Les troubles de l’identité sexuelle chez le pervers !!!

La bible dont s’inspire le pervers est dichotomique dans sa façon d’expliquer et d’appréhender le monde. Ainsi il en est de même pour la définition des genres. Ainsi pour la bible la définition des genres c'est-à-dire de ce que doit être un homme et une femme est très normé.

Le féminin est surtout caractérisé par :

l'oblativité, la magnanimité, l'affabilité, la politesse, l'humilité, l'obéissance, la soumission, le fait de dire la vérité, l'amour du prochain, la bienveillance, la justice, l'honnêteté, la construction, la liberté, l'égalité, la fraternité, la socialité ou sociabilité, le progrès, l'entre-aide, le masochisme, l'innocence coupable, l'exhibitionnisme, la régulation, la paix, la souffrance, la modération, l'empathie et toutes les qualités de dieu lorsqu'il est bon.

A contrario le masculin est caractérisé par :

l'agressivité, la violence, l'humiliation d'autrui, l'autorité, être belliqueux, l'égoïsme, la guerre, le mensonge, la manipulation, l'injustice, la destruction, l'arbitraire, la puissance, l'objectalisation, l'honorabilité, la haine, la respectabilité, l'anomie, le voyeurisme, le sadisme, l'extrêmisme, le fascisme, la cruauté, le vice ou la coercition toutes les qualités du dieu mauvais ou du diable...



on remarquera que les personnalités perverses comme l'hystérie, du fait de leur trouble de l'identité sexuelle vont exacerber une ou plusieurs qualités appartenant à un deux genres en apparence -celui qu'il ou elle affiche en correspondance avec leur sexe- de manière normative extrême et en même temps intérioriser les qualités de l'autre genre mais de manière cachée et généralement dans leurs pratiques sexuelles toujours de manière extrême, ou dans ce qu'il ou elle vont faire vivre à une personne qu'ils ou elles apprécient par procuration en projetant leur fantasme. En fait la personnalité perverse va jouer, jongler entre les deux pôles sexuels en fonction de ce qu'il ou elle souhaite afficher - C'est une manière de se persuader et de persuader les autres qu'il ou elle appartient bien au genre de son sexe biologique...sans le plaisir- et ce qu'il ou elle souhaite cacher -et c'est de cette duplicité que vient son plaisir-.

Par exemple une hystérique va se parer afin de correspondre parfaitement en apparence aux stéréotypes féminins de sa société d'appartenance alors qu'en fait elle masque un sadisme et beaucoup d'autres qualités de ce qu'est un homme en cachette et notamment dans sa sexualité, puisque la sexualité féminine ne la satisfait pas.

Un homme pervers se montrera impitoyablement cruel et autoritaire, pour masquer son attirance pour les qualités féminines dans sa sexualité, et notamment par procuration... par exemple la copulation avec des animaux... en correspondance avec la duplicité prônée par la bible...

ainsi le ou la perverse ne comprenne pas qu'un homme ou une femme puisse être caractérisé publiquement par les qualités du genre opposé, comme les travestis par exemple ou certaines célébrités trop intelligentes ou trop douées comme john lennon, l'abbés pierre, ghandi... qui ont été victimisé par un système pervers au pouvoir...



Note concernant ma situation : je suis rentré de suisse en catastrophe suite à l'annonce de la fermeture de toutes les frontières d'europe, suite à des menaces de morts, et suite à l'annonce d'un couvre feu en france !!! du coup épuisé après tant de nuits blanches pour parer à une éventuelle attaque déjà que j'étais harcelé depuis 1 mois, et torturer mentalement par l'impossibilité de croire en ce qu'un éventuel clone pouvait faire notamment en enfreignant la loi-c'était le but de cette petite escapade de 1 mois de vérifier par le discours de mes harceleurs l'éventuel existence d'un clone malsain mais je ne parviens toujours pas a y croire- j'ai consulté un psychiatre à mon retour en france pour aller dans une clinique afin de me reposer, avec un traitement à base d'effexor et de soliant -même si après avoir pris ce dernier pendant des années j'ai continué à croire que j'étais violé sans arriver à m 'en persuader.-. Que je reste dans cette clinique 1 semaine 2semaines ou 1 mois, je crois que lorsque je la quitterai je serai peut être remplacé par mon clone si il existe vraiment et que par un montage vidéo vicieux mon public aura droit à des travers comportementaux délirants, mes harceleurs occultant la réalité de ce que je suis vraiment c'est à dire sans libido, et sans délire de type schizoïde versant positif. - d'où d'ailleurs mon association international schizophrénie-



Une autre chose : dans l'attente d'aller dans cette clinique j'ai demandé à plusieurs personnes de m'héberger, une nuit et j'ai reçu deux réponses positives de la part d'une relation amicale d'une part et d'une de mes copines que j'ai connu en 2015 d'autre part. Problème je n'ai plus confiance en personne du fait que n'importe qui peut être soudoyer moyennant finance ou promesse par le gouvernement pour faire n'importe quoi avec un éventuel clone si il existe vraiment pour me discréditer. Et ça me torture parfois avec ou sans traîtement...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.