claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

742 Billets

1 Éditions

Billet de blog 4 juin 2008

“Pédagogues” et “Républicains”

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le succès d’Entre les murs et du professeur François Bégaudeau ainsi que la suppression programmée des IUFM (accusés le plus souvent de dérives voire de délires "pédagogistes") remettent au centre des polémiques la question de la pédagogie qui est devenue dans les années 1980 une querelle obligée entre "pédagogues" et "républicains" (autoproclamés), mais qui est en fait un classique en France depuis plus d’un siècle.

Cette opposition ( aussi convenue qu’obligée ) s’est imposée - et dans cette terminologie là - au début des années 80, peu après la création du collège unique en 1975 et la publication en décembre 1982 du rapport de Louis Legrand ‘’Pour un collège démocratique’’ sous le ministère Savary. On peut songer en particulier au grand succès du pamphlet emblématique " De l’école " rédigé par Jean-Claude Milner en 1983, et à son pendant référentiel savant écrit en 1984 par Catherine Kintzler ( " Condorcet, l’instruction publique et la naissance du citoyen " ) où les écrits de l’homme des Lumières sont invoqués pour soutenir ‘’l’instruction’’ contre ‘’l’éducation’’, ou du moins que " l’éducation reste dans les limites de l’instruction ". L’éducateur est alors plus ou moins assimilé par certains tenants du ’’Savoir’’ ( libérateur ? élitiste ? ) à un ‘’animateur’’ ( voire un ‘’gentil animateur’’) qui serait sous l’influence dominante délétère ( et obscurantiste ) de la pédagogie ( du ‘’pédagogisme’’ ).

Cette opposition relève certes de tensions culturelles et idéologiques ayant leurs consistances et leurs enjeux, mais aussi d’affrontements corporatifs et d’’’habitus’’ professionnels différents, avec leurs enjeux de distinction et de territoires. Elle oppose de longue date le primaire et le secondaire, et elle a traversé pratiquement tout le XX° siècle.

On peut prendre pour référence les réponses des professeurs du secondaire à la vaste enquête parlementaire - dirigée par Ribot - lancée en 1899 afin de réformer les lycées et collèges, ainsi qu’une série d’articles parus dans les grandes revues plus ou moins liées au corps professoral entre 1880 et 1920. On pourra ainsi apprécier l’ancienneté et la pérennité de certains thèmes voire de certaines formules, un véritable " genre " en soi. Clairin, 1897 : " on trouve chez les plus qualifiés des pédagogues contemporains de fort belles choses, de beaux systèmes tirés d’un…principe abstrait ". Chauvelon, 1899 : " C’est par la formation scientifique érudite et non grâce à des cours de pédagogie, qu’on fait des esprits sérieux, méthodiques, amis de la vérité ". Bernes, 1899 : " c’est en laissant se développer une pseudo-science de cette nature qu’on laissera dépérir le niveau intellectuel de la France ".

Et tout cela est vide et creux, un trompe l’œil pompeux et pédant, servant la vanité des ‘’primaires’’ ( prétentieux ) cherchant à usurper une place et une reconnaissance indues. Albert Duruy,1886 : " la nouvelle pédagogie dont ils se parent est stérile autant que prétentieuse, pompeuse ; elle n’aboutit qu’à l’impuissance et au pédantisme ". En définitive, ce qui est reproché aux ‘’primaires’’ par les professeurs du secondaire, en particulier dans les moments d’affrontement, c’est une certaine ‘’enflure’’ obtenue en se gargarisant de ‘’vent’’ ( du vent ‘’mauvais’’ de " la pédagogie " ).

On comprendra mieux ainsi qu’Alain Finkielkraut n’ait pas résisté à envoyer une lettre parue dans le " Monde " du 4 juin pour mettre en cause François Begaudeau qui avait évoqué les " fondamentalistes de l’école républicaine " qui prônent " l’approche exclusive de la langue française par les grands textes ". Et il stigmatise François Begaudeau qui n’a " pas le triomphe modeste " et fait preuve d’ " acrimonie ". Une appréciation d’expert..

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana
Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu