Cinelatino
Festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse - Cinémas d'Amérique latine
Abonné·e de Mediapart

52 Billets

2 Éditions

Billet de blog 21 mars 2013

Cinelatino
Festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse - Cinémas d'Amérique latine
Abonné·e de Mediapart

Autour du festival - Les métiers de l’ombre

Le nom des acteurs ou du réalisateur, voilà ce que l’on retient d’un film. Pourtant, ce sont des centaines de noms qui défilent dans le générique, ces personnes dont le rôle est primordial. Le chef opérateur, appelé aussi directeur de la photographie, fait partie de ces acteurs de l’ombre.

Cinelatino
Festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse - Cinémas d'Amérique latine
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


Le nom des acteurs ou du réalisateur, voilà ce que l’on retient d’un film. Pourtant, ce sont des centaines de noms qui défilent dans le générique, ces personnes dont le rôle est primordial. Le chef opérateur, appelé aussi directeur de la photographie, fait partie de ces acteurs de l’ombre.

Paradoxal, puisqu’il s’occupe de la lumière, coordonne les caméras et filme. « La capacité d’observation est une compétence importante », explique Everardo Gonzalez, réalisateur de Cuates de Australia. Un homme à qui la double casquette donne un petit air schizophrène : « Je suis aussi directeur de la photographie donc je passe mon temps à me battre avec moi-même ! ». À travers l’objectif de sa caméra, il réalise « une interprétation très personnelle car filmer c’est prendre des décisions et jouir d'une très grande liberté »”. Un métier qu’il aime pour son côté artistique et créatif même s’il reproche à la nouvelle génération de s’attarder plus sur la technologie que sur l’histoire racontée par les images.
Celles-ci dans la boîte, c’est au tour du monteur de prendre le relais. Everardo Gonzalez a d’ailleurs passé onze ans avec le même monteur : « c’est une des personnes les plus importantes et il faut avoir confiance en elle. »

Anaïs Chatelier

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte