Miviludes : le Gouvernement pousse les patients dans les bras des sectes guérisseuses

Pour la Miviludes l'adepte d'une secte crève alors qu'il pourrait être soigné par la techno-médecine. Au fil de plusieurs enquêtes - depuis 1981 - mon observation est inverse : dans la secte, le patient déclaré incurable par la techno-médecine guérit ou meure en paix. Les sectes guérisseuses soignent avec des thérapies que l'on trouve dans les publications de travaux de recherche académique.

Osho et la détresse moyenne

1991 Rotterdam
Le petit centre des Gens orange est habillé de couleurs chaudes avec une musique de bols chantants.
Le responsable du centre m'explique qu'il a un contrat avec la municipalité de Rotterdam pour faire des actions auprès des gens en détresse.

En France il y a les CMP Centres médico-psychologique totalement saturés par un public en grande détresse psychologique. 
Si tu es en détresse moyenne tu es seul, totalement seul.

En France, le mouvement du Maître Osho - Rajneesh - est une secte diabolisée.
Chercher l'erreur.

Le Chateau des incurables

1984 Château de Montramé
Guy Claude Burger n'est pas encore en prison.
Dans mon étude sur les sectes ce ne sont pas les gourous qui m'intéressent mais les adeptes.
Je suis accueilli par C.V. qui est intendant du Chateau en l'absence de Guy Claude Burger.
Je lui propose d'animer  -pour les patientes présentes dans le château - une séance d'expression émotionnelle - c'est une partie de mon métier, à l'époque.
Ce sont essentiellement des femmes qui ont été déclarées incurables par la techno-médecine.
36 ans plus tard je vois toujours le regard de Lucie - condamnée par la médecine - dont les douleurs sont infiniment moins fortes grâce à l'instinctothérapie pratiquée dans le centre - un crudivorisme sophistiqué.

En France - un pays qui se dit civilisé - comment est-il possible que l'on jette à la rue Lucie avec un cancer qui la fait souffrir horriblement ?
Pourquoi n'y-a-t-il pas un service de suite où l'on propose l'instinctothérapie et la thérapie émotionnelle ?
Si elle était ainsi suivie, Lucie pourrait mourir dignement et sa famille être soulagée.
Sans écarter la possibilité que Lucie guérisse grâce à la double thérapie alimentaire et émotionnelle.

Un pognon de dingue    

En 2016 le Rapport O'Neill rappelle que laisser mourir un citoyen coûte un pognon de dingue.
L'Etat a investi un pognon de dingue pour l'éducation de Lucie, pour la santé de Lucie, etc.
Si Lucie meure cet investissement est perdu.

De plus en plus d'incurables, de condamnés par la médecine    

En 2018, je découvre le scandale des Superbugs, les bactéries multirésistantes aux antibiotiques.
On renvoie les patients crever chez eux alors qu'il existe deux thérapies : phagothérapie et aromathérapie.
Ces thérapies font l'objet de publications académiques et sont mises en oeuvre dans de nombreux pays.

En France le patient jeté à la rue peut se retrouver dans une secte guérisseuse.
Il sera pris en charge sans bénéficier de moyens utiles - analyses biologiques, etc.


En 2020 l'OMS affirme : la techno-médecine n'a aucun moyen thérapeutique contre le coronavirus.

Les travaux de recherche académique montrent l'efficacité de plusieurs plantes contre le corona virus.
Le gouvernement français refuse de traduire ces publications et de faire profiter les patients de ces thérapies.

Les sectes guérisseuses accueille les patients en détresse, en particulier les victimes de la forme longue de la covid.


En 2021 nous travaillons sur la question des Supercancer : des milliers de patients pour lesquels la techno-médecine n'a pas de proposition. (1) 

Le jeûne prolongé, bête noire de la Miviludes

Le rapport de l’INSERM sur le jeûne n’est pas d’un enthousiasme fou mais il donne la parole aux tenants du jeûne ce qui est déjà fort intéressant.
Il cite la thèse de Docteur en médecine de Jérôme Lemar qui a les mêmes qualités.
Je trouve donc qu’il y a un progrès même si beaucoup de chemin reste à parcourir.

Le second problème est que trop de médecins parlent du jeûne sans rien lire de la littérature académique sur le sujet.
Le Docteur Michel Cymes et le Professeur Claude Pichard se font remarquer pour la somme de conneries qu’ils émettent sur le sujet - voir bibliographie #jeune

Là encore on a d'un côté des recherches académiques qui montrent les bienfaits du jeûne et une réalité politique où l'on combat la pratique du jeûne.

Le jeûne prolongé et le coeur © Christian Bois Le jeûne prolongé et le coeur © Christian Bois

Si je me mets à la place d'un patient qui a été condamné par la médecine il n'y a pas photo :

- je ne peux pas croire la techno-médecine et la Miviludes qui disent le FAUX sur le jeûne prolongé

- je ne peux que croire les sectes guérisseuses et les charlatans qui disent le vrai - même si leurs thérapies sont imparfaites

Efficacité du jeûne prolongé © Christian Bois Efficacité du jeûne prolongé © Christian Bois

Je développe sur l'efficacité du jeûne dans un article en cours d'amélioration.

Là encore la Miviludes et des médecins poussent les patients dans les bras des sectes guérisseuses.

Dans de nombreux pays il y a des services de soin où l'on peut être soigné par le jeûne.

Mettre le patient-adepte au centre

Pour la Miviludes c'est le gourou qui est au centre, le malfaisant, l'escroc.

Pour moi c'est le patient qui doit être mis au centre :

Quelle détresse fait qu'il s'adresse à une secte guérisseuse ?

Pourquoi la République est-elle incapable de prendre soin de cette détresse ?

Pourquoi la République jette-t-elle par les fenêtre un pognon de dingue en ne soignant pas les patients ?

J'espère que la nouvelle patronne de la Miviludes sera inspirée par ces questions.

(1) Nous travaillons à un texte qui fait le point sur les recherches académiques de l'oncophytothérapie. Une nouvelle édition en cours.
Le texte précédent : https://agoramundifr.files.wordpress.com/2021/03/manuel-de-lutte-contre-les-cellules-malignes-v2.pdf 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.