Claude LAYALLE

Ex ingénieur -physicien- - membre d'ATTAC. Auteur de l'essai "Le rasoir d'Ockham" paru en Juin 2017 aux éditions Edilivre

Paris - France

Son blog
12 abonnés Le blog de Claude LAYALLE
Voir tous
  • Tous populistes ?

    Par
    L'accusation de populisme reste dans la culture populaire l'extrême injure, étroitement accolée à celle de fascisme et de racisme : les souvenirs douloureux des guerres du XXème siècle sont encore inscrit dans la mémoire culturelle des nouvelles générations. Faut-il pour autant jeter le bébé avec l'eau du bain et nous interdire de réfléchir aux réalités qui se cachent derrière les mots?
  • Derrière CETA et les ALE, le véritable enjeu économique

    Par
    La commission nommée par M Macron pour analyser les conséquences de l'accord CETA a rédigé un rapport nettement défavorable demandant sa renégociation sur plusieurs points. Masquée par le tumulte des manifestations contre la loi travail, cette machine de guerre contre les économies locales et les PME doit néanmoins entrer en application au 21 septembre sauf décision de dernière heure.
  • Le libre échange: arme du néolibéralisme

    Par
    Le néolibéralisme libertarien, issu de l'école de Chicago chère à Milton Friedman, développe deux idées forces : Il dénonce la pratique de l'état providence et il promeut l'économie de marché comme seul moteur d'une économie à « libérer ». Rien de doit ralentir l'établissement d'un libre échange universel qu'aucune barrière tarifaire ou non tarifaire ne saurait entraver.
  • La dictature douce

    Par
    Les situations révolutionnaires se développent de préférence dans des pays dictatoriaux ou dans des démocratie fragilisées et sont souvent suivies de périodes contre-révolutionnaires dans lesquelles l'armée vient parfois rétablir l'ordre. Dans les démocraties formelles de l'hémisphère Nord ou du continent austral, les choses se présentent différemment.
  • Au bord du précipice, nous avons fait un grand pas en avant.

    Par
    « Panurge sans aultre chose dire jette en pleine mer son mouton criant et bellant. Tous les aultres moutons crians et bellant en pareille intonation commencerent soy jecter et saulter en mer aprés à la file. La foulle estoit à qui premier y saulteroit aprés leur compaignon. »