Adults in the room (2019, Costa-Gavras) - (En)jeux de pouvoir

Dans Adults in the room (2019), Costa-Gavras adopte les mémoires et la cause de Yanis Varoufakis, ministre grec des finances en 2015, ici interprété par l'acteur Christos Loulis. Ce film-propagande dense et complexe ironise sur l’arrogance et l’intransigeance des instances européennes et le caractère ubuesque de leurs réunions.

adults-in-the-room-2

Dans Adults in the room, Costa-Gavras adapte au grand écran les mémoires de Yanis Varoufakis (Christos Loulis). L’éphémère ministre des finances grec les avait publiées en 2017 sous le titre Conversations entre adultes - Dans les coulisses secrètes de l’Europe. En cette qualité de ministre des finances, il fut chargé par la coalition antisystème Syriza emmenée par premier ministre grec, Alexis Tsipras (Alexandros Bourdoumis), de négocier en 2015 au niveau européen la fin de l’austérité imposée à la population grecque. Le récit décliné est une affaire de spécialistes et fait de Adults in the room un film de technocrates et de bureaucrates.

Après 7 années de crise le pays est au bord du gouffre. Des élections, un souffle nouveau et deux hommes qui vont incarner l’espoir de sauver leur pays de l’emprise qu’il subit. Nommé par Alexis, Yanis va mener un combat sans merci dans les coulisses occultes et entre les portes closes du pouvoir européen. Là où l’arbitraire de l’austérité imposée prime sur l’humanité et la compassion. Là où vont se mettre en place des moyens de pression pour diviser les deux hommes. Là où se joue la destinée de leur peuple. Une tragédie grecque des temps modernes.

Lire notre chronique dans son intégralité : lien

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.