Pas d'accord sur les accords? «Le Bon usage» de Grevisse

Genre, le cas spécial de l'accord de l'adjectif qualificatif quand il se rapporte à plusieurs noms ou pronoms coordonnés ou juxtaposés.

Dans ce genre de situation, consultation de « La grammaire française. Le bon usage » de Maurice Grevisse (9ème édition, 1969).

Page 314 : « Quand un adjectif qualificatif se rapporte à plusieurs noms ou pronoms, coordonnés ou juxtaposés, il se met au pluriel et prend le genre des mots qualifiés. Si les mots qualifiés sont de genres différents, l'adjectif se met au masculin pluriel (1) »

Soit. Mais il y a le renvoi en bas de page : « (1) voir à la fin du volume l'arrêté du 26 février 1901 »

Arrêté relatif à la simplification de l'enseignement de la syntaxe française signé le 26 février 1901 par le ministre de l'Instruction publique Georges Leygues

VI- Adjectifs 2. Adjectif construit avec plusieurs substantifs : on tolérera toujours que l'adjectif soit construit au masculin pluriel , quel que soit le genre du substantif le plus voisin ( ex : appartements et chambres meublés). On tolérera aussi l'accord avec le substantif le plus rapproché (ex : un courage et une foi nouvelle)

Et il y a aussi, à la page 315 du « Bon usage » de Maurice Grevisse, un « historique » : « la langue du Moyen âge faisait ordinairement l'accord de l'adjectif avec le nom le plus proche. Les auteurs du XVII° siècle suivaient encore assez souvent cet usage : « Consacrer ces trois jours et ces trois nuits entières » (Racine, Athalie, I, 2). "Le bras et le pied nu" ( Corneille, Médée , IV, 2).Vaugelas préférait l'accord avec le dernier nom ; Malherbe, au contraire, voulait l'accord simultané »

In fine, l'Académie française en perd son latin...Et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ignore (ou oublie) tout, en concédant simplement que l'expression "le masculin l'emporte sur le féminin n'est sûrement pas une bonne formule'' tout en indiquant qu'"il faut dire simplement qu'en cas de pluriel, on accorde au masculin"...

PS: Arrêté (signé René Haby) du 28 décembre 1976 ."Article 1er. La liste annexée à l'arrêté du 26 février 1901 est remplacée par la liste annexée au présent arrêté". Dans cette liste ne figure pas (entre autres) la'' tolérance'' "VI6- Adjectifs 2. Adjectif construits avec plusieurs adjectifs

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.