christophevidal31
Journaliste et auteur
Abonné·e de Mediapart

14 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 mai 2021

(8) Notre biais cognitif de conformité est l’ennemi intime de notre propre vérité

Nous en étions restés au trouillomètre à zéro et à "ceux qui n’aiment pas la liberté." Comment être honnête avec soi-même dans ce contexte ? Penser autrement est devenu penser complotiste. Une théorie qui alimente les colonnes et les plateaux des médias.

christophevidal31
Journaliste et auteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© Jeremy Bishop

Ces faits ou tentatives du gouvernement de nous encadrer davantage attisent les divisions dans la société, entre ceux qui acceptent ces mesures par peur du terrorisme, de voir leur famille décimée par le virus, par haine de la chienlit en gilet jaune sabrant notre économie et, les autres, en érection face à un État qu’ils jugent policier. Chacun y va de sa théorie. Le droit à penser autrement que l’oligarchie politique, scientifique, économique et financière s’avère périlleux. La sureté de l’État est érigée. Le complotisme est devenu un marronnier pour la presse. Le bon sujet qu’elle alimente au gré des théories conspirationnistes qui fleurissent sur les réseaux sociaux où lorsqu’un documentariste sort un film « extra » « ordinaire », produit hors des sentiers battus, radicalement affirmé et pourfendu.

La question qui prévaut est celle de notre capacité à retrouver ou conserver notre pouvoir personnel d’analyse dans un environnement d’aliénation progressive des individus par la pensée unique étatique et médiatique. Notre biais cognitif de conformité est l’ennemi intime de notre propre vérité, annihilée par la peur du jugement des autres. Quelque 6 millions de vues : le documentaire Hold-up de Pierre Barnérias sur la gestion de la crise de la Covid-19, mis en ligne sur Vimeo le 11 novembre, a colonisé les colonnes de la presse et mobilisé un temps d’antenne hors-norme seulement quelques heures après sa diffusion. Dès le lendemain, il avait sa page Wikipédia l’introduisant ainsi : « Hold-Up : retour sur un chaos, est un film documentaire indépendant conspirationniste français ». En décembre, la chaîne YouTube permettant de le visionner a été fermée par le « média social » lui-même. Hold-up présentait-t-il un si grand danger pour la sureté de l’État ?

Tirer le rideau sur ce documentaire pour empêcher des Français de le regarder parait relever de l’aberration quand l’on sait que deux mois après l’assassinat de Samuel Paty, « la vidéo qui a convaincu le terroriste tchétchène d’assassiner le professeur est toujours en ligne, accessible à tous », révélait Le Canard enchaîné dans son édition du 23 décembre 2020. L’hebdo précise : « Contactée par Le Canard, la direction France de Facebook botte en touche. Twitter, de son côté, ignore carrément les demandes de la justice, qui lui réclame l’historique du compte du meurtrier. » La théorie du complotisme est devenue le maillon fort des machines éditoriales. La titraille médiatique en fait ses choux gras. « Je ne lui parle plus, elle est complotiste :  quand le Covid pousse à faire le tri dans ses relations. » (Le Figaro).  « Vous avez un proche qui adhère aux théories du complot sur le coronavirus ? Racontez-nous. » (20 Minutes). « Complotisme : le nouveau mal du siècle. » (Elle). « Quand le complotisme s'immisce dans les relations professionnelles, amicales et familiales. » (BFM)…, « Nos conseils pour identifier les discours complotistes et ne pas tomber dans leurs pièges. » (Le Monde)… 

Ce qui m'amènera dans un prochain billet à revenir sur la définition du complotisme....

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français
Recommandés par nos abonné·es

À la Une de Mediapart

Journal — International
Allemagne : les libéraux tiennent les cordons de la bourse
Futur ministre des finances de la « coalition feu tricolore » , Christian Lindner a réussi à moderniser un parti libéral qui, en 2013, était en danger existentiel. Décidé à imposer ses vues, il devrait être l’homme fort du gouvernement.
par Romaric Godin
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour prendre une photo de famille, tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire de la politique française », contrairement à ce que pensent ses participants.
par Ellen Salvi
Journal — International
Thales est soupçonné de transfert de technologies à la junte birmane
Le groupe de défense européen entretient un partenariat étroit avec le conglomérat indien Bharat Electronics Limited, fournisseur important de l’armée birmane. De nombreux éléments laissent penser qu’il pourrait violer l’embargo sur les livraisons d’armes. Trois ONG l’interpellent.
par Côme Bastin
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn