Madre (2019, Rodrigo Sorogoyen) - Errance et abandon

Madre (2019), film de Rodrigo Sorogoyen avec Marta Nieto et Jules Porier, est le prolongement en version long-métrage du court-métrage éponyme réalisé en 2017 par le cinéaste espagnol.

Madre de Rodrigo Sorogoyen avec Marta Nieto et Jules Porier Madre de Rodrigo Sorogoyen avec Marta Nieto et Jules Porier

En 2017, Rodrigo Sorogoyen avait écrit et réalisé un excellent court métrage titré Madre. Ce court métrage d’une durée excédant à peine un quart d’heure avait été lauréat en 2018 du Goya du meilleur court métrage de fiction avant d’être nommé l’année suivante dans la même catégorie des oscars. Deux ans plus tard, de cette réalisation à succès, Sorogoyen conserve le titre et imagine une suite au long cours (deux heures). D'un point de vue cinématographique, Madre est bien une suite et non un prolongement de son aîné.

Dix ans se sont écoulés depuis que le fils d’Elena, alors âgé de 6 ans, a disparu. Dix ans depuis ce coup de téléphone où seul et perdu sur une plage des Landes, il lui disait qu’il ne trouvait plus son père. Aujourd'hui, Elena y vit et y travaille dans un restaurant de bord de mer. Dévastée depuis ce tragique épisode, sa vie suit son cours tant bien que mal. Jusqu'à ce jour où elle rencontre un adolescent qui lui rappelle furieusement son fils disparu…

Lire notre chronique : lien

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.