Cinelatino
Festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse - Cinémas d'Amérique latine
Abonné·e de Mediapart

52 Billets

2 Éditions

Billet de blog 20 mars 2013

Cinelatino
Festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse - Cinémas d'Amérique latine
Abonné·e de Mediapart

Compétition - Celui que nous laisserons (O que se move)

Cinéma en mouvementsCaetano Gotardo – BRÉSIL – 2012 jeudi 20 mars – 21h30 ABC 1Pour son premier long métrage, le réalisateur Caetano Gotardo, nous offre une belle rencontre avec le cinéma brésilien : scénario, mise en scène construisent une œuvre cinématographique touchante. Le récit débute dans une allégresse quotidienne, presque monotone, et des séquences à la reproduction quasi photographique font grandir l’intrigue chez le spectateur.

Cinelatino
Festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse - Cinémas d'Amérique latine
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


Cinéma en mouvements

Caetano Gotardo – BRÉSIL – 2012
jeudi 20 mars – 21h30 ABC 1

Pour son premier long métrage, le réalisateur Caetano Gotardo, nous offre une belle rencontre avec le cinéma brésilien : scénario, mise en scène construisent une œuvre cinématographique touchante. Le récit débute dans une allégresse quotidienne, presque monotone, et des séquences à la reproduction quasi photographique font grandir l’intrigue chez le spectateur.

L’importance est également donnée au temps, au silence, à la musique et à la chanson qui contribuent à l’atmosphère et éveillent nos émotions. Les mouvements et les gestes sont au centre de l’image, le titre « O que se move ! » y faisant d’ailleurs référence. L’œuvre se construit au fur à mesure et les histoires de familles se succèdent et s’entrecroisent. La figure de la mère et de l’enfant comme fil conducteur. Le dévoilement incertain, des présences et des épisodes forts en font toute l’intensité. Un film qui convoque une réalité forte et universelle sans pour autant puiser dans les sujets de société du pays.

Salsabil Chellali

Fiche film

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.