Glyphosate, mon amour

Les lois de la communication dans les media comme dans l'opinion publique sont impénétrables : Au delà de la dernière démonstration de la puissance du lobbying, c'est bien de démocratie qu'il s'agit bien au delà du seul sujet de Monsanto vainqueur.

Le nucléaire

Après deux accidents nucléaires majeurs sur le continent européen et les dizaines de signalements d'incidents mineurs qui, jusque là n'ont pas justifié la distribution massive d'iode aux populations, l'écolo officiel de la dynastie Macron est désormais persuadé que la transition énergétique n'est pas urgente et qu'on peut toujours attendre encore un peu avant de s'attaquer au démantèlement du nucléaire comme source d'énergie.

A Cruas-Meysse ou des zozos font de l'escalade au dessus de la piscine radioactive, comme à Marcoule, à Chinon ou à Bugey, on va continuer à danser devant des forges du diable potentielles tandis qu'à Bure on rêve toujours de creuser toujours plus profond pour pouvoir y enfouit le contenu des seules poubelles qu'on ne sait pas proprement vider discrètement dans un coin du champ du voisin.

L'informatique: la révolution ?

La révolution informatique est- elle vraiment autre chose que l'instrument de l'industrie financière pour satisfaire ses besoins de circulation monétaire ? … ceci dans un monde où le productivisme acharné de ces dernières décennies a saturé ls pays industrialisés tandis que dans d'autres endroits du monde la paupérisation empêche le fonctionnement des marchés.

L'activité des GAFAs1 qui représentent la plus grande capacité financière cumulée de toute la planète capitalise sur la manipulation de l'humain, ses désirs ses rêves et ses phantasmes, et s'appuie principalement sur ce que Eric Sadin appelle plaisamment « la silicolonisation du monde2 », avec comme conséquence de plus en plus directe la déresponsabilisation de l'individu et des activités humaines prisonnières d'une « robotisation des esprits ».

Les Organismes Génétiquement modifiés

Les OGM n'ont pas encore totalement envahi le continent européen principalement grâce aux consommateurs qui continuent à détester ces horreurs contre nature tout en en ingérant sans le savoir dans tous les produits trafiqués de la malbouffe.

Les Glyphosates

Sur les produits phytosanitaires, ce sont plus que des soupçons qui pèsent sur les désherbants à base de polyphosphate mais grâce à l'Allemagne, patrie de la compagnie Merck en train de racheter Monsanto, la commission vient de décider d'autoriser l'utilisation des produits en cause cinq ans de plus.

La commission a donc finalement trouvé la majorité qualifiée pour voter cette autorisation mais ne l'aurait-elle pas obtenu, elle aurait décidé seule comme elle l'a fait de nombreuses fois pour l'entrée sur les marchés d'autres produits Monsanto, OGM en particulier : les traités l'autorisent en effet à prendre seule des décisions sur lesquelles l'accord entre états serait impossible.

L'influence de Monsanto-Merck sur l'Allemagne et de l'Allemagne sur les petits états européens qui se sont ralliés a donc été déterminante. La France a voté contre la décision mais on doit mesurer précisément la portée de ce refus car si l'UE a finalement décidé de reporter de cinq ans la décision sur l'autorisation des produits polyphosphates, et la France de 3 ans, aucune des deux propositions ne portait sur le fond du problème, celui d'une interdiction définitive ni même du financement de recherches publiques permettant d'établir l'inocuité ou la dangerosité du produit.

Cela n'a pas empêché la FNSEA fidèle à sa mission de défense exclusive des grands industriels de l'agro-productivisme de menacer de porter plainte sur le projet esquissé par un Tweet présidentiel. Leurs employés et les citoyens habitant en bordure des grands champs pourront librement continuer à développer le risque de cancers plus fréquents ou de dérèglements endocriniens encore inexpliqués.

Une fois de plus, la loi du business et du rapport de forces économiques s'exerçant sur la sécurité des citoyens et l'intérêt général domine dans la gouvernance d'une Europe qui se demande toujours pourquoi elle est mal aimée et d'une mondialisation entièrement aux mains de la finance et de l'industrie transnationale.

-o-o-o-o-o-

1 Google, Apple, Facebook, Amazone

2 La silicolonisation du monde, Eric Sadin, édition l 'échappée, 2016

Note aux  lecteurs  : je me suis permis de corriger après parution le titre qu-une étourderie m'a conduit à écrire Glyphosphate  au lieu de Glyphosate. Par ailleurs, pour lever une ambiguité dans le texte, le roundup de Monsanto contient aussi un polyphosphate qui renforcerait ses effets. Toutes mes excuses

C.L.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.