Confinés un mois sans manger

Demain, je dois aller bosser, et je dois aussi passer prendre un panier de légumes que j'ai réservé dans le jardin d'une régie de territoire. Je souhaite donc préparer à l'avance mon attestation de déplacement dérogatoire et je scrute avec attention la sortie de celle ci sur le site du ministère. et la voilà enfin.

Elle est là et, problème, le cas de la sortie pour aller acheter de la nourriture et des biens de première nécessité n'est pas prévu, alors même que par rapport au premier confinement la liste des magasin autorisés à l'ouverture est élargie aux magasins de bricolage et aux réparateurs informatiques.

Attestation de déplacement dérogatoire téléchargée le 29 octobre vers 22h sur le site du Ministère de l'Intérieur (pdf, 29.0 kB)

 

Voici les cas prévus dans cette attestation :

capture-du-2020-10-29-22-55-31

 

De même, le cas pour aller se dégourdir les jambes, alors même qu'il est prévu de laisser les jardin ouverts, n'est pas prévu non plus.

Si c'est une erreur, un oubli, on est clairement dans l'incompétence, et si ce n'est pas un oubli, mais que c'est la volonté du gouvernement, on est clairement dans l'incitation à l'émeute.

 

 

 

Mise à jour : du 30/10.

Effectivement, l'attestation de déplacement dérogatoire que j'avais téléchargée était celle pour prévue pour sortir pendant le couvre feu.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.