Des masques pour les salariés Airbus, pas assez pour nos soignants

AIRBUS a décidé après 4 jours d'arrêt de la production de redémarrer celle-ci partout en France. Il a reçu de la semaine dernière près de 20 000 masques de protection. Donc, pénurie de masque pour le soignants en 1° ligne, mais on en trouve pour fabriquer des avions .. Le "restez chez, vous et sauvez des vies" se transforment en un "venez bossez, vous sauvez les bénéfices ou les dividendes" ?

AIRBUS, l'avionneur européen dont le siège social est basé à Blagnac, charmante commune de Haute-Garonne séparée de la ville rose, Toulouse, par la Garonne a décidé après 4 jours d'arrêt de la production de redémarrer celle-ci. Il a reçu de la semaine dernière près de 20 000 masques de protection. Donc, pénurie de masque pour les soignants en 1° ligne. On en trouve pour fabriquer des avions …Où est la priorité dans cette guerre M. Macron ? Oui, il faudrait des masques pour tout le monde, car quoi qu'on en dise, ils protègent des postillons qui peuvent être chargés du virus chez un porteur sain sans que celui-ci ne sache qu'il est porteur. Oui protéger toute la population avec des masques serait une excellente idée et les personnels des entreprises (toutes) aussi. Mais quand il y a incapacité à répondre aux priorités, c'est honteux de constater que le secteur aéronautique a accès aux masques quand et nous ne le dirons jamais assez, courageux personnels soignants en attendent partout. Qu'ils soient urgentistes, médecins de ville, infirmiers, réanimateurs, personnels d'EPHAD, ambulanciers, pompiers,... Un exemple ici dans les Hautes-Pyrénées à Ossun,les personnels de l'EPHAD attendent les masques avec impatience... lire ici : https://www.ladepeche.fr/2020/03/23/a-lehpad-dossun-on-attend-les-masques-avec-impatience,8814302.php

C’est en effet ce que j’ai lu ce matin dans la Dépêche du Midi numérique (lien ici : https://www.ladepeche.fr/2020/03/23/airbus-rouvre-partiellement-ses-usines-aujourdhui,8814307.php)  qui est un joli torchon depuis des années et sert la soupe immonde d’un pouvoir qu’elle a, comme nombre de médias, participé à porter sur les fonts baptismaux. Une fois de plus, voilà une information qui m’a fait réagir et mal.  L’avionneur européen Airbus annonce la reprise de ses chaînes de montage dans des conditions sanitaires appropriées (masques, équipes en effectifs limités, distances, horaires aménagés…). Elle aurait donc réussi à s’approvisionner en masques et autres gel hydro-alcooliques, quand les soignants en manquent de partout. Hier c’est un ambulancier toulousain qui s’insurgeait contre ce manque d’estime de sa profession. Scandaleux !!! Airbus a reçu 20 000 masques en fin de semaine dernière et il en manque dans les EPHAD… Où est la priorité M. Macron ? Fabriquer des avions ou protéger ceux qui sont en 1° ligne dans cette "guerre" contre ce satané virus ? N'aviez-vous pas utilisé à 6 reprises l'expression forte "nous sommes en guerre" lors de votre récente allocution télévisée ? Les personnels soignants qui sont en 1° ligne aujourd'hui, que vous méprisez depuis des années sont à poils. Prennent des risques pour les vies afin de protéger les nôtres.

Faire le beau sur les plateaux télés, envoyer tous les soirs vos sous-fifres jouer du fifre, du pipeau pour nous laisser à penser que vous gérer la crise excellemment depuis le début, là il y a du monde. Pour le reste, vous ne valez rien. Vos ministres sont testés et parfois "positifs" (Wargon, Riester, Poirson...), mais il y a pénurie de test. La Santé dans notre pays est à 2 vitesses et votre cynisme, votre incompétence, se déplacent à la vitesse du son.

On trouve dans cette industrie hautement qualifiée de masques pour protéger les salariés et on les fait repartir au turbin. Le "restez chez, vous et sauvez des vies" se transforment en un "venez bossez, vous sauvez les bénéfices" ? Il manque des masques partout, un urgentiste est mort au "front" à Compiègne et l'Etat n'est pas fichu de faire basculer les grosses boites dans l'industrie de guerre. Durant la Grande guerre, on n'avait pas hésité. Airbus et les entreprises sous-traitantes de l'avionneur qui bossent pour fabriquer de magnifiques sièges quand bien c'est difficile n'ont-t-elles pas des machines à coudre industrielles capables de mettre en chantier des productions de milliers de masques ?  Pourquoi l'avionneur ne met-il pas par exemple à disposition un modeste hangar pour accueillir des médecins volontaires à la retraite afin de désengorger les salles d'attente minuscules. S'ils veulent des idées au gouvernement (je ne mets pas de "s", les ministres de le méritent pas) on va leur en trouver. Mais faire revenir sur les chaînes de production d'avions des salariés pour construire des avions...C'est honteux que l'Etat ne soit pas fichu d'assurer aux personnels soignants en 1° ligne qui s'épuisent et depuis samedi tombent devant la déferlante (voir le magnifique billet rédigé ici même par Laurent Thines ces jours-ci : https://blogs.mediapart.fr/laurent-thines/blog/190320/avant-le-big-one-premices-d-une-catastrophe-sanitaire) du matériel pour se protéger en suffisamment grand nombre. Pire, quand un sous-ministre "ment" en direct à la télévision. Car oui, c'est pratiquer le mensonge lorsqu'on dit "non je ne reconnais pas qu'il en manque [des masques] !!!".

ll y a des dizaines de tutos sur le net dans lesquels des couturières indiquent à l'aide d'une machine à coudre, comme fabriquer soi-même un masque afin de ne pas postillonner les fines gouttelettes. Il y a sans doute à boire et à manger dans ces tutos, mais en absence de capacité des pouvoirs publics à protéger autrement qu'en annonçant mettre des douilles et durcir le confinement, les français qui ont conscience du grave danger s'organisent... comme ils le peuvent. Airbus veut redémarrer ses chaînes d'assemblage et enchaîne ses employés avec sans doute une jolie carotte financière, une belle prime (?)...Leurs dividendes valent donc plus que nos vies. Honte à eux. Depuis quand fabriquer des avions c’est vital pour le pays ? A vomir…. Et le gouvernement et la sinistre du Travail, Muriel Pénicaud en tête qui voulait challenger les entreprises "défaitistes" qui dans le BTP mettaient leurs ouvriers au chômage et leur demandaient de ne plus aller sur les chantiers.

Aujourd'hui, je suis certain que le gouvernement travaille à l’idée de transformer la période d’inactivité actuelle des travailleurs en congés payés imposés….en moyen de désosser le droit du travail.  Les grands prédateurs aux longues dents acérées doivent déjà en coulisses avancer leurs pions pour remettre les millions de travailleurs au boulot avec des chaînes et des boulets aux pieds.

Comme toujours, lorsque les dividendes valent plus que les vies de travailleurs, c'est criminel. Va t-on encore avoir droit à un énième mensonge d'un ministre ou d'un sous-fifre secrétaire d'Etat en direct sur le plateau télé de France 2 venu nous expliquer que nos soignants ne manquent de rein pour justifier l'injustifiable ? Voir ici l'intervention de Laurent Nunez au Sénat : https://www.qwant.com/?q=Laurent%20Nunez%20sur%20France2%20masque%20et%20coronavirus&t=videos&o=0:c0085240e27e1c393e0a60dd7462c8eb ou ici sur le plateau de France 2 : https://www.dailymotion.com/embed/video/x7suqxs?syndication=273844&queue-enable=0&ads_params=postid%3Dsearch

Faudra jamais oublier les irresponsables qui à longueur de journées cherchent à évacuer les responsabilités immenses. Jamais oublier l'incurie de ces gouvernants comptables des morts. Jamais oublier...que pour eux les bénéfices ou les dividendes valent plus que nos vies de travailleurs.

Les Macron, Philippe, Castaner, Pénicaud, Blanquer, Buzyn, Le Maire, Véran, Nunez et toute la clique finiront dans les caves de l'histoire. Ils n'auraient jamais du les quitter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.