Dans l’émission « l’heure des pros » la bêtise anti musulmans insiste toujours

Ce mercredi matin 04/02/2021 sur Cnews dans l’émission « l’heure des pros » le premier thème abordé par l’animateur Praud n’était pas la pandémie du Covid et ses 3 260 000 cas et ses près de 80 000 décès ou les 26 000 nouveaux contaminés de la veille ou encore les plus de 350 morts en 24 heures mais le voile.

Le présent billet fait suite à mon article intitulé : « Islam : à Cnews on a besoin d’une psychothérapie de groupe ».  

Ce mercredi matin 04/02/2021 sur Cnews dans l’émission  « l’heure des pros » le premier thème abordé par l’animateur Praud n’était pas la pandémie du Covid et ses 3 260 000 cas et ses près de 80 000 décès ou les 26 000 nouveaux contaminés de la veille ou encore les plus de 350 morts en 24 heures mais le voile. Plus précisément le sujet proposé était : « Faut-il interdire le voile dans l’espace public ? ». Pour paraphraser Albert Camus, la bêtise anti musulmans insiste toujours.

Comme invité par vidéo on a eu cette fois-ci non pas l’habituel maire de Béziers Robert Ménard mais l’imam de Bordeaux M. Oubrou connu pour recommander une pratique de l’islam discrète et défendre la « non obligation coranique du voile ». Cette position est contraire à celle prônée par l’Evangile dans la 1ère Êpitre, chapitre 11 de Saint Paul toujours non abrogée. Voici cette obligation chrétienne du voile longtemps respectée :

1ère épitre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens, Chapitre 11 :
« 1) Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même du Christ. 2) Je vous loue, [mes frères], de ce que vous vous souvenez de moi à tous égards, et de ce que vous retenez mes instructions telles que je vous les ais données. 3) Je veux cependant que vous sachiez que le chef de tout homme c'est le Christ, que le chef de la femme, c'est l'homme, et que le chef du Christ, c'est Dieu. 4) Tout homme qui prie ou qui prophétise la tête couverte, déshonore sa tête. 5) Toute femme qui prie ou qui prophétise la tête non voilée, déshonore sa tête: elle est comme celle qui est rasée. 6) Si une femme ne se voile pas la tête, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux à une femme d'avoir les cheveux coupés ou la tête rasée, qu'elle se voile. 7) L'homme ne doit pas se couvrir la tête, parce qu'il est l'image de la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme. 8) En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme de l'homme; 9) et l'homme n'a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l'homme. 10) C'est pourquoi la femme doit, à cause des anges, avoir sur la tête un signe de sujétion. 11) Toutefois, ni la femme n'est sans l'homme, ni l'homme sans la femme, dans le Seigneur. 12) Car, si la femme a été tirée de l'homme, l'homme aussi naît de la femme, et tout vient de Dieu. 13) Jugez-en vous-mêmes: est-il bienséant qu'une femme prie Dieu sans être voilée?14) La nature elle-même ne nous enseigne-t-elle pas que c'est une honte à un homme de porter de longs cheveux, 15) tandis que c'est une gloire pour la femme qu'une longue chevelure, parce que la chevelure lui a été donnée en guise de voile? 16) Si quelqu'un se plaît à contester, nous n'avons pas cette habitude, non plus que les Eglises de Dieu. 17) Mais en vous recommandant ce point, je n'ai garde de vous louer de ce que vous vous assemblez, non pour votre avantage, mais pour votre préjudice... »

Durant le débat le religieux musulman, très rarement invité, a essayé de modérer les propos des uns et les autres en relevant la difficulté juridique de l’interdiction du port du voile dans l’espace public. En effet, en France on est encore en République et pas dans un État totalitaire. Si on adoptait le raisonnement de ces névrosés on va aussi interdire dans l’espace public l’habit des prêtres, des nonnes et des rabbins ou le port de la croix et de la kippa, ...etc. 

Pour alimenter la discussion, M. Praud a passé un extrait de l’intervention de M. Ciotti au Parlement. Le député de Nice proposait « d’interdire l’accès à l’université aux femmes voilées ». Son amendement a été rejeté. M. Ciotti est connu pour son islamophobie notoire notamment quand il se permet de parler « d’islam fasciste » expression reprise souvent sur Cnews par un autre habituel comparse de Praud, Yvan Rioufol qui était absent du plateau. Dans l’histoire des religions c’est la première fois qu’on qualifie abusivement et injustement une religion de « fascisme » comme s’il existait un christianisme ou un judaïsme « fascistes » ? Et que dire du Bouddhisme alors qu’on assiste au nom de cette foi à la persécution religieuse suivie de massacres systématiques de la population musulmane des Rohingyas en Birmanie dont plus de 700 000 personnes ont fui les tueries, les tortures et les viols ? Et aussi les millions de musulmans ouïgours persécutés quotidiennement en Chine dont beaucoup enfermés dans des « camps de rééducation » par le régime dit communiste ? Ce n’est pas du fascisme ?

Mais ces événements abominables dans des pays éloignés sont loin d’intéresser Cnews et l’équipe constituée autour de Praud obsédée surtout par le voile des musulmanes. Cette obsession du voile n’existe qu’en France bien que ce vêtement est accoutrement traditionnel porté durant des siècles dans la patrie de Victor Hugo et d’Arthur Rimbaud y compris par les mères, sœurs ou épouses de ces poètes. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.