christophe renard
technicien informatique
Abonné·e de Mediapart

82 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 déc. 2018

de la castration !!!

pour les lacaniens la notion de castration désigne "le manque symbolique d'un objet imaginaire" par opposition à la frustration qui est le manque imaginaire d'un objet réel, et à la privation qui est le manque réel d'un objet symbolique.

christophe renard
technicien informatique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

mais lacan à force d'être obsédé par le signifiant en a oublié le signifié; donc nous prendrons la castration dans le sens à la fois de frustration de privation et de castration;

la castration concerne tout le monde cependant plus on vit mal la castration (frustration, injustice, privation, échec, moquerie sur le nom de famille par exemple, blessure narcissique, coût du sort, malchance, castration symbolique...) et plus on cherchera à la compenser, à la dépasser, à la transcender.

ainsi naître femme ou noir ou faible ou handicapé dans le monde aujourd'hui est une castration en soit d'autant plus qu'à cela s'ajoute la castration physique naturelle des femmes.   les femmes en effet naissent castrées, ce que les hystériques ne tolèrent pas d'où un esprit de revanche très saillant chez ce type de personnalité (engagement féministe souvent). être noir ou faible c'est être castré symboliquement par rapport à l'homme blanc tout puissant.

plus on va ressentir la castration comme injuste et plus on va chercher à la compenser soit professionnellement , soit en exerçant un métier public comme dans le show business ou la politique ou le sport, et tenter de devenir célèbre ou alors s'imposer comme le meilleur dans son domaine social ou professionnel.  seul les génies échappent à cette règle car ils s'imposent sans esprit revanchard et de manière naturelle sans compétition.

concernant la revanche sur la  castration on peut ainsi prendre l'exemple des chanteurs et des musiciens qui pour beaucoup s'ils ne réussissaient pas se retrouveraient dans la rue, ou ont débuté dans la rue avant de s'imposer publiquement internationalement : kezhia jones, joe cooker, jammiroquai, renaud en france...

en fait comme les mendiants qui cherchent à faire payer leur castration par le maximum de passants,  les chanteurs cherchent à faire  payer leur castration grâce à leurs dons à un public de plus en plus important. d'où l'objectif de sortir un disque et de faire des concerts.

les politiques et en règle général toutes personnes qui souhaitent devenir célèbres souhaitent faire payer leur castration au maximum de gens via une compensation financière liée à leur statut important, ce qui fait qu'ils ne supportent pas la  critique (autre castration). ils ne s'aiment d'ailleurs qu'eux même à l'instar des alcooliques des drogués des joueurs dépendants leurs seuls amis étant leur addiction.

les criminels aussi cherchent par la brutalité ou la ruse à faire payer leur castration à leurs victimes. et comme pour toute personne castrée la compensation sera généralement financière pour combler l'injustice dont ils s'estiment victimes. 

les millionnaires qui ont réussis dans les affaires aussi cherchent à  faire payer leur castration en exploitant un maximum de monde. mais il faut savoir qu'en fait tous ces puissants ne sont en fait que des impuissants des castrés advitam eternam qui en veulent toujours plus pour combler leur castration; d'ailleurs si ils n'avaient pas réussis ils seraient mendiants.

la castration peut aussi être ressentis et accentuée par les quolibets notamment sur le nom de famille d'une personne. plus la personne sera touchée et blessée par ces surnoms et plus l'esprit de revanche sera prégnant. on peut prendre l'exemple de MACRON au passage fils de médecin comme hollande. macron à l'école aurait pu se faire appeler MACRO, MÈRE MAQUERELLE, MICRO, MICROBE, MICRO PÉNIS... ce qui peut être blessant.

donc voilà concernant la castration je pourrais compléter cet article à l'occasion en fonction de mes lectures.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal
À Perpignan, l’extrême droite s’offre trois jours de célébration de l’Algérie française
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire Louis Aliot (RN) met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à « l’œuvre coloniale ».
par Lucie Delaporte
Journal — Énergies
Gaz russe : un moment de vérité pour l’Europe
L’Europe aura-t-elle suffisamment de gaz cet hiver ? Pour les Européens, le constat est clair : la Russie est déterminée à utiliser le gaz comme arme pour faire pression sur l’Union. Les risques d’une pénurie énergétique ne sont plus à écarter. En première ligne, l’Allemagne évoque « un moment Lehman dans le système énergétique ».
par Martine Orange
Journal — Terrorisme
Attentat terroriste à Oslo contre la communauté gay : « Ça nous percute au fond de nous-mêmes »
La veille de la Marche des fiertés, un attentat terroriste a été perpétré contre des personnes homosexuelles en Norvège, tuant deux personnes et en blessant une vingtaine d’autres. En France, dans un contexte de poussée historique de l’extrême droite, on s’inquiète des répercussions possibles. 
par Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu