Cinelatino

Festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse - Cinémas d'Amérique latine

Toulouse - France

Sa biographie
L’Association des Rencontres des Cinémas d’Amérique latine de Toulouse, organise chaque année le festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse. “Les Rencontres ont été créées par un collectif d’associations de solidarité avec l’Amérique Latine […]. La prise de conscience du danger que courent les cinémas latinoaméricains, née de contacts directs, a orienté la question de la solidarité en termes généraux vers une “solidarité cinématographique”. En 1991, le collectif décide de créer un organisme s’occupant spécifiquement du cinéma, l’ARCALT - Association des Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse - son objectif étant d’aider et de défendre les cinémas d’Amérique latine : mieux les faire connaître, diffuser et distribuer en France” L’ARCALT est une association loi 1901. (extrait de “Films latinoaméricains, festivals français” d’Amanda Rueda in Caravelle n°83, p 98-99, Toulouse 2004). L’association organise depuis 1989 les Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse afin que se nouent des liens entre les créateurs latinoaméricains invités, les publics, les professionnels et les médias. Les Rencontres sont devenues un lieu de débats, d’échanges et de découvertes. Elle publie depuis 1992 la revue Cinémas d’Amérique Latine, l’unique revue au monde consacrée aux cinématographies latino-américaines. En 2002, elle crée avec le Festival de San Sebastián, Cinéma en Construction, initiative qui vient en aide aux films latino-américains en difficulté à l’étape de la post-production. Depuis 2005, l’ARCALT organise aussi Cinéma en Développement, un espace de mise en réseau des professionnels européens et latino-américains. Enfin, depuis 2016, l’association distribue un programme de courts-métrages à l’intention du jeune public : Petites Histoires d’Amérique Latine.
Son blog
14 abonnés Cinelatino
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Cinélatino... La 26ème édition approche !

    Par
  • Compétition - Palmarès complet

    Par
    COMPÉTITION LONG-MÉTRAGE DE FICTIONLE GRAND PRIX COUP DE COEUR :Polvo de Julio Hernández Cordón, Guatemala - Espagne - Chili - Allemagne, 2012.+  Mention spéciale Las Lagrimas de Pablo Delgado Sánchez, Mexique, 2012.
  • Autour du festival - Entretien avec Daniel Chabannes

    Par
    ÊTRE VU POUR EXISTERDaniel Chabannes est le responsable de la société de distribution Épicentre Films. Un distributeur français dispose des droits d’un film pour ensuite le proposer dans des salles de cinéma. « C’est souvent un vrai défi : avoir un réseau de bonnes salles de cinéma. »
  • Autour du festival - Un tremplin pour le cinéma latino

    Par
     Les festivals de cinéma européens sont des portes d'entrée pour les films latino-américains. Sans eux, rares sont ceux qui pourraient être distribués, faute de visibilité. En effet, être sélectionné pour présenter son œuvre lors d'un festival permet au réalisateur non seulement d'acquérir une notoriété auprès des professionnels européens et du public, mais également cela leur permet d'établir des contacts lors des rencontres avec les producteurs et distributeurs européens.
  • Du braquage au violon

    Par
    DU BRAQUAGE AU VIOLON : “LA MUSIQUE, UNE THÉRAPIE QUI CALME LES FAUVES EN FURIE”Réalisé par Juan Guzmán, Du braquage au violon suit le quotidien de plusieurs détenus de cinq prisons près de Mexico. Sept détenus dont les journées sont rythmées par la musique qui leur permet, le temps d’une chanson, de s’évader et de retrouver la liberté qu'on leur a retirée.
Voir tous