Un retour de l'apprentissage dès 14 ans?

Cela bruisse ici ou là, à droite et dans le sein de présidences de région. Est-ce le retour de ce monstre du Loch Ness à la surface ("une vieille thèse de la droite française" avait dit François Hollande au cours de sa campagne de l'élection présidentielle)?

 

Dans l’émission Des paroles et des actes du 26 avril 2012, François Hollande a vivement critiqué les dispositifs d'apprentissage dès 14 ans défendus par Nicolas Sarkozy, « une vieille thèse de la droite française depuis des années, finalement son refrain ».

« Je sou­haite que, dans l’Education natio­nale, il y ait des filières pro­fes­sion­nelles de très grande qua­lité per­met­tant de pou­voir orien­ter les élèves dans ces filières-là pour ces métiers-là, l’apprentissage étant une des solu­tions, a-t-il précisé. Mais le niveau de base est très impor­tant […] Savoir bien écrire, comp­ter, avoir la maî­trise de la langue, c’est très impor­tant pour réus­sir son métier ».

Et François Hollande a souligné que le socle commun ne doit pas être dévalorisé. « C’est une erreur de pen­ser que les métiers manuels devraient ne pas avoir de niveaux très signi­fi­ca­tifs de connais­sances. Il est important d’avoir jusqu’à 16 ans la même géné­ra­tion ensemble, et d’ailleurs les sys­tèmes sco­laires qui fonc­tionnent le mieux sont ceux qui ont un tronc com­mun qui dure un cer­tain temps ».

« Quand on sélec­tionne trop tôt, il y a une espèce de fata­lisme social qui se repro­duit » a-t-il conclu, en affirmant qu'il ne saurait être question pour lui de l'accepter.

La loi de refondation portée par le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon va bien sûr dans ce sens, non sans vives oppositions de parlementaires de droite lors de la discussion à l'Assemblée nationale en mars 2013 de son article 38 qui prévoit la suppression de l'apprentissage ''junior'' ( mis en place sous le quinquennat précédent et qui rendait possible l'apprentissage dès la classe de quatrième pour des jeunes entrant dans le « dispositif d'initiation aux métiers en alternance »)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.