ne faudrait tout de même pas donner au CSA une bonne occasion s'agiter son sabre de bois, alors que le patron va bientôt le solliciter pour le rachat de RTL.  S'il fallait résumer la règle du jeu aux enfants, on pourrait le faire ainsi : toute opinion raciste est bienvenue sur les plateaux, dès lors qu'il est rappelé sur le même plateau que le racisme est intolérable.  Et ça marche ? Parfaitement.

https://www.arretsurimages.net/chroniques/le-matinaute/la-methode-bollore-expliquee-aux-enfants?

 "Ça va être à toi..."

"ÇA VA ÊTRE À TOI..."

L'Heure des Pros, 1er février 2021

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.