Cinéma du réel
Festival international du film documentaire
Abonné·e de Mediapart

105 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 mars 2020

Nuit debout (Nelson Makengo)

Résistance > "abandonnée à elle-même comme un poussin sans mère, comme une marmite sans couvercle, comme une maison sans fenêtre, sans porte, comme une porte sans serrure, comme une serrure sans clef..."

Cinéma du réel
Festival international du film documentaire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Comment réagir à une situation dramatique ? Nelson Makengo répond ici : en en faisant la matière première d’un objet esthétique qui la transcende. Si Nuit debout s’ouvre sur le témoignage d’une femme déplorant la pénurie d’électricité à Kinshasa, le caractère direct de l’invective est mis à distance par son traitement : l’image qui devrait accompagner la voix est d’abord absente, puis triplée. Le film semble être le fruit d’un prisme taquin qui tantôt multiplie l’image, tantôt l’associe à d’autres. En couplant des plans colorés frisant l’abstraction et des sons d’ambiance, le cinéaste propose une variation personnelle sur une tradition documentaire : celle de la symphonie urbaine. Le flux visuel est aussi précaire que le flux électrique et il arrive que le noir s’invite à l’écran sans crier gare. Les images se répondent ou s’accordent parfois pour former de véritables triptyques. La répétition de plans dans l’écran ou dans le déroulement du film exprime la texture de vies cahotantes, freinées par des difficultés incessantes. Au-delà de la description d’une réalité matérielle – ces nuits obscures seulement illuminées par de petites torches d’appoint, où les enfants sont privés de télévision – la coupure ici décrite est symbolique : il s’agit d’un pays empêché d’aller de l’avant par une réalité politique marquée par la corruption et la violence. De même que l’électricité produite par le fleuve Congo est majoritairement destinée à l’Afrique du Sud, il semble que les mouvements financiers soient ici irrémédiablement détournés du peuple.

Olivia Cooper-Hadjian
Critique, membre du comité de sélection de Cinéma du réel

Ce film est disponible jusqu'au 27 mars sur Tënk

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Incendies en Gironde : « C’est loin d’être fini »
Dans le sud de la Gironde, le deuxième méga-feu de cet été caniculaire est fixé mais pas éteint. Habitants évacués, élus et pompiers, qui craignent une nouvelle réplique, pointent du doigt les pyromanes avant le dérèglement climatique, qui a pourtant transformé la forêt des Landes en « grille-pain ».
par Sarah Brethes
Journal
Été de tous les désastres : le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Asssange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates américains ont déposé plainte contre l'agence de renseignements américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l'ambassade équatorienne de Londres alors qu'il été la cible d'une vaste opération d'espionnage.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
Les talibans en Afghanistan : un an de pédocriminalité, de mariages forcés et de suicides
[Rediffusion] Cela fait presqu'un an que les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan. Depuis août 2021, plus d'une centaine de femmes ont été assassinées ou se sont suicidées en Afghanistan. Les talibans apprennent aux enfants à tirer et les exploitent sexuellement.
par Mortaza Behboudi
Billet de blog
Russie, une guerre criminelle, une opinion complice ?
Une analyse du sociologue russe Lev Goudkov, qui démonte les leviers de la propagande du pouvoir russe et y voit l'explication du soutien passif, mais majoritaire apporté par la population russe à l'intervention militaire en Ukraine. Il ne cessera, selon lui, qu'avec un choc qui lui fasse prendre conscience des causes et des conséquences de la guerre, processus qui n'est pas encore engagé.
par Daniel AC Mathieu
Billet de blog
Quand la langue nous fait défaut
Les mots ne sont plus porteurs de sens, ils ne servent qu'à indiquer ce que l'on doit penser et ce qu'il est interdit de penser. La réaction du gouvernement français aux bombardements de Gaza le démontre une fois de plus.
par ekeland
Billet de blog
De Kaboul à Kyiv : femmes déchues de leur citoyenneté
[Rediffusion] Rien en apparence semble lier le sort des femmes afghanes à celui de leurs contemporaines ukrainiennes si ce n’est déjà la dure expérience d’une guerre sans fin. A travers leur corps de femme, peu importe leur âge, elles subissent une guerre menée contre leur statut durement gagné en tant que citoyennes ayant des droits, au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue.
par Carol Mann