Best off : La médecine qui suicide les patients, les élus qui les laissent mourir

"Encore et encore !" dit la chanson de Francis Cabrel. Depuis deux ans que je me penche sur les pratiques des médecins et sur les décisions de santé publique - phagothérapie contre bactéries, coronavirus, prise en charge des jeunes intoxiqués - eh bien je tombe sur les mêmes comportements. Le black out sur tout ce qui n'est pas une drogue de Big Pharma, le refus d'innover.

Et l'absence d'éducation à la santé, la faiblesse de la prévention.

Un Best off n ° 4.

Le patient suicidé et le patient qu'on laisse crever

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.