christophe renard
technicien informatique
Abonné·e de Mediapart

81 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 sept. 2017

chapitre 3 herméneutique du potlatch avec alfred adler "le sens de la vie"

pour comprendre le potlatch il est nécessaire de comprendre la personnalité de ceux qui le pratique. rien de telle que l'histoire familiale pour s'approcher de la compréhension de ce comportement stupide ou toute sagesse est absente.

christophe renard
technicien informatique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le sens de la vie d’alfred adler

P74

Freud soutient que la mort attire les êtres humains au point qu’ils la désirent dans leur rêve ou de tout autre façon…

P76

L’homme ne pourra jamais être le maître du monde. Pour cette raison il lui faut transposer cette idée  chaque fois qu’elle se présente dans la sphère du miracle et de la toute-puissance divine.

P79

Le sentiment d’infériorité cherche une compensation purement personnelle dans la conviction de la non-valeur de tous les autres.

P88

Un état de supériorité personnelle se trouve en contradiction avec la collaboration.

J’ai dépeint l’enfant gâté comme un parasite exigeant  constamment préoccupé de mettre à contribution ses semblables…. Ils considèrent la contribution des autres comme étant leur propriété qu’il s’agisse d’affection de biens de travail matériel ou intellectuel.

P90

Ils (les enfants gâtés) transmettent un travail supplémentaire à d’autres ou même ils l’imposent souvent contre la volonté des autres.

Le complexe de supériorité apparaît le plus souvent nettement dessiné dans l’attitude  les traits de caractère et l’opinion de l’individu persuadé de ses propres dons et capacités supérieurs a la moyenne de l’humanité. Il peut aussi se révéler par les exigences exagérées envers soi-même et envers les autres. ( Note du rapporteur : d’où les échecs répétés)

…tendance à se lier à des personnalités importante ou à commander des faibles des malades des personnes de moindre importance. Egalement des acceptations nocives, la croyance en des facultés télépathiques et autres, à des dons prophétiques éveillent avec raison le soupçon d’un complexe de supériorité.

P100

Les enfants gâtés :

Le sentiment que la vie est hostile est inséparable de l’attitude de ces gens qui comptent toujours que leur désir doit être immédiatement satisfait. Bien plus cet état d’esprit est étroitement lié à un sentiment de frustration lequel éveille et maintien actifs et intenses l’envie, la jalousie, l’avidité, et la tendance à subjuguer d’une façon définitive la victime choisie.

P101

Etant donné que les efforts pour développer les avantages acquis sont freinés et retardés par l’insuffisance du sentiment social, que les grandes espérances nourries par l’illusion de la supériorité restent inassouvies, l’accentuation des états affectifs déviants sont des motifs d’attaques contre les autres personnes…

Leur complexe de supériorité naît de la conviction qu’ils sont supérieurs à leurs victimes et qu’en transposant leurs actes sur un plan juste, ils pourront faire une entorse aux lois  et narguer ceux qui les font respecter.

Une éducation d’enfant gâté est la cause la plus fréquente de criminalité.

P103

L’enfant gâté se posera comme la personne centrale et sera préoccupé de réduire tous les autres à son service, de prendre sans jamais donner.

P111

Les enfants gâtés persistent toujours dans leur attitude acquise dès leur enfance selon laquelle ils ont été la victime d’une injustice.

P112

On devient le centre d’attraction, on guette chaque situation ou on pourra dominer les autres, on attend tout sans rien donner.

On exploite pour soi-même le travail en commun d’autrui, leur amitié leur travail, leur amour, on n’a d’intérêt que pour son propre bien-être  pour leur exemption personnelle de tout effort.

L’enfant gâté est le roi des lâches et du truquage.

P138

Ce but de la supériorité se manifeste aussi dans les névroses sexuelles (frigidité, précocité…)

Il en est de même du masochisme (complexe de supériorité) qui impose ses ordres à son partenaire et que malgré son sentiment de faiblesse il se considère comme maître du partenaire.

Avis du rapporteur

On pensera bien sûr à jacques chirac en lisant ces passages d’alfred adler, chirac eut en effet  une sœur morte née avant lui et il fut ensuite fils unique. Tout l’amour de ses parents se sont reporté sur lui ainsi que tous leurs espoirs de réussite. Cela n’empêche que jacouille la fripouille fut un sacré fainéant puisqu’il n’a jamais travaillé, tout en étant un bon vivant de première ordre avide cupide attiré par le lucre et le luxe et donc une luxure et une lubricité sans limite (voir ses nombreux voyages au japon).

Mais ce qui est valable à mon avis pour le fils ou la fille unique, l’est également pour le fils ou la fille ainé (raffarin, valls, macron, georges bush junior, barack obahma….)

En effet le désir de dominer sans contrainte et la manipulation ont été appris dès le plus jeune âge, ainsi que la lâcheté et le désir d’être toujours le premier (dépuceler par exemple d’où la pédophilie extrême), l’unique (d’où la jalousie), le préféré (d’où l’avidité). Car tout comme les crêpes le premier enfant est toujours raté.

Signé les hystériques ont les lèvres en feu

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Des femmes et des enfants survivent dans la rue à Bagnolet
Une vingtaine de femmes exilées, et autant d’enfants, dont des nourrissons, occupent un coin de rue à Bagnolet depuis le 4 août pour revendiquer leur droit à un hébergement. Une pétition vient d’être lancée par différentes associations pour soutenir leur action et interpeller les autorités sur leur cas.
par Nejma Brahim
Journal — Logement
Face au risque d’expulsion à Montreuil : « Je veux juste un coin pour vivre »
Ce mardi, une audience avait lieu au tribunal de proximité de Montreuil pour décider du délai laissé aux cent vingt personnes exilées – femmes, dont certaines enceintes, hommes et enfants – ayant trouvé refuge dans des bureaux vides depuis juin. La juge rendra sa décision vendredi 12 août. Une expulsion sans délai pourrait être décidée.
par Sophie Boutboul
Journal — Énergies
La sécheresse aggrave la crise énergétique en Europe
Déjà fortement ébranlé par les menaces de pénurie de gaz, le système électrique européen voit les productions s’effondrer, en raison de la sécheresse installée depuis le début de l’année. Jamais les prix de l’électricité n’ont été aussi élevés sur le continent.
par Martine Orange
Journal — France
Inflation : le gouvernement se félicite, les Français trinquent
L’OCDE a confirmé la baisse des revenus réels en France au premier trimestre 2022 de 1,9 %, une baisse plus forte qu’en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis. Et les choix politiques ne sont pas pour rien dans ce désastre.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon
Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif, c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les gays/bis et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce « nous » qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema
Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie
Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal