Information santé-cancer : les Anges noirs de WikiPédia

Thierry - médecin - reçoit un mot de son dermatologue : "la seule solution pour ton cancer est d'enlever tes deux paupières." Thierry entend parler de la phytothérapie du cancer. Il cherche de l'information sur WikiPédia. C'est là qu'il découvre les 7 manières de manipuler l'information utilisées par les Anges noirs de WikiPédia qui censurent ce type de savoirs sur le cancer.

Ante scriptum : Dans un premier temps "Anges noirs" est une métaphore. Ce qu'elle signifie va se préciser pas à pas.   

Ce qu'est une encyclopédie 

La définition d'une encyclopédie est donnée par ... WikiPédia.
"Une encyclopédie est un ouvrage ... visant à synthétiser toutes les connaissances pour édifier le savoir ... . Basé sur des autorités ou des sources valides et souvent complété par des exemples et des illustrations ..."

Thierry découvre que cette définition est la base de WikiPédia ... sauf pour les approches alternatives pour la santé et en particulier pour le cancer.

Nous allons prendre quelques exemples de plantes ayant des vertus anticancéreuses et découvrir comment les Anges noirs de WikiPédia veulent notre bien en manipulant l'information qui pourrait permettre à Thierry de sauver ses paupières.

Astragale

Fr = WikiPédia francophone

Il est dit : La médecine chinoise considère que l'astragale aiderait à combattre le cancer.
AntiEncyclo 1 : Utiliser le conditionnel ; soit l'astragale aide, soit elle n'aide pas !!!
En utilisant le conditionnel l'auteur sème le doute.

AntiEncyclo 2 :  Ne pas donner les références des travaux académiques.
Pour l'astragale ne sont pas donnés, par exemple :
Qi, Y. et al. 2017. Anti-Inflammatory and Immunostimulatory Activities of Astragalosides. Am J Chin Med. 45(6):1157–67.

Wan, C.P. et al. 2013. Astragaloside II triggers T cell activation through regulation of CD45 protein tyrosine phosphatase activity. Acta Pharmacol Sin. 34(4):522–30.

En = WikiPédia anglophone

C'est encore pire puisqu'il est dit "pas de preuve suffisante" donc :
AntiEncyclo 3 : Disqualifier des travaux académiques.

Globalement

Il existe deux catégories de plantes, celles qui boostent le système immunitaire et celles qui attaquent les cellules cancéreuses.
AntiEncyclo 4 : Ne pas préciser les catégories ce qui crée de la confusion grave.
Le procédé est assez général et l'on connait le remède. Si l'on entre dans la précision rédactionnelle d'un article alors on a les plus grandes chances de s'approcher d'une formulation vraie. Et de supprimer vraiment les savoirs vraiment incertains.

Nigelle

Fr

Il n'y a qu'une référence vers un article généraliste en anglais qui comporte 151 références. Le travail encyclopédique reste à faire. 

En 

Propos disqualifiants vis à vis des travaux académiques.
Pas de citation de :
Khan MA, Chen HC, Tania M, Zhang DZ. Anticancer activities of Nigella sativa (black cumin). Afr J Tradit Complement Altern Med. 2011;8(5 Suppl):226-32. doi: 10.4314/ajtcam.v8i5S.10. Epub 2011 Jul 3. PMID: 22754079; PMCID: PMC3252704.

Pourtant cet article fait une revue des travaux académiques qui montrent l'efficacité anti-cancer de la nigelle.
Voir l'article où je décris une guérison.

Echinacée

Fr

Pour cet article il faut lire la "prose de Jésuite" (ou de Normand) du paragraphe "Usage médicinal". 
Cet article soulève un problème majeur : dans la réalité de la thérapie par les plantes on prend des synergies de plusieurs plantes.
Or les études dites "scientifiques" portent sur une plante seule voire deux.
AntiEncyclo 5 :  Ne pas signaler les savoirs anthropologiques/cliniques (prise de plusieurs plantes) = ne parler que des savoirs dits "scientifiques" - ciblés, partiels.

En

Disqualifie la recherche à partir des affirmations d'une "association". 

If

AntiEncyclo 6 : L'article vante la molécule de synthèse Docétaxel sans préciser quelle est dangereuse.
AntiEncyclo 7 : Un faux argument est avancé : la rareté de l'if - alors que dans l'article anglophone on souligne qu'il est maintenant cultivé.

Pissenlit

Rien dans WikiPédia - à cet endroit de notre chemin on ne s'étonne plus de rien !!! Alors je raconte ...

Le pissenlit fait partie des pharmacopées chinoises et amérindienne.
Caroline Hamm est une cancérologue canadienne qui a pour patiente une personne âgée souffrant d’une leucémie  LMMC. Elle lui pratique une classique chimiothérapie sans grand résultat.
Et puis, de manière surprenante, les analyses de la vieille dame s'améliorent. L'oncologue a été frappée, lors des visites de sa patiente, de lui voir boire du thé de racines de pissenlit.
Et puis un second patient a une rémission surprenante : il a suivi le conseil de la vielle dame et pris du thé de racine de pissenlit.
Ceci, bien sûr, à partir des savoirs amérindiens millénaires.
L'oncologue fait part de cette coïncidence à un chercheur qui reproduit in vitro la même chose qu'in vivo : destruction des cellules cancéreuses (2)
"Normalement" les recherches auraient dû passer en phase suivante. Elles semblent s'être enlisées, on ne sait pas pourquoi.
Les articles WikiPédia devraient rendre compte de tout cela.

Un processus général de manipulation de l'information sur plantes + cancer 

On trouvera les mêmes outils de manipulation dans les articles sur d'autres plantes à vertu anticancer dans les deux catégories que nous avons vues.
Algues dont Mozuku,  Spiruline (c'est une bactérie), G
ingko biloba, une palette de champignons dont Ganoderme luisant, Aloe arborescens, Ail, Chanvre, Armoise annuelle (1), Ginseng rouge Hongsam, Pao Pereira (Geissospermum Vellosii), Rauwolfia vomitoria, certains thés identifiés par Mirko Beljanski, etc.

Dans WikiPedia il existe une catégorie "plante médicinale" mais pas "plante contribuant à la lutte contre le cancer"

Les Anges noirs veulent notre bien !!!

En amont de la manipulation de l'information que nous venons de découvrir il y a le credo des Anges noirs :
- seules les molécules chimiques peuvent guérir le cancer
- les gens qui ne peuvent pas être guéris par les molécules chimiques - Thierry médecin, la Maman de Kevin pharmacien plus loin  - n'ont qu'à crever
- on doit leur démontrer qu'ils sont complètement cons de vouloir se soigner par les plantes
- et qu'ils sont manipulés par des charlatans

Nous avons découvert l'usage de 7 manipulations anti-encyclopédiques :
AntiEncyclo 1 : Utiliser le conditionnel
AntiEncyclo 2 :  Ne pas donner les références des travaux académiques.
AntiEncyclo 3 : Disqualifier des travaux académiques.
AntiEncyclo 4 : Ne pas préciser les catégories ce qui crée de la confusion grave.
AntiEncyclo 5 :  Ne pas signaler les savoirs anthropologiques/cliniques (prise de plusieurs plantes) = ne parler que des savoirs dits "scientifiques" - ciblés, partiels.
AntiEncyclo 6 : Vanter une molécule de synthèse sans préciser quelle est dangereuse.
AntiEncyclo 7 : Avancer un faux argument pour justifier l'emploi d'une molécule de synthèse.

Rédiger WikiPedia sous la menace des Anges noirs

J'ai bientôt 20 ans d'expérience comme co-rédacteur d'articles dans WikiPédia.
Plusieurs des articles ou sections d'article que j'ai créés - bien que totalement conformes aux règles - ont été supprimés.
Je ne peux pas en donner les références, on va comprendre immédiatement pourquoi.

Le pharmacien qui voulait enrichir WikiPédia

Kevin est pharmacien.
Sa Maman développe un cancer pour lequel la médecine officielle ne peut rien.
Kévin étudie les stratégies de lutte "naturelle" contre le cancer : plantes, minéraux, jeûne, etc.
La Maman de Kévin est guérie.
Dans WikiPédia, Kévin enrichit la section "Usage médicinal" d'une plante avec la référence à une étude académique récente.
Un Ange noir propose que l'apport de Kévin soit supprimé - alors qu'il n'y a aucun argument, l'apport est conforme aux règles de WikiPédia.
Dans ce genre de situation la suppression fait l'objet d'un vote.
Quelques Anges noirs votent pour la suppression.
Personne ne vote pour le maintient, nous allons voir pourquoi.
L'enrichissement est supprimé.
Il faut savoir que :
- le vote pour la suppression d'éléments dans WikiPédia ne se fait pas à bulletin secret = les Anges noirs savent qui défend un article
- si j'avais défendu l'apport de Kévin, les Anges noirs auraient "attaqué" un ou plusieurs de mes articles
Je n'ai pas défendu le travail de Kévin, c'est impossible !!!

Solution pour un WikiPédia "sain" dans le domaine de la santé
Il faut impérativement que le vote pour les suppressions devienne à bulletin secret.

Les Anges noirs = Big Pharma

100 % des personnes à qui je raconte ce qui précède me disent : "Les Anges Noirs c'est Big Pharma."

J'ai plusieurs raisons de croire qu'il n'en est rien.

Dans la vie "vraie" et dans la vie "en ligne" j'ai observé que 99 % des patients ont une relation religieuse à la médecine basée sur Big Pharma.
Quand je dis religieuse cela veut dire, pour certains, fanatique

Je pense que bien des Anges noirs sont de tels fanatiques de la médecine basée sur Big Pharma.

Pour eux la médecine qui traite le cancer par les plantes est un secte concurrente.

Secte qu'il faut combattre sans repos : c'est ce qu'ils font, nous venons de le voir 

Effacer n'est pas jouer !

On lira avec intérêt l'historique des modifications de l'article Phagothérapie avec ses nombreux passages supprimés. 

Le principe d'une encyclopédie collaborative est d'amender pas de supprimer.
Une des dynamiques des Anges noirs est de supprimer donc d'être hors-le-jeu de ce qu'est une encyclopédie collaborative.

Faut-il désespérer de WikiPédia ?

Non ! Il faut rester circonspect pour certains domaines.

Parfois il suffit d'aller voir sur le WikiPédia anglophone.

Nous venons de voir que - pour ce qui est de la phytothérapie anti-cancer - c'est pire chez les anglophones !!!

Alors que pour la phytothérapie en général c'est souvent mieux documenté que le WikiPédia francophone. 

Notes

(1) Dans l'article Artemisia annua pas de référence aux travaux sur son intérêt dans le traitement du cancer

Voir 5 références bibliographiques sur https://doctonat.com/armoise-annuelle-artemisia-annua/

(2) Pour le Pissenlit voir https://libraryguides.vu.edu.au/evaluating_information_guide/dandelioncancer références bibliographiques

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.