La fabrique de l'électeur d'extrême droite et les pratiques de l'ANSM

Cloisonner ! D'un côté, les dérives graves de l'ANSM, de l'autre, la "grande santé" de l'extrême droite. Qui met côte à côte ces deux phénomènes ? Laisser mourir chaque année 12 mille Français - par refus d'accès à la phagothérapie - n'a aucune conséquence politique !!! Comme si les Français ne regardaient pas les films, les vidéos en ligne, les émissions télé sur les phages.

Nous aurions voulu ne pas faire cette découverte !
Lorsque nous parlons aux Français de la non-utilisation de la phagothérapie - décision de l'ANSM - nous avons systématiquement, de leur part, la même réaction : "Les médecins-fonctionnaires sont à la solde de l'industrie pharmaceutique ! 
Concernant l'ANSM, les Français de toutes classes sociales, de toutes sensibilités politiques ont une réaction qui va de "Ce sont les labos qui font la loi ! " à "Tous pourris ! "
C'est impressionnant !
Tiens, faisons la requête : "Tous pourris" via Google.
Premier document proposé, un article de Slate, première photo : Jérôme Cahuzac Médecin et "gros tricheur", monté en politique via le Ministère de la santé. Aie !
L'article cite une enquête de l'ISSP (1) : perception et expérience de la corruption.

Enquête ISSP 2016 2006 © International Social Survey Programme Enquête ISSP 2016 2006 © International Social Survey Programme
Ce qui nous intéresse ici c'est le phénomène d'augmentation.

D'autres études montrent que 75% des Français pensent que les hommes politiques sont "plutôt corrompus " !
L'explication proposée étant la révélation d'un nombre important d'affaires pendant les présidences Sarkozy et Hollande.

Si nous revenons au tableau, nous observons un décalage important entre l'importance de la perception de la corruption et celle du vécu de la corruption.
Si nous comparons avec notre observation initiale, cela veut dire qu'il y a la corruption dirigée vers le citoyen + la corruption par les lobbys.

Slate continue en soulignant que les personnes qui se vivent à droite de l'échiquier politique sont plus sensibles à l'argument "Tous pourris ! ".

L'ANSM comme pourvoyeuse de scandales

Plusieurs médecins écrivent : "La non-utilisation de la phagothérapie est le plus grand scandale sanitaire de tous les temps".
L'article WikiPédia sur l'ANSM comporte une description de 5 scandales sanitaires dont la phagothérapie (2)

La fabrique de l'électeur d'extrême droite

Nous avons vu que, plus un électeur est à droite, plus il s'approche de l'adhésion au credo "Tous pourris ! "
Nous avons vu que la multiplication des scandales pousse le curseur des Français vers "Tous pourris ! "
Il suffit donc d'être "auteur" d'un ou plusieurs scandales sanitaires pour transformer un électeur de droite en un électeur d'extrême droite.
Ceci ressemble à un raisonnement "abstrait". Pourtant il est confirmé par l'observation de terrain.
Il suffit de discuter de temps en temps avec les gens de son quartier, de son village, qui sont à la droite de la droite.
D'année en année, on voit leur discours sur "Tous pourris ! " se durcir.
On les voit ainsi passer de "je suis de droite " vers "l'extrême droite m'est sympathique " enfin "j'ai voté pour l'extrême droite ! "
En même temps, leur liste de scandales - sanitaires et autres - qu'ils ont vu à la télé et ailleurs, cette liste augmente. 
Coïncidence ?

La méthode ANSM et la fabrique des électeurs d'extrême droite 

Nous ne prendrons pour base que le scandale sanitaire dont nous sommes les "spécialistes" - le non-usage de la phagothérapie
D'autres auteurs pourrons prendre tel autre scandale comme base.
Nous prendrons la métaphore culinaire : quelle recette pour pousser un électeur vers la droite de la droite ?

Recette 1 : Laisser mourir les gens - choix clairement décrit par l'ANSM pour trois cas cliniques

Recette 2 : Mentir aux gens : leur dire qu'il n'y a pas assez de publications académiques sur les phages alors que la phagothérapie est employée et décrite depuis plus d'un siècle - voir notre sélection de vidéos 

Recette 3 : Mépriser les gens : dans le rapport de Jim O'Neil il y a de multiples références bibliographiques, dans le rapport ANSM 2016 zéro références 

Recette 4 : Dire aux gens une chose et son contraire 1. Il n'y a pas assez de travaux académiques 2. Nous déciderons en fonction des travaux académiques

Recette 5 : Abuser du terme "scientifique" : Le Comité scientifique de 2016 n'a pas fonctionné de manière scientifique, en particulier parce qu'on lui a donné un "cadre de réflexion" qui l'empêchait de réfléchir scientifiquement. On renouvelle l'erreur en 2019.

Recette 6 : Consulter des experts et ne pas tenir compte de leurs avis. C'est ce qui a été fait en 2016. On recommence en 2019 ?

Recette 7 : Ne pas informer les gens et dire qu'on les a informés : pour trouver la "vérité vraie" sur les phages un médecin généraliste ou spécialiste n'a aucune source officielle complète et fiable. Il doit se fier à des sources diverses et séparer lui-même le bon grain de l'ivraie. Voir notre sélection de vidéos. On y trouvera éventuellement des contradictions entre discours.

Une accusation très grave ?

        "Tu portes des accusations très graves ! "

"Absolument pas ! Je fais seulement une description des faits :

  • Les sept graves manquements de l'ANSM !
  • Ces sept graves manquements constituent un scandale sanitaire sans précédent !
  • Les scandales sanitaires poussent les Français vers l'extrême droite !

 Inutile d'accuser ! La simple description des faits suffit ! C'est le lecteur qui juge ! "

Notes

(1) L’enquête ISSP est pilotée en France par le CNRS depuis le laboratoire de sciences sociales PACTE, avec le soutien de la TGIR PROGEDO et de l’ADISP/CMH. Elle porte chaque année sur un sujet différent mais répliqué environ tous les dix ans. Échantillon aléatoire auto-administré postal. 1.501 réponses en 2016. Résultats détaillés des enquêtes annuelles sur www.issp-france.fr - in Slate.


(2) Deux fois déjà cette description a été supprimée de WikiPédia - curieux, curieux - on en trouve une copie sur la page d'un contributeur.

Par manque de temps, les acteurs du réseau Une fabrique de communs ne sont pas intervenus sur les articles WikiPédia.
Par contre notre travail est cité.

Remarque 1 : il y a une querelle d'édition sur l'article Phagothérapie ; une des causes est l'inexpérience des nouveaux auteurs qui viennent parler de la phagothérapie.
Si nous étions en territoire anglo-saxon, des auteurs chevronnés viendraient prêter main forte ;  mais nous sommes dans le village gaulois ...

Remarque 2 : à Une fabrique de communs nous travaillons sur WikiPédia depuis le début

.

.

.

 

 

 

 


 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.