claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

744 Billets

1 Éditions

Billet de blog 3 août 2022

L'homme régénéré : de Robespierre au fascisme prétend Michel Onfray

Selon Michel Onfray l'origine de  «l 'homme nouveau » ou « régénéré » du fascisme se trouverait chez Robespierre et n'aurait donc pas « ses racines à l'extrême droite ». Ce tête à queue idéologique fait fi de toute référence historique d'ampleur et marque à l'évidence la pente accentuée de Michel Onfray vers la médiocrité, en pleine dégénérescence.

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

« Les universitaires sont dans une logique de robespierrisme. La grande idée de l'homme fasciste c'est l'homme régénéré, ça se retrouve chez Robespierre. L'homme nouveau du fascisme ne prend pas ses racines à l'extrême droite » (Michel Onfray sur Cnews le 31 juillet, dans l'émission Punchline)

Si on prend la peine de se référer à l'article « Régénération » (signé Mona Ozouf) du « Dictionnaire critique de la révolution française » (dirigé par François Furet et Mona Ozouf) paru chez Flammarion en 1988 , on peut noter d'abord que « l'idée d'homme nouveau est très loin, quand la Révolution éclate, d'être une idée neuve. Tout le XVIII° siècle [et donc les ''Lumières''] a rêvé autour des images de la seconde naissance […] C'est un rêve mais ce n'est pas seulement un rêve. Vers lui ont convergé pendant la décennie révolutionnaire mille institutions et créations » (pp. 821 et 822).

La focalisation à cet égard sur Robespierre (ou la « logique robespierriste ») relève d'une ignorance crasse ou d'une occultation en vue d'une manoeuvre idéologique tout à fait inadmissible.

On peut aussi noter qu'il y a continuité en l'occurrence après Thermidor et la chute de Robespierre . « A-t-on tout à fait rompu avec l'idée de faire de l 'école, abrégé de la société, le moyen de régénérer le peuple tout entier ? Il s'en faut […] On n'en continue pas moins de croire à la discontinuité du temps révolutionnaire, à voir , comme l'a si bien compris Benjamin Constant , dans les habitudes le fruit de la malveillance, à attribuer à des volontés mauvaises la lenteur de la régénération. Cela témoigne, malgré toutes les désillusions, de la ténacité d'un rêve pédagogique auquel seul Brumaire mettra fin » ( p. 828)

Enfin Robespierre ne s'est pas particulièrement illustré en la matière. Il en est d'autres qui ont été plus en vue à cet égard. Dans mon livre sur « L'histoire des institutions scolaires (depuis 1789) » paru chez Nathan en 1990, j'ai cité en particulier Gabriel Bouquier et son « Plan général d'ins truction publique » présenté devant la Convention en décembre 1793, fort éloigné de celui qui avait été présenté par Robespierre (car étant pour l'essentiel hors ''forme scolaire'') : « La Révolution a, pour ainsi dire d'elle-même, organisé l'éducation publique et placé partout des sources inépuisables d'éducation. N'allons pas substituer à cette organisation, simple et sublime comme le peuple qui la créée, une organisation factice et calculée sur des statuts académiques qui ne doivent plus infecter une nation régénérée » (p . 25)

Mais en l'an de grâce 2022, une référence biaisée à un ''Robespierre'' (plus ou moins mythique) peut contribuer à faire le buzz et semer le trouble en vue de la confusion et de l'inversion. On aurait tort de n'y voir que la dérive d'un homme.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Écologie
Petits canaux contre « idéologie du tuyau », une guerre de l’irrigation
Très ancrés dans les territoires montagneux du sud de la France, prisés par les habitants, les béals sont encore vitaux pour de nombreux agriculteurs. Mais cette gestion collective et traditionnelle de l’eau se heurte à la logique de rationalisation de la ressource des services de l’État.
par Mathieu Périsse (We Report)
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié