Humour bête et méchant "requiem du "travailler plus pour gagner plus"

[Humour bête, gratuit, parfaitement malhonnête et stérile... mais ça me fait rire... jaune. Pardon !]

[Humour bête, gratuit, parfaitement malhonnête et stérile... mais ça me fait rire... jaune. Pardon !]

En 2007, N. Sarkozy nous promettait de « travailler plus pour gagner plus »…

 

images?q=tbn:ANd9GcQOy_Ca8szx3HduaFlIOfO33okly-fPSNpcI5lht2XnWdYwMqpcrx2jS0s 

 [Si vous voulez des ronds, va falloir bosser bande de feignasses ! ]

 « Notre pays est devenu celui qui travaille le moins en Europe. Nous ne pouvons pas continuer sur cette voie. […] Je veux réhabiliter le travail et, au-delà, le mérite, l’effort, le goût du risque. […] Je veux être le Président du pouvoir d’achat. Pour cela, je permettrai d’abord à ceux qui veulent travailler plus pour gagner plus de le faire, dans le secteur privé comme dans le secteur public. »

Extrait de « Mon projet » – Campagne de N. Sarkozy en 2007

Et pour ceux qui veulent se faire "un p'tit coup d'oeil dans le rétro", c'est ICI. Un vrai festival.

 

En 2012, peut-être va-t-il enfin goûter aux joies du travail après une looooongue carrière de politicien professionnel.

"Alors Nicolas, comment tu le vois ton futur job ?"

 

1633549_3_b92a_nicolas-sarkozy-a-cayenne-guyane-le-22_090866d090fb961f8d84087c05758f98.jpg

 

« Moi aussi, dans le futur, je voudrais gagner de l'argent »

« Commencer mes semaines le mardi et les finir le jeudi soir ! Franchement, ça ne me fait pas peur »

N. Sarkozy, propos extrait de l’article du Monde.fr du 24.01.12

 

C’est un scoop, Nicolas Sarkozy vient de nous révéler sa conversion aux 32 heures de travail par semaine.

Mais Nicolas, franchement, regardons les choses en face. Ta réinsertion dans le monde du travail est loin d’être gagnée : 57 ans, un bébé en bas âge, un anglais médiocre, sans parler des trous dans le CV… C’est vrai quoi ! Tu cumules, Nico ! Va falloir revoir tes prétentions salariales à la baisse mon petit !

 

***

Attention : billet librement repompé du blog Econoclaste et de son article Requiem pour un hymne à l'optimisation fiscale (en TEPA majeur)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.