claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

740 Billets

1 Éditions

Billet de blog 3 févr. 2016

Un retour de l'apprentissage dès 14 ans?

Cela bruisse ici ou là, à droite et dans le sein de présidences de région. Est-ce le retour de ce monstre du Loch Ness à la surface ("une vieille thèse de la droite française" avait dit François Hollande au cours de sa campagne de l'élection présidentielle)?

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans l’émission Des paroles et des actes du 26 avril 2012, François Hollande a vivement critiqué les dispositifs d'apprentissage dès 14 ans défendus par Nicolas Sarkozy, « une vieille thèse de la droite française depuis des années, finalement son refrain ».

« Je sou­haite que, dans l’Education natio­nale, il y ait des filières pro­fes­sion­nelles de très grande qua­lité per­met­tant de pou­voir orien­ter les élèves dans ces filières-là pour ces métiers-là, l’apprentissage étant une des solu­tions, a-t-il précisé. Mais le niveau de base est très impor­tant […] Savoir bien écrire, comp­ter, avoir la maî­trise de la langue, c’est très impor­tant pour réus­sir son métier ».

Et François Hollande a souligné que le socle commun ne doit pas être dévalorisé. « C’est une erreur de pen­ser que les métiers manuels devraient ne pas avoir de niveaux très signi­fi­ca­tifs de connais­sances. Il est important d’avoir jusqu’à 16 ans la même géné­ra­tion ensemble, et d’ailleurs les sys­tèmes sco­laires qui fonc­tionnent le mieux sont ceux qui ont un tronc com­mun qui dure un cer­tain temps ».

« Quand on sélec­tionne trop tôt, il y a une espèce de fata­lisme social qui se repro­duit » a-t-il conclu, en affirmant qu'il ne saurait être question pour lui de l'accepter.

La loi de refondation portée par le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon va bien sûr dans ce sens, non sans vives oppositions de parlementaires de droite lors de la discussion à l'Assemblée nationale en mars 2013 de son article 38 qui prévoit la suppression de l'apprentissage ''junior'' ( mis en place sous le quinquennat précédent et qui rendait possible l'apprentissage dès la classe de quatrième pour des jeunes entrant dans le « dispositif d'initiation aux métiers en alternance »)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt
Billet de blog
Accès au droit des étrangers : régularisons l’administration !
Des élus de la République, des responsables associatifs, des professionnels du droit et autorités administratives intervenant dans le 20e arrondissement, et à Paris, sonnent la sonnette d'alarme. La prise de rendez-vous dématérialisée auprès des préfectures en vue de déposer des demandes de titres de séjour est devenue quasi impossible. « La déshumanisation et le dévoiement des services publics sont à leur comble ! » 
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Couple binational : le parcours du combattant
Si on m’avait dit auparavant, qu’en 2021 je serais mariée, j’aurais éclaté de rire ! Pourtant, par amour, on est capable de tout.
par Amoureux Au ban public