christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

1765 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 avr. 2015

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Ni voilophobie ni stringophobie, relativisme culturel dans le vêtement.

christian delarue
Rep MRAP fondateur ATTAC - Syndicaliste (cen cgt finances ufr) CA (convergence services publics)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

QUESTION TEXTILE : maxi-textile à mini-textile.

Ni voilophobie ni stringophobie, ni sexyphobie, relativisme culturel dans le vêtement.

C'est une réponse bienveillante à Esther Benbassa 

C'est aussi une suite de : 

- « Charlie » : 11 janvier 2015 : Diversité, respect, non violence !

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/160415/charlie-11-janvier-2015-diversite-respect-non-violence

- Pour une société civile inclusive avec "textiles" et non textiles. C Delarue - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/Societe-civile-inclusive-avec

Ou de çà mais en mode mixte :

- Un bon sexoséparatisme,la nuit, entre femmes, à Rennes , le 11 mars.

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/110315/un-bon-sexoseparatismela-nuit-entre-femmes-rennes-le-11-mars

I - SITUATION PRESENTE TROP CONFLICTUELLE : LES JOURNEES SEPAREES de sensibilisation opposant "hypertextiles" et très peu textiles (infra-textiles).

Les nudistes nomment "textiles" les gens qui s'habillent (dont eux-mêmes souvent). Hypertextile c'est se couvrir quasiment totalement le corps de vêtements large pour se cacher des hommes , ce qui correspond au sexoséparatisme imposés par les intégristes religieux juifs haredim et musulmans.

A) Les journées des unes et des autres, chacune en réponse de l'autre. 

1) Contre la voilophobie certains organisent ou veulent organiser une "journèe hijab" . 

Donc de l'hypertextile comme le veulent des croyantes libres mais aussi tous les intégristes sexoséparatistes de la planète.

cf. Agressions de musulmanes voilées : organisons une ‘journée hijab’ contre la voilophobie (Le Nouvel Observateur, 27 août 2013) | Esther Benbassa

http://estherbenbassa.eelv.fr/agressions-de-musulmanes-voilees-organisons-une-journee-hijab-contre-la-voilophobie-le-nouvel-observateur-27-aout-2013/

2) Contre la stringophobie et contre la sexyphobie (la stigmatisation des femmes sexy soit mini-jupe et talons hauts ou autres ) certains veulent organiser une journèe "string seins nus" 

 cf : Journée "string en ville" contre le sexoséparatisme montant.

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/270115/journee-string-en-ville-contre-le-sexoseparatisme-montant

B) Inefficacité et conflit maintenu depuis plusieurs années. 

Cette guerre du "textile" est inefficace et dangereuse et elle fait le jeu des intolérants.

A propos du camp 1) des pro-hypertextiles, cela ne fera pas reculer la voilophobie de celles et ceux qui n'aiment pas le sexoséparatisme et son idéologie intégriste sexiste et paranoiaque.

A propos du camp 2) du "string seins nus" ou plutôt jupe courte ou tout ce qui peut être jugé "sexy" (à tort ou à raison, soft ou hard), cela ne fera pas reculer les intégristes religieux et d'autres non intégristes qui ne supportent pas les femmes sexy. Ils sont formatés ainsi comme une "seconde nature".

XX

Les refus perdurent soit contre le voile soit contre les jupes courtes.

Il faut en sortir par la mixité et un degrè supérieur de tolérance, de liberté, d'égalité et de respect.

Plutôt que de poursuivre cette guerre des "hypertextiles" contre les non textiles ou les très peu textiles (infra-textiles) adoptons la liberté pour tous et toutes sans injures ni stigmatisation, ni menace, avec respect donc.

XX 

II - REPONSE AVEC UNE JOURNEE DU MIXTE, du respect, de la liberté et l'égalité .

Il s'agit d'une réponse par en-haut. 

A) Pour une journèe du mixte, du relativisme culturel mais dans la liberté et l'égalité

Il serait organisée un rassemblement mixte avec d'une part des femmes "hypertextiles", voilées avec jupes ras-du-sol de type sexoséparatistes, avec d'autre part des femmes en talons, string et seins nus !

Sans leçon d'émancipation ni aux unes ni aux autres. C'est le respect qui est exigé. Point barre !

Ce rassemblement pourrait accepter les hommes s'engageant à respecter strictement la règle du respect mutuel. 

B) Un avantage militant attendu

- Au plan sociétal et idéologique :

Un tel relativisme culturel réalisé dans le respect mutuel montrerait à l'humanité intolérante un très haut niveau de tolérance, de respect et d'éthique sociale.

Cela contribuerait à faire reculer le sexisme et le racisme.

- Au plan législatif : à débattre.

Il serait demandé une loi autorisant plus de liberté dans le port des vêtements chez les adultes. 

Comme cette manifestation a un côté "élitiste" par rapport au monde réel, il serait demandé un effort contre le harcèlement de rue.

Les journèes de la jupe seraient maintenues au collège et au lycèe.

 Christian Delarue

NB :

Faut juste trouver des participantes (et participants) qui acceptent pleinement la règle.

Messieurs les participants, si "se rincer l'oeil" sera fatal ce sera sans un mot ni un geste de travers ! Respect tout du long du rassemblement. D'autant que nul n'est astreint de rester si c'est trop hot...   Zéromacho pour l'égalité.

Les hommes en string subissent aussi la stigmatisation de la part des "coincés de la pudibnderie"

POUR LE DROIT DE PROMENER EN STRING L'ETE

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/070315/pour-le-droit-de-promener-en-string-lete

 Compile de textes :

La question textile : du nudisme au maxi-textile ou hyper-textile. - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/La-question-textile

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique économique
Comment la Macronie a tourné le dos à la rationalité économique
Alors qu’en 2017, Emmanuel Macron se présentait comme le champion de « l’évaluation des réformes », il fait fi des évaluations scientifiques négatives sur sa politique économique. Désormais, sa seule boussole est sa politique en faveur du capital.
par Romaric Godin et Mathias Thépot
Journal
Projet de loi immigration : « Nous sommes sur des propositions racistes »
Le projet de loi immigration, porté par Gérald Darmanin, est discuté mardi 6 décembre à l’Assemblée nationale. L’occasion notamment de revenir sur les chiffres de « la délinquance des étrangers » avancés par le chef de l’État et le ministre de l’intérieur. 
par À l’air libre
Journal — Habitat
Faute de logement, des mères restent à l’hôpital avec leurs enfants
À l’hôpital Delafontaine, à Saint-Denis, sept femmes sont accueillies sans raison médicale. En cause : la  saturation de l’hébergement d’urgence. Maïrame, mère d’un bébé de cinq mois, témoigne. 
par Faïza Zerouala
Journal — Travail
Grève chez Sanofi : « Ponctionner les actionnaires pour augmenter les salaires »
Démarré le 14 novembre, le conflit social chez le géant français du médicament touche désormais une quinzaine de sites. Reportage à Montpellier, où les « petits salaires » de l’entreprise sont mobilisés pour une hausse des rémunérations.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
L'amour trouvera un chemin
Dans la sainte trinité du jazz, et sa confrérie du souffle, on comptait le Père (John Coltrane), le Fils (Pharoah Sanders) et le Saint-Esprit (Albert Ayler). Il est peu dire que le décès de Pharoah Sanders, le 24 septembre dernier, est une grande perte. L'impact de son jeu, du son qu'il a développé, de ses compositions et de sa quête vers la vérité, est immense.
par Arnaud Simetiere
Billet d’édition
2. B.B. King et la légende de Lucille
Il suffit d’avoir admiré son jeu tout en finesse et en agressivité contenue, d’avoir vécu l’émotion provenant du vibrato magique de sa guitare, d’avoir profité de sa bonhomie joviale et communicative sur scène, de son humilité, et de sa gentillesse, pour comprendre qu’il n’a pas usurpé le titre de King of the Blues.
par Zantrop
Billet de blog
Playlist - Post-punk et variants
Blue Monday infini et températures froides bien en dessous de celles d'Ibiza en hiver. C'est le moment idéal pour glorifier le dieu post-punk et ses progénitures art rock ou dark wave, fournisseurs d'acouphènes depuis 1979. Avec Suicide, Bauhaus, Protomartyr, Bantam lyons, This heat, Devo, Sonic Youth...
par Le potar
Billet de blog
Rap et théorie postcoloniale : sur « Identité remarquable » de Younès Boucif
« Un Arabe qui fait du rap y’a pas grand-chose d’original », rappait Younès dans « J’me rappelle ». Mais quid d’un Arabe qui rappe, joue (au cinéma, au théâtre), écrit des romans, manage et se fait parfois, à ses heures perdues, documentariste ? À l'occasion de la sortie de son album, retour sur la trajectoire d'un artiste aux talents multiples.
par Matti Leprêtre