Autour du festival - Un tremplin pour le cinéma latino

 Les festivals de cinéma européens sont des portes d'entrée pour les films latino-américains. Sans eux, rares sont ceux qui pourraient être distribués, faute de visibilité. En effet, être sélectionné pour présenter son œuvre lors d'un festival permet au réalisateur non seulement d'acquérir une notoriété auprès des professionnels européens et du public, mais également cela leur permet d'établir des contacts lors des rencontres avec les producteurs et distributeurs européens.

 

verso ART 1

Les festivals de cinéma européens sont des portes d'entrée pour les films latino-américains. Sans eux, rares sont ceux qui pourraient être distribués, faute de visibilité. En effet, être sélectionné pour présenter son œuvre lors d'un festival permet au réalisateur non seulement d'acquérir une notoriété auprès des professionnels européens et du public, mais également cela leur permet d'établir des contacts lors des rencontres avec les producteurs et distributeurs européens.

Dans l'ombre des festivals se développe alors en aval un réseau reliant les réalisateurs d'Amérique du Sud à des sponsors leur permettant par la suite de voir leurs films projetés en salles européennes. Ou bien encore c'est grâce à des sections telle que celle de Cinéma en Construction que certains réalisateurs obtiendront des prix qui leur permettront ainsi d'assurer l'avenir de leur film, ou encore de commencer de nouveaux projets.

Le cinéma latino-américain ne s'arrête donc pas à la clôture du festival, loin de là! De nombreux cinémas sont là pour prendre le relais tout au long de l'année, tels que les toulousains ABC ou Utopia, ou encore le nouveau parisien Cinélatina, entièrement consacré au continent sud-américain.

Pauline Foucher

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.