PhagoGate 11 : Monsieur Macron ne sait pas lire dans les yeux des enfants

Conscience du jour : "Sommes-nous les Gilets Jaunes contre la mort des enfants ?". Depuis 5 mois nous interpellons les techniciens et les politiques : un discours neuf via de nouveaux médias. Discours au départ "soft" mais comment dire l'horreur de manière soft ? Monsieur Macron, on coupe les mains des enfants alors que la phagothérapie existe.

Des gilets jaunes pour sauver les enfants ? © Rue Parnell : Francoise Poncelet Des gilets jaunes pour sauver les enfants ? © Rue Parnell : Francoise Poncelet

Résumé des actions

L'actualité nous jette à la figure quelques questions :

"Mais que lisent nos dirigeants ?

Dans quels auteurs puisent-ils leur inspiration ?

Comment se tiennent-ils informés pour décider ?
"  

 

Monsieur Macron ne sait pas lire Lincoln

Monsieur Macron est pour les premiers de cordée ... et cela me fait penser à Lincoln.

En 1860 le Président Lincoln fait une déclaration célèbre. (2)
Ce Républicain n'imagine pas une société où il n'y a pas de fort, pas de chef d'entreprise, pas de riche, etc. 
Lincoln imagine une société de premiers de cordée.
Mais Lincoln est AUSSI le défenseur des plus déshérités, les esclaves.

Monsieur Macron n'a pas compris qu'une société existe aussi par ses déshérités que l'on ne doit pas transformer en affamés, en sans logis, en sans droits, etc.
La faim, la perte des droits, cela a toujours donné la jacquerie

La jacquerie des Gilets jaunes est là pour rappeler à Monsieur Macron qu'il a mal lu Lincoln !

Monsieur Macron ne sait pas lire les études financières sur les médicaments

Pourtant ce garçon est passé par chez Rothschild, il devrait savoir lire ...

De 2014 à 2016 l'économiste Jim O'Neill cherche à identifier les bonnes décisions pour lutter contre les bactéries multirésistantes (3).
A partir de la page 6 de son rapport, on comprend clairement que :

  • face à la gabegie de la multirésistance aux antibiotiques, l'idée de produire de nouveaux antibiotiques de même type est une mauvaise idée
  • il faut chercher dans les anciennes méthodes comme la phagothérapie et la phytothérapie
  • pour les nouvelles molécules, il faut d'abord former le corps médical afin de ne pas répéter l'erreur faite avec les antibiotiques

Jim O'Neill est clair : il faut investir ... intelligemment !

40 millions d'euros à côté de la plaque

C'est le coût du programme de recherche sur la multirésistance annoncé en novembre 2018 (4).

Avec l'argent on peut agir :
- aujourd'hui, donc sauver les gens avec la phagothérapie qui existe
- pour demain, en faisant de la recherche lointaine, incertaine 

La Ministre Frédérique Vidal ne parle pas de phagothérapie !
Parler de lutte contre les bactéries multirésistantes aux antibiotiques sans parler de phagothérapie ...
... c'est comme parler de lutte contre les incendies sans parler d'eau !!!

La phagothérapie est déjà là, solution disponible, efficace, sans effets secondaires, pas chère !

Il faut mettre quelques millions pour sauver les gens, maintenant !!!
Avant de faire de la recherche hasardeuse ...

Monsieur Macron ne sait pas lire le Quotidien du médecin

Pourtant on y parle de phagothérapie (5)
Faudra-t-il une jacquerie des médecins pour que l'on cesse de laisser les gens sans soins.
Un médecin peut-il rester les bras croisés face au patient que l'on ampute au lieu de le soigner ?

Monsieur Macron ne sait pas lire dans les yeux des enfants

Quand visitera-t-il les hôpitaux ?
Quand regardera-t-il dans les yeux ce Petit Paul à qui l'on va couper une main ?

Petit Paul que l'on pourrait sauver avec la phagothérapie !!!

Notes 

(1) MediaPart Gilets jaunes   

(2) « Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne,

vous ne pouvez pas donner de la force au faible en affaiblissant le fort,

vous ne pouvez pas aider le salarié en anéantissant l'employeur,

vous ne pouvez pas encourager la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes,

vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche,

vous ne pouvez pas éviter les ennuis en dépensant plus que vous ne gagnez,

vous ne pouvez pas forger le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance,

vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils devraient faire eux-mêmes." 

Abraham Lincoln Adresse au Congrès 1860 

(3) https://amr-review.org/

(4) Le Monde 14 novembre 2018

(5) Le Quotidien du médecin parle de la phagothérapie dans plusieurs articles, par exemple

Et aussi Elsa Mari dans Le Parisien le 15 novembre 2018 :

"Alors, dans ce tableau si noir, des patients se chuchotent un traitement de la dernière chance, miracle pour certains, la phagothérapie.
De quoi parle-t-on ? De la médecine des phages, des virus naturels que l’on trouve partout, dans les sols, les eaux des lacs, des égouts et capables de manger les bactéries mêmes les plus coriaces, responsables d’infections des os ou des poumons.

Cette technique, que l’on redécouvre dans l’Hexagone, est très répandue en Géorgie, qui, longtemps privé des antibiotiques de l’Occident, a conservé ce savoir-faire.
« On a 300 demandes de patients par an », confie Alain Lavit, cogérant d’une société qui organise ce tourisme médical dans l’Est de l’Europe.

Alors la phagothérapie peut-elle réellement nous sauver ? Alain Dublanchet, médecin microbiologiste, expert du sujet, en est convaincu.
« Avant d’être enterrée définitivement, en France, dans les années 1980, face au succès des antibios, elle avait guéri des milliers de patients. On avait des collections de phages dans les labos de Pasteur, tout a été jeté. On a abandonné cette médecine ».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.