Sur Cnews même groggy après l’échec du RN le discours populiste continue

Au lendemain du 1er tour des élections régionales on a vu sur Cnews, la tv du riche homme d’affaires M. Bolloré, des animateurs et des chroniqueurs un peu groggy par les faibles résultats du parti RN qu’ils avaient favorisé depuis des mois voire des années. … Mais le discours populiste n’a pas cessé pour autant.

Au lendemain du 1er tour des élections régionales on a vu sur Cnews, la tv du riche homme d’affaires M. Bolloré, des animateurs et des chroniqueurs un peu groggy par les faibles résultats du parti RN qu’ils avaient favorisé depuis des mois voire des années. Même les sondages bidons mettant ce parti d’extrême-droite haut dans les intentions de vote en vue d’influencer les électeurs n’ont pas réussi à l’avantager. Les français dans leur majorité ne sont pas dupes. Une étude du journal Libération avait révélé que ce parti d’extrême droite représentait 36% du temps d’antenne sur Cnews en violation de l’équité du temps de parole des partis politiques. Les cadres du RN sont régulièrement présents autour des plateaux tv de cette chaîne info extrémiste. Sans compter tous les animateurs ou chroniqueurs au discours populiste d’extrême droite  tels Zemmour ou Praud et les invités de ce dernier dont la plupart sont des partisans et défenseurs du RN. 

Mais le discours populiste n’a pas cessé pour autant. Ce mercredi matin 23 juin 2021 à l’émission « l’heure des pros » qualifiée « d’heure des prouts » par TELERAMA, le naturel est revenu au galop pour exploiter des faits divers et accabler une catégorie de citoyens toujours la même. En effet, on avait comme invité en direct M. José Evrard député de Debout la France mouvement proche du RN. Il intervenait au sujet d’un cortège de mariage dans sa circonscription qui avait bloqué la circulation et une voiture de luxe poursuivie par la police avait provoqué un accident. C'est là un fait de société et un comportement tout à fait blâmable mais le problème c’est qu’autour du plateau télé on a vite fait de cibler « une communauté » et M. Praud a glissé le mot « musulmans ». Comme si l’attitude d’énergumènes abrutis venait à mettre en cause l’ensemble des citoyens musulmans du pays.
Ça rappelle le dérapage toujours sur cette chaîne Cnews d'un général à la retraite signataire de l’appel de militaires jugé séditieux. Interrogé dans l’émission de M. Morandini qui invite aussi beaucoup de cadres du RN, l’ex-général Delawarde avait mis en cause des médias dont BFM qui seraient « aux mains d’une communauté » sous entendant juive. Aussitôt l’interview fut stoppée à juste titre et une enquête a été ouverte pour antisémitisme.
Mais ce matin dans l’émission de M. Praud concernant la désignation d’une « communauté » sous entendue « musulmane » selon l’animateur névrosé, ça n’a gêné personne sur le plateau Tv de cette chaîne. C’est tellement facile de s’en prendre à une « communauté » très mal représentée, sans défense ni droit de réponse. Le CSA pourrait intervenir de nouveau pour recadrer Cnews qui tolère ces dérapages répétitifs d’un discours populiste.

Voilà qui promet quand on apprend dans le même temps le rapprochement de Cnews avec Europe 1. Cette radio vient  de censurer une humoriste pour avoir fait une blague sur Zemmour l’icône de la fachosphère mediatico-politique.

Sur ce dernier sujet voici un article de Libération :
A droite toute CNews, la une de «Libération» et les «gardiens du temple» Bolloré https://www.liberation.fr/economie/medias/cnews-la-une-de-liberation-et-les-gardiens-du-temple-bollore-20210623_CG5JQMVLVVEMNOVH3OEW3ZBCWY/

-Autre info : 

L’Ined porte plainte avec constitution de partie civile pour diffamation publique contre une administration publique à l’encontre de la Société d’exploitation d’un service d’information, éditrice de la chaîne CNEWS, et de l’éditorialiste Éric Zemmour

https://www.ined.fr/fr/actualites/presse/l-ined-porte-plainte-avec-constitution-de-partie-civile-pour-diffamation-publique-contre-une-administration-publique-a-l-encontre-de-la-societe-d-exploitation-d-un-service-d-information-editrice-de-la-chaine-cnews-e/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.