La charte du désir

A toutes les timides, rougissantes de la plume, empesées du poignet, bref, à celles qui n'osent pas écrire ici, et après l'appel aux femmes à plus de participation dans le Club lancé par Sabrina Kassa le 31 mai dernier, j'offre non pas les 10 commandements, mais les 16 commandements...

1/ Quelle que soit la femme que tu es, quelle que soit ta force ou ta faiblesse, ton âge, ton métier, ta nationalité, la couleur de ta peau ou celle de tes yeux, ton goût pour les radis ou pour les raviolis, prendre la parole avec tes mots à toi, ici ou ailleurs, tu as le droit.

2/ Entre ton boulot et ta vie, tes soucis et tes joies, un peu de temps, un petit bout de « chambre à soi », pour le faire, tu t'accorderas.

3/ Quand un papier qui te fait rire, pleurer, t'indigner ou rêver tu liras, quand une scène tu verras ou vivras, au lieu de dire "Ah! si je savais écrire, j'écrirai!"
Pour donner ton avis, ou pour répondre par un billet, ta souris, fermement, tu prendras.

4/ A l'égale d'un homme, et parfois même meilleure avec ton stylo, toujours tu te sentiras.

5/ Ton opinion est unique, sensée, sensible, captivante, intelligente, brillante, (parfois) tu te le répéteras, il suffit d'oser et d'y croire, et de bosser un peu, tu verras.

6/ Aucun sujet, politique, social, culturel, grand ou petit, qui t’intéresse ou te passionne, tu ne t'interdiras; à ajouter tes réflexions et à nous les transmettre, tu t'enhardiras.

7/ Jamais par un titre, une fonction, un expert, une grande gueule, un bougon, un pisse-vinaigre ou un rabat-joie, impressionner par elle ou lui, tu ne te laisseras.

8/ L'information, la pensée, la contradiction, l'indignation et les mots sont un bien commun, ils se partagent, on manque d'amateurs en tout et on se calme, tu leur répondras.

9/ Quand injustice à ton propos sur site Mediapart persistera, « Ote-toi de mon Soleil ! » comme Diogène à Alexandre, superbe, tu rétorqueras.

10/ Stoïque, devant le manque de commentaires à l'un de tes articles, maintenant que tu commences à croire en toi, tu récidiveras (et on t'encouragera)

11/ La langue est un pouvoir mais aussi un jeu, elle ne s'use et ne s'oublie que si on ne s'en sert pas, comme un mantra, tu te le réciteras

12/ Si tu doutes toujours, dis-toi qu'il y a aussi de mauvais articles sur Mediapart, et des billets pas bien foutus, on en a tous lu, tu les reconnaîtras.

13/ Alors finalement pas si bête, quand tu te compareras, tu te trouveras.

14/ Jamais snob ou pédante, travailleuse (un peu, il faut ce qu'il faut), rigoureuse, (bon, ça suffit, on a compris) fière de tes idées, tes opinions, de ton désir de dire et d'écrire, tu deviendras.

15/ On t'attend ici, sans peur et sans reproche, alors, pourquoi pas toi, et toi, et toi?

16/ A te lire, à t'encourager, frangine méconnue de Mediapart, avec nous bientôt, tu gratteras, tu as des choses à dire, ne nous en prive pas!

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.