Obama sur les traces de ....

Une semaine après, le Président des Etats Unis d'Amérique, Barack Obama visite Beaubourg avec toute sa famille.Coïncidence? Hasard fortuit ? Ou réelle volonté de suivre, de s'imprégner de la vision, du message de ...

Une semaine après, le Président des Etats Unis d'Amérique, Barack Obama visite Beaubourg avec toute sa famille.

Coïncidence? Hasard fortuit ? Ou réelle volonté de suivre, de s'imprégner de la vision, du message de ...

Et oui!! Le week end dernier, j'étais à Paris, et j'ai visité Beaubourg avec ma femme et mes enfants.

 

Si vous croyez vraiment, comme moi, que Barack (je l'appelle par son prénom depuis que nous avons tant de choses en commun) s'inspire de mon agenda pour préparer le sien, je vous livre ci après ce que j'ai vu vendredi 5 juin au soir.

 

Je suis allé à Jambles (71), au vernissage d'une exposition d'un photographe. Sa première exposition.

Déjà l'idée de faire visiter l'exposition dans le noir, à l'aide d'une lampe de poche ou d'une lampe frontale est asez déroutante. Mais on se rend très vite compte de l'intéret ludique, artistique et pédagogique de la chose.

 

Le visiteur fait le focus qu'il souhaite sur les photographies, peut jouer à éclairer un coin sombre du rectangle de papier, ou à renforcer l'éclairage de la scène. L'attention est forcément plus soutenue et le visiteur peut balayer minutieusement chaque centimètre carré, ou éclairer plus largement.

 

ratsdarts.jpg

 

Comment définir ces photos. Difficile, surtout pour moi qui n'ai pas une grande culture sur le sujet. Elles allient l'insolite, l'intemporel, l'émotion. Aucune n'est posée, il s'agit d'instants captés en noir et blanc, volés aux quatre coins de l'europe.

Chacune est un instant de vie, donc d'humanité, de sentiment, impressionné sur cette surface découverte à nos yeux par les mouvement de notre main ou de notre tête selon que l'on a choisi la lampe frontale ou la lampe de poche.

 

La photo qui m'a le plus plu, c'est celle de cette fille que l'on voit de trois quart arrière, bras nus, accoudée à un bastinguage métallique de ce que l'on imagine être un navire.

Surement un instant banal de contemplation de paysage aucours d'un voyage, mais on ressent la fraicheur de l'air marin à la vision de cette photo.

 

Il y a aussi cette tentative interessante de projection d'un diaporama de photos sur le mur ancien en pierre, qui donne une texture particulière à ces diapos noire et blanc, brouillant parfois la compréhension, augmentant parfois le relief, donnant des airs wagnériens aux cieux, ou des airs de statues gecques aux personnages.

 

Cette exposition est encore visible le week-end prochain 13 et 14 juin 2009 et le week-end du 25 et 26 juin 2009, au 26 rue de la CôteChalonnaise à Jambles (71640).

Elle peut aussi être vue en semaine jusqu'au 26 juin, sur rendez vous auprès de l'association Les rAts d'Arts ( lesratsdarts @ orange.fr )

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.