Et les affaires, ca marche ?

Curieusement, parmi l'avalanche de chiffres tous plus catastrophiques que les autres, qui nous montrent à quel point nous sommes en retard et inefficaces dans nos combats d'arrière garde, on oublie de signaler les bons chiffres, ceux qui peuvent nous rendre fiers d'être français:

en 1987, à sa création, le CAC 40 était à 1000 points. En cette année de grâce 2014, il oscille au dessus de 4000 points (données historiques des journaux boursiers): plus de 400% d'augmentation des valeurs boursières, soit autour de 250% corrigé d'une inflation moyenne à 2%.

Dans la même période, le chômage qui était déjà au dessus du million en chiffres réels est désormais au dessus de 5 millions (chiffres officiels des catégories 1 à 3).

Le compte y est : plus de 250% d'augmentation du nombre de chômeurs.

Est-ce que par hasard il y aurait corrélation entre ces deux chiffres ?

Dire qu'en 1968 on tremblait de voir le nombre des chômeurs dépasser le chiffre fatidique de 300 000 !  le monde financier tremblait alors devant le développement de la révolte des étudiants sur les pavés parisiens et des ouvriers dans les usines.

Heureusement, il y a aujourd'hui de moins en moins d'ouvriers dans les usines.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.