Autour du festival - Stones in the sun (Muestra migrations)

HAÏTIENS EN EXILPATRICIA BENOIT / HAÏTI - ÉTATS-UNIS / 2012 / 1h35Lun 18 _ 19h45 _ ABC1 Un film programmé en partenariat avec Rio Loco (13 au 17 juin 2013) avec pour thème les AntillesStones in the sun raconte les effets de la dictature sur ceux qui l’ont fuie : trois histoires d’Haïtiens confrontés à un passé violent dans un présent de luttes et d’espoir. Dans les années 1980, Duvalier est encore au pouvoir mais les opposants, soutenus par la diaspora, engagent des luttes qui sont violemment réprimées.

Stones in the sun
HAÏTIENS EN EXIL

PATRICIA BENOIT / HAÏTI - ÉTATS-UNIS / 2012 / 1h35
Lun 18 _ 19h45 _ ABC1

 Un film programmé en partenariat avec Rio Loco (13 au 17 juin 2013) avec pour thème les Antilles

Stones in the sun raconte les effets de la dictature sur ceux qui l’ont fuie : trois histoires d’Haïtiens confrontés à un passé violent dans un présent de luttes et d’espoir. Dans les années 1980, Duvalier est encore au pouvoir mais les opposants, soutenus par la diaspora, engagent des luttes qui sont violemment réprimées. Le film a été tourné à Jacmel, centre de la culture en Haïti, avec les étudiants du Ciné Institut. « Ils ont trouvé des acteurs, des lieux de tournage, ils ont fait les costumes et les décors aussi bien qu’un assistant metteur en scène et un machiniste », s’enthousiaste la réalisatrice Patricia Benoit. La réalisatrice travaille fréquemment avec l’actrice qui joue le rôle de Yannick, Edwige Danticat, écrivaine haïtienne ; elles ont en projet un nouveau film ensemble avec pour sujet les paysans haïtiens.

Histoire de dictature et histoire de migrations, Stones in the sun vient en écho aux films programmés dans la Muestra Cinéma et politique.

Marie-Françoise Govin

Bonus : 
Présence de l’acteur qui joue le rôle de Ronald, le poète James Noël qui a écrit récemment La migration des murs. Rencontre avec James Noël à la librairie Terra Nova le mardi 19 mars à 19h pour la sortie de son livre Le Pyromane adolescent.

Le titre du film est tiré du proverbe haïtien Wòch nan dlo pa konnen doule woch nan soley (Les pierres dans l’eau ne connaissent pas la douleur des pierres au soleil)

Article lié : 
Autour du festival - Extrait de l'interview de James Noël

Fiche film

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.