Mediapart et le scandale sanitaire du siècle

C'est l'histoire d'un journaliste qui se demande " Comment est traité le sandale sanitaire du siècle par Mediapart ? " Alors il fait, via Google, la requête "mediapart" "phagothérapie" avec les guillemets. Et Google lui propose 18 articles ... écrits par votre serviteur. Alors là le journaliste s'interroge. Que penser de cette situation inédite ?

Option 1 : s'affliger

Premier pas de l'option 1, relire le Projet de MediaPart

Y chercher un argument pour dire : " le scandale sanitaire du siècle - les morts, les amputés, les invalidés - devrait être traité par MediaPart".

Retenir de ce projet que, chaque matin, l'équipe de MédiaPart sélectionne 4 ou 5 sujets - " le meilleur de l'info ".

Cela fait 1642 sujets par an.

Les morts, les amputés, les invalidés que l'on ne soigne pas avec la phagothérapie, cela vient en place 1643 ou plus. 

On peut s'en affliger !!!

Option 2 : se réjouir

In fine, notre journaliste trouve ce qu'il cherche : la phagothérapie traitée dans l'espace MediaPart.

Certes, le sujet n'est pas traité par des journalistes patentés mais par un illustre inconnu, Christian Bois, Docteur en sciences de l'information.

Avec, en toile de fond, le Réseau Une fabrique de communs.

Notre journaliste cherchait "quelques articles" sur la phagothérapie, il trouve un corpus de 150 articles écrits entre juin 2018 et aujourd'hui !!!

Avec, comme point d'entrée, le site Phago News

D'une certaine manière, c'est beaucoup plus que quelques articles écrits par MediaPart.

Qualité et quantité

Scénario 1
C'est celui de l'utilisateur proactif de l'Internet. Il ne peut pas ne pas "tomber" sur Phago News.

Scénario 2
Il y a l'internaute qui compte sur les médias et en particulier sur MédiaPart pour lui indiquer le chemin.

L'internaute trouve des médias qui traitent soit des bactéries multirésistantes soit de phagothérapie jamais des deux à la fois - voir notre article.

Et puis des médias qui ne traitent ni de l'un ni de l'autre, tellement le sujet est épineux.

L'internaute qui compte sur les médias ignore tout du scandale sanitaire du siècle ! 

Le scénario 2 devrait être un scénario qualitatif : déontologie des journalistes.

Or c'est un scénario quantitatif : quantité de gens ont entendu parler des phages ou des bactéries.

Le scénario 1 est, lui, qualitatifPhago News est le seul média qui parle à la fois des phages et des bactéries donc du scandale.

 

.

.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.