Christian Bois 343

Lanceur d'alerte

Lyon - France

Sa biographie
Etape 4 Lanceur d'alerte C'était dans l'air depuis de nombreuses années. En 2018 je tombe sur un "gros coup" : en France, chaque année, 12 milles vies sont perdues par maladies à bactéries multirésistantes alors que la parade existe depuis un siècle et se nomme phagothérapie. Etape 3 WikiMédia, Une fabrique de communs J'ai une petite "rente" qui me permet de me consacrer à la fabrique de creative commons (1) (articles WikiPédia, photos, vidéos, musique) Etape 2 Une fausse piste gagnante Je travaille une année dans une voie de l'intelligence artificielle - voie sans issue. J'ai lu les premiers ouvrages de la toute nouvelle psychologie cognitive et cela interpelle Yves Thiébaud, patron d'un réseau de formation des acteurs de l'hôpital. Pendant 7 ans, je forme les acteurs de l'hôpital - acteurs de santé et acteurs de direction. Etape 1 L'avenir appartient à ceux qui maîtrisent les médias Je deviens - en autodidacte - formateur de techniciens et d'ingénieurs dans le domaine de la télévision & radio. Quand le micro-ordinateur et l'Internet pointent leur nez je deviens - en autodidacte - formateur d'ingénieurs. Certains parlent de "plus grand scandale sanitaire depuis la seconde guerre mondiale". (1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_Creative_Commons
Son blog
1 abonné Le blog de Christian Bois 343
Voir tous
  • La fabrique de l'électeur d'extrême droite et les pratiques de l'ANSM

    Par
    Cloisonner ! D'un côté, les dérives graves de l'ANSM, de l'autre, la "grande santé" de l'extrême droite. Qui met côte à côte ces deux phénomènes ? Laisser mourir chaque année 12 mille Français - par refus d'accès à la phagothérapie - n'a aucune conséquence politique !!! Comme si les Français ne regardaient pas les films, les vidéos en ligne, les émissions télé sur les phages.
  • Le crime premier, en politique, c'est de prendre un mot pour un autre : phagothérapie

    Par
    La liste des scandales sanitaires s'allonge (2).On risque la banalisation. Notre chantier - la phagothérapie - se complète. Les actions minuscules des pouvoirs publics contrastent avec la littérature académique : les bactéries résistantes aux antibiotiques flambent ! La mortalité augmente. La morbidité est dramatique. Nos alertes auprès des élus commencent à créer des frémissements.
  • ANSM : Quelle objectivité pour notre santé ?

    Par
    Le ministère de la santé va reconsidérer sa politique vis à vis de l'usage de la phagothérapie. L'enjeu est de 12 mille décès par an par bactérie multirésistante. La phagothérapie est basée sur la culture des phages et doit impérativement être faite localement - CHU, etc. Or, en 2016 seule l'hypothèse industrielle a été considérée alors qu'elle n'est que très partielle.
  • La métaphore absente

    Par
    Ce second billet approfondit l'analyse du discours produit par Finkielkraut et consorts lorsqu'ils dénoncent une cabale antiblanc, antirépublique, anticulture, antiscientificité menée, selon eux, par les décolonialistes. Tribune-manifeste d'où la question première est absente : la discrimination au faciès qui va depuis le contrôle d'identité harcelant jusqu'à la balle dans la tête "par erreur".
  • L'in-nommable Finkielkraut

    Par
    La règle académique est claire : je ne dois pas attaquer la personne mais seulement les idées. Je ne ferai pas exception pour Alain Finkielkraut, j'appliquerai simplement ses idées à sa personne. Avec une bande de 80 compères, Finkielkraut part en guerre contre une pratique sociale et académique : nommer. Le cas particulier des postcolonial studies n'est qu'un exemple significatif.