Dans la brume (2018, Daniel Roby) - Temps clair sur le cinéma de genre français ?

Dans la brume (2018), film de Daniel Roby avec Romain Duris et Olga Kurylenko. Guillaume Lemans coscénariste du film avait occupé la même fonction pour La nuit a dévoré le monde (2018) de Dominique Rocher. Ces deux longs-métrages ont aussi comme point commun d'appartenir à un même genre cinématographique peut visité par le cinéma français.

dans-la-brume

Quelques semaines après la sortie en salle de La nuit a dévoré le monde (Un genre ingurgité) de Dominique Rocher est intervenue celle de Dans la brume de Daniel Roby. Outre de partager un même coscénariste en la personne de Guillaume Lemans, ces deux longs-métrages marquent peut-être l’amorce d’un renouveau du film de genre français.

Le jour où une étrange brume mortelle submerge Paris, des survivants trouvent refuge dans les derniers étages des immeubles et sur les toits de la capitale. Sans informations, sans électricité, sans eau ni nourriture, une petite famille tente de survivre à cette catastrophe… Mais les heures passent et un constat s'impose : les secours ne viendront pas et il faudra, pour espérer s’en sortir, tenter sa chance dans la brume…

Lire notre chronique : lien

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.