Quatre formes de patriarcat en perspective historique

Quatre formes de patriarcat en perspective historique

Quatre formes de patriarcat en perspective historique

XX

Suite de : Le patriarcat, les religions, l'hyperpatriarcat. | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/280215/le-patriarcat-les-religions-lhyperpatriarcat

XX

Objet : Replacer le patriarcat dans l'histoire pour déterminer ses différentes grandes formes repérables

Le patriarcat est un système qui assure la domination de l'homme sur la femme via un processus de  bicatégorisation homme-femme ou les bi et trans n'existent pas . Ce "système bicatégoriel" est porteur de nuisances sexistes plus ou moins puissantes. Les différences peuvent être tantôt très atténuées, tantôt très insupportables.

Il ne s'agit pas de simplement poser un CLASSEMENT en 4 NOMS à retenir (bien que çà aide) sans mise en perspective historique

1 - Il y a le capitalo-patriarcat fondé sur le consumérisme (dit parfois néo-patriarcat subdivisé en forme soft ou hard selon le secteur ou d'autres critères) qui marchandise tout (le "hard" c'est la prostitution, le porno hard, ...)

2 - Il y le patriarcat archaïque multiséculaire  de soumission franche et "naturalisée" des femmes aux hommes, celui historiquement subit par les femmes pendant des siècles sur presque tous les continents jusqu'à la reconnaissance vers les 3/4 du XX ème siècle de droits égaux (divorce, avoir ou non une relation sexuelle, voter, ivg, etc) (brèche en 1789 puis retour du noir XIX ème et début XX ème siècle)

3 - Il y a le patriarcat restreint (ou limité). Le "système bicatégoriel" issu de la domination de l'orientation hétérosexuelle existe toujours mais il est limité dans la mesure ou la différence sexuée n'est pas toujours signe d'infériorité et de hiérarchie. La pédagogie du "double regard" (Ch Delarue) incite aussi à voir la personne humaine digne et respectable en plus de son signe sexué, ce qui relève d'une "montée" en universalisme de l'humain . Le patriarcat restreint est donc celui qui perdure après les conquêtes féministes indéniables dans certains pays - avec l'égalité des droits et la reconnaissance de libertés aux femmes - et qui font toute la différence avec avant . Mais le patriarcat subsiste plus ou moins fortement avec d'une part  le capitalo-patriarcat mais aussi avec des éléments de patriarcat archaïque maintenu (avec notamment la culture du viol).

4 - Il y a l'hyperpatriarcat qui est le refus des conquêtes féministes contenues dans le "patriarcat limité" et volonté explicite ou cachée 1) de renvoyer les femmes au foyer pour qu'elles gardent les enfants (soit un sexo-séparatisme) et 2) de mettre ces femmes sous hypertextile (soit une sexyphobie haineuse du féminin sous trois aspects : - haine de la peau, - haine de la forme charnelle, - haine du vêtement féminin ou jugé tel) - de l'enfance (des 4 ans) à la vieillesse ! Les intégrismes religieux musulmans et juifs haredim sont à la pointe de ce contre-mouvement réactionnaire mondialisé .

Christian DELARUE

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.